Le ministère des sports est devenu un ministère délégué auprès du ministère de l’Education nationale, faut-il s’en réjouir ?

Le ministère des sports, de ministère de plein exercice qu’il était, devient un ministère délégué auprès du ministère de l’Éducation nationale. Faut-il s’en réjouir ? Le Sgen-CFDT analyse cette évolution de la composition du gouvernement.

Beaucoup d’acteurs du sport attendent monts et merveilles de ce nouveau périmètre issu du remaniement.L’ancien ministre Lamour qui mise sur ce rapprochement pour faire entrer le mouvement sportif associatif à l’école. Le président du CNOSF qui en attend un aménagement du temps scolaire « pour que les enfants aillent dans les clubs », et aussi qu’ils soient « mieux sensibilisés à la compétition » qu’actuellement. Et jusqu’à l’incontournable Patrick Bayeux qui parle de « casting de rêve ». En y ajoutant l’arrivée à Matignon du président de l’agence du sport.

Quelques esprits chagrins parlent cependant de déclassement, ou rappellent que cet attelage a déjà été expérimenté sans grand succès, et qu’à chaque fois que le ministère des sports a été placé dans la roue d’un plus gros ministère, il en est sorti laminé.

Une clarification radicale en lien avec le transfert des personnels Jeunesse et Sports à l’Éducation nationale

Pour le Sgen-CFDT cette décision est surtout logique dès lors qu’elle s’inscrit dans le prolongement de la restructuration dans le cadre de la réforme de l’OTE, et sans doute qu’elle anticipe sur des dispositions qui se dessinent dans le cadre de la préparation d’une loi Sports et société : elle a le mérite d’opérer une clarification radicale.

Un ministère des Sports délégué voit donc son action réorientée vers sa mission éducative auprès des jeunes, sous l’égide du ministère de l’Éducation nationale (MEN). Des dispositifs divers conduits en partenariat avec le MEN et le mouvement sportif vont ainsi pouvoir être pérennisés : le savoir nager, le savoir rouler, le dispositif 2S 2C, mais aussi des actions en vue de Paris 2024, soit. La simplification de l’architecture des formations certifications est aussi à l’horizon, soit.

Les risques d’une politique sportive scolaro-centrée

Mais au-delà ? Cette inclusion signifie la priorité donnée désormais à des politiques sportives scolaro-centrées : plus de sport à l’école a dit la ministre déléguée. A ce sujet il faut espérer qu’une articulation a été prévue, pensée avec les enseignants d’EPS… Nous n’en sommes pas convaincus.

Nous sommes confrontés au risque évident que les moyens n’étant orientés que vers la population d’âge scolaire, tous les autres publics, y compris les plus éloignés de la pratique des APS, soient laissés de côté. Les politiques sportives en direction du 3e et du 4e âge notamment, avec leurs enjeux en terme de qualité de vie, de santé, seront donc abandonnées à d’autres acteurs, associations, collectivités….

Pour nous il est regrettable que des enjeux aussi essentiels, de santé publique, de cohésion sociale qui justifient l’existence de politiques sportives nationales soient ainsi bradés.

Et l’éducation populaire, l’éducation non formelle, quelle place au sein de l’éducation nationale ?

L’impérieuse nécessité de soutenir les associations d’éducation populaire

On a bien compris que l’État avait délégué ces missions aux associations d’éducation populaire. Mais elles sont sorties exsangues de la crise sanitaire, et réclament une aide financière de l’État. Cette aide est impérative sous peine de contraindre ces associations à se tourner plus encore vers d’autres sources de financement, vers la chasse au mécénat, vers une offre exclusive d’activités rentables, au risque d’achever une mutation qui les éloignerait définitivement des valeurs de l’Éducation populaire. Ne serait-il pas temps pour l’État de saisir l’occasion, de prendre en compte les enjeux essentiels d’une politique de soutien à ces associations, qui devrait passer certes par des aides financières mais également par la redéfinition d’un projet politique ? Le ministère de l’éducation nationale est-il en capacité de porter cette ambition ? Rien n’est moins sûr.

Pour les politiques sportives comme pour les politiques de jeunesse et d’éducation populaire, le grand moment de vérité sera évidemment la présentation du budget. Certains pensent que l’adossement au grand ministère qu’est l’Éducation nationale serait une garantie de meilleures perspectives budgétaires. Pour nous, l’inquiétude est grande de voir ce budget plutôt réduit à la portion congrue, au profit  notamment de celui alloué à l’Agence nationale du sport.

Et les personnels Jeunesse et Sports dans tout ça ?

Les signaux d’alerte se multiplient.

Nous sommes de plus en plus inquiets de constater que lors des groupes de travail consacrés aux transferts des services et personnels à l’EN, animés par la DGRH, les sujets relatifs aux personnels d’administration centrale et des établissements soient systématiquement ignorés, renvoyés à des dates ultérieures alors que la date du transfert de tous les personnels JS, y compris ceux des établissements, approche à grands pas.

Les établissements, au-delà de la gestion de leurs personnels, sont bien l’angle mort de ce transfert. Le fait qu’ils ne soient pas positionnés dans le paysage du transfert peut laisser craindre qu’un sort différent leur est (soit ?) réservé : bras armé de l’agence ? Transfert intégral aux régions dans le cadre d’un nouvel acte de décentralisation ? Transformés en GIP sur le modèle de Dinard ? En tout cas pour nous, leur modèle économique n’est pas viable en l’état, avec une tutelle à ce point affaiblie. Leur autonomie n’est qu’une fiction vu leur taille, tant ils dépendent de la subvention.
Plus que jamais devrait être étudiée notre proposition de constitution d’un grand établissement regroupant l’INSEP, les CREPS et les écoles nationales.

Les arbitrages évidemment décisifs concernant les CTS ne sont toujours pas rendus. En cas de sortie de ces personnels du périmètre des agents travaillant directement pour le compte du ministère en charge des sports, l’absorption par le ministère de l’EN apparaîtrait définitivement comme un plan social, tel que le Sgen-CFDT le qualifiait déjà il y a plusieurs mois.

Nous avons l’impression de plus en plus nette que l’option d’une gestion nationale des personnels JS (corps spécifiques et personnels de soutien) est abandonnée au profit d’une gestion décentralisée par les rectorats. Ce choix, qui simplifierait les choses pour l’EN, sonnerait évidemment le glas de l’espoir d’une préservation des spécificités de gestion des personnels JS, au regard des modalités de gestion de masse qui caractérise la gestion déconcentrée des personnels de l’éducation nationale.
Cela génèrerait par exemple de grandes incertitudes quant aux garanties de maintien de la rémunération des personnels JS non concernés par le protocole OTE, au vu des conditions de rémunération dans la plupart des académies.

Concernant les conditions du dialogue social autour de cette restructuration, nous n’avons toujours pas d’informations : y aura-t-il un CHSCT ministériel JS au-delà du 1er janvier 2021 ? Au sein de quelles instances locales les représentants des personnels JS pourront-ils se faire entendre ? Si c’est en tant qu’experts au sein des CT académiques, il est à craindre que les problématiques JS soient noyées au sein de problématiques concernant les enseignants du 1er et du second degré.

A tout cela s’ajoutent des perspectives de déclassement et d’alourdissement de la charge de travail sous l’effet d’injonctions multiples, explique sans doute le phénomène auquel nous assistons, avec de nombreux personnels des corps d’inspection, des corps techniques et pédagogiques, mais aussi administratifs qui préparent une mobilité vers d’autres ministères, d’autres fonctions publiques… Il semblerait que l’Éducation nationale ne soit pas aussi attractive qu’annoncé pour ses personnels. J&S risque d’être asséchée par cette fuite de compétences.

Madame Kerenflec’h a rappelé lors de la discussion informelle du 10 juillet ce que nous disions depuis des mois : le transfert à l’EN, qui voit de surcroît la compétence des préfets confortée, ne va pas résoudre les difficultés que connaissent les services et personnels JS. Force est de constater au vu de la situation que de plus en plus de personnels craignent en fait que ce transfert les aggrave.

Tout savoir

Ce que le Sgen-CFDT peut vous apporter...

Découvrez l'ensemble des services du Sgen-CFDT sur la toile !

Aix-Marseille - Sgen-CFDT Provence-Alpes

SGEN-CFDT - 18, rue Sainte - 13001 MARSEILLE
Tel: 04.91.55.53.52
e-mail : provencealpes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Amiens - Sgen-CFDT Picardie

SGEN-CFDT - 52 rue Daire 80000 AMIENS
Tel : 03 22 92 84 40
E-mail : amiens@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Besançon - Sgen-CFDT Franche Comté

SGEN-CFDT - 4 bis rue L. de Vinci - 25000 BESANCON
Tel : 03.81.25.30.10
Fax : 03.81.25.30.01
E-mail : besancon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Bordeaux - Sgen-CFDT Aquitaine

Sgen-CFDT - 8, rue Théodore Gardère - 33080 BORDEAUX Cedex
Tel : 05.57.81.11.40
E-mail : bordeaux@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Caen - Sgen-CFDT Basse Normandie

SGEN-CFDT - 2, rue du Général Decaen - 14000 CAEN
Tel :02.31.82.60.61
E-mail : bassenormandie@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Clermont-Ferrand - Sgen-CFDT Auvergne

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - Place de la Liberté - 63000 CLERMONT FERRAND
Tel : 04.73.31.90.87
E-mail : clermont-ferrand@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Corse - Sgen-CFDT Corsica

Sgen-CFDT - Corsica - Maison des syndicats - Rue du Castagno - 20200 BASTIA
Tel : 06 15 13 68 87 pour le 2A / 06 78 97 29 05 pour le 2B
E-mail : corsica@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Créteil - Sgen-CFDT de l'Académie de Créteil

Sgen-CFDT - 11-13, rue des Archives - 94010 CRÉTEIL Cedex
Tel : 01.43.99.58.39
E-mail : creteil@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Dijon - Sgen-CFDT Bourgogne

Sgen-CFDT - 6 bis rue Pierre Curie - 21000 DIJON
Tel : 03.80.30.23.54
E-mail : bourgogne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Grenoble - Sgen-CFDT de l'Académie de Grenoble

Sgen-CFDT - Bourse du travail, 32 avenue de l'Europe -38030 GRENOBLE Cedex 02
Téléphone : 04 76 40 31 16
grenoble@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sup-Recherche Grenoble

Sgen CFDT,
Bâtiment A de Physique, BP 53, 38041 Grenoble Cedex 9.
Téléphone : 04 76 51 47 22 (téléphone et répondeur)
sgencfdt@grenoble.cnrs.fr
Accéder au site internet

Guadeloupe - Sgen-CFDT Guadeloupe

Sgen-CFDT - 104 immeuble Les Chicanes - 97139 GRAND CAMP ABYMES
Mél : guadeloupe@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Guyane - Sgen-CFDT Guyane

Sgen-CDTG-CFDT - 99-100 Cité Césaire - BP 383 - 97328 CAYENNE Cedex
Tel : 05.94.31.02.32
Mél : guyane@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lille - Sgen-CFDT Nord Pas-de-Calais

Sgen-CFDT - 145, rue des Stations - 59800 LILLE
Tel : 03 20 57 81 81
Mél : lille@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Limoges - Sgen-CFDT Limousin

Sgen-CFDT - 32, rue Adolphe Mandonnaud - BP 63823 - 87038 LIMOGES Cedex 1
Tel : 05.55.32.91.04
E-mail : limoges@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lyon - Sgen-CFDT de l'Académie de Lyon

Sgen-CFDT - 214, avenue Félix Faure - 69441 LYON Cedex 03
Tel : 04.78.54.17.66
E-mail : lyon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Martinique - Sgen-CFDT Martinique

SGEN CFDT - Maison des syndicats, boulevard du Général de Gaulle - 97200 FORT DE FRANCE
Tel : 00(596)395909
Mél : martinique@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Mayotte - Sgen-CFDT Mayotte - CISMA

SGEN-CISMA - 32 rue Marindrini, BP 1038 - 97600 MAMOUDZOU (Mayotte)
tél. : 0269 61 12 38
Mél : mayotte@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Montpellier - Sgen-CFDT Languedoc-Roussillon

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats, 474 allée Henry II de Montmorency - 34000 MONTPELLIER
Tel : 04 67 65 60 64
E-mail : montpellier@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nancy-Metz - Sgen-CFDT Lorraine

Sgen-CFDT - 6, Rue Mon Désert - 54000 NANCY
Tel : 03.83.39.45.15
E-mail : lorraine@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nantes - Sgen-CFDT Pays de Loire

Sgen-CFDT - 9 Place de la Gare de l'État - Case poste n° 9 - 44276 NANTES Cedex 2
Tel : 02.51.83.29.30
E-mail : nantes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nice - Sgen-CFDT de l'Académie de Nice

Sgen-CFDT - 12, boulevard du général Louis Delfino - 06300 NICE
Tel : 04.93.26.35.48
E-mail : nice@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nouvelle-Calédonie - SOE Nouvelle Calédonie

SOENC Enseignement - BP 2534 - 98846 NOUMÉA Cedex
mél soenc@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Orléans-Tours - Sgen-CFDT Orléans-Tours

Sgen-CFDT - 10 rue Théophile Naudy - 45000 ORLEANS
Tel : 02.38.22.38.59 et 06.83.81.78.34
E-mail : orleans-tours@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Paris - Sgen-CFDT Paris

Sgen-CFDT - 7/9, rue Euryale Dehaynin - 75019 PARIS
Tel : 01.42.03.88.86
Mail : paris@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Poitiers - Sgen-CFDT Poitou-Charentes

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - 21bis-23, rue Arsène Orillard - 86035 POITIERS Cedex
Tel : 05.49.88.15.82
E-mail : poitou-charentes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Polynésie - Confédération TMAC-SGEN – A TI’A I MUA

TMAC-SGEN – A TI’A I MUA - Immeuble Galliéni, rue Clapier - BP 4523 - 98713 PAPEETE, TAHITI (Polynésie Française)
tél. 00 689 40 54 40 10
mél syndicat_tmac@yahoo.fr
Accéder au site internet

Reims - Sgen-CFDT Champagne-Ardenne

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats 15 Bd de la Paix BP 1368 - 51063 REIMS Cedex
Tel : 09 63 65 46 32
Fax : 03.26.77.69.99
E-mail : reims@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rennes - Sgen-CFDT Bretagne - Breizh

Sgen-CFDT - 10 bd du Portugal - CS 10811 35208 RENNES CEDEX 2
Tel : 02.99.86.34.63
E-mail : bretagne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

La Réunion - Sgen-CFDT Réunion

Sgen-CFDT - 58, rue Fénelon - 97400 SAINT DENIS
Tel : 02.62.90.27.72
Fax : 02.62.21.03.22
E-mail : reunion@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rouen - Sgen-CFDT Haute-Normandie

Sgen-CFDT - 25 Place Gilles Martinet - 76300 Sotteville-les-Rouen
Tel : 02.32.08.33.40
E-mail : rouen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Strasbourg - Sgen-CFDT Alsace

(Académie de Strasbourg)
à Strasbourg,
Sgen-CFDT - 305 avenue de Colmar BP 935 - 67029 STRASBOURG Cedex 1
Tel : 03 88 79 87 77 ou 03 88 79 87 61
E-mail : 67@sgen.cfdt.fr
à Mulhouse,
Sgen-CFDT - 1 Rue de Provence 68090 MULHOUSE CEDEX
Tél : 03 89 31 86 66
E-mail : 68@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Toulouse - Sgen-CFDT Midi-Pyrénées

Sgen-CFDT - 3 chemin du pigeonnier de la Cépière - Bât C 31100 TOULOUSE
Tel : 05.61.43.71.56
E-mail : toulouse@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Versailles - Sgen-CFDT de l'Académie de Versailles

Sgen-CFDT - 23 Place de l'Iris, 92 400 COURBEVOIE [MÉTRO ESPLANADE DE LA DÉFENSE]
tel : 01 40 90 43 31
mél : versailles@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT de l'Étranger

Pour les personnels travaillant à l'étranger :
AEFE, Instituts Culturels
47-49, avenue Simon Bolivar - 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01.56.41.51.20
Fax : 01.56.41.51.11
E-mail : etranger@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT Recherche - EPST

Campus de Villejuif - Bat. 1
7 rue Guy Moquet BP 8 94801 VILLEJUIF Cedex
Tel : 01.49.58.36.38 ou 01.49.58.36.66
E-mail : sgencfdt@vjf.cnrs.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT des Administrations Centrales MEN et MESR

Pièce 162 110 rue de Grenelle 75007 Paris
Tel : 01 55 55 13 85
E-mail : sgen-cfdt@education.gouv.fr
Accéder au site internet

Syndicat National des Médecins de Santé Publique de l'Éducation Nationale

SNAMSPEN/Sgen-CFDT 47/49 avenue Simon Bolivar 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01 56 41 51 00
E-mail : snamspen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Syndicat des Travailleurs de la Recherche Extra-Métropolitaine

Créé par des agents de l'IRD pour tout le personnel de l'IRD.
STREM-Sgen-Cfdt, IRD – Permanence STREM
911, avenue Agropolis BP 64501 34394 Montpellier
Tél : 33 (0)4 67 41 51 15
E-maill : strem-sgen-cfdt@ird.fr
Accéder au site internet

Site de l'Irea-Sgen-CFDT, Institut de recherches, d'études et d'animation

47-49, av. Simon Bolivar,
6ème étage
75950 Paris cedex 19.
Tél/fax. : 01 42 49 84 63
https://twitter.com/IreaSgenCfdt
Accéder au site internet

Espace militant

Le blog militant pour retrouver tous les outils indispensables à l'action syndicale au SGEN-CFDT.
Accéder au site internet

Sgen+

Le service d'information et de suivi de carrière du Sgen-CFDT
Accéder au site internet

Ressources professionnelles

Des outils clés en main pour les pratiques professionnelles de notre champ de syndicalisation
Accéder au site internet

Site de la CFDT

Le site de la CFDT : l'actualité syndicale et sociale.
Accéder au site internet

Site du Sgen-CFDT

Le site de la fédération Sgen-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Site de la CFDT Fonctions Publiques

Le site de la CFDT Fonctions Publiques : pour tous les agents des trois Fonctions Publiques (État, territoriale et hospitalière).
Accéder au site internet

Site de la Fédération Formation et Enseignement Privés CFDT

Le site CFDT des personnels de la formation et de l'enseignement privé
Accéder au site internet

Site de Fédération générale de l'agroalimentaire CFDT

Le site de FGA-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Le sgen-cfdt et vous

Nous contacter
Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter.
Nous écrire

 

Adhérer au SGEN-CFDT
L'adhésion, la seule ressource du syndicat !
En savoir plus