Déclaration du Sgen-CFDT à la CAPN PLP Hors Classe 29ème base et GT Détachement PLP

Publié le 05 juin 2018 par Olivier Emorine

Pour le Sgen-CFDT, les mesures annoncées par Monsieur le Ministre de l’Education Nationale manquent d’ambition et risquent de laisser inchangée la problématique de la voie professionnelle.

Traitée séparément des voies générale et technologique, la voie professionnelle sera soumise aux mêmes contraintes qu’actuellement : accueillir une pluralité de publics tout en conservant des objectifs divergents et cela, avec des moyens d’adaptation donnés aux équipes qui ne sont pas à la hauteur de enjeux.

Le Sgen-CFDT regrette que la création d’une UFA dans chaque lycée soit la seule mesure concernant l’apprentissage. Les modifications introduites par le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », signature d’un contrat toute l’année et financement des établissements au contrat auront des incidences qui auraient nécessité que soient abordées les conditions de travail des personnels.

 

Concernant les Campus des métiers et apprentissage

Le Sgen-CFDT regrette également que les mesures annoncées n’aient pas fait l’objet d’un travail interministériel plus conséquent avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministère du Travail. En effet ce cloisonnement risque d’avoir des effets négatifs sur la qualité du service public. Les voies générale et technologique étant tenues à distance, aucune des mesures annoncées ne contraindra les Régions à intégrer cette démarche. Les Campus des métiers et des qualifications risquent de rester uniquement un « label ».

Le Sgen-CFDT ne devrait qu’approuver les mesures qui accompagnent la création des campus des métiers (faciliter l’insertion, mixité des parcours élèves, assurer la cohérence de l’offre de formation du CAP aux diplômes de l’enseignement supérieur, cursus bac-3/bac+5, formation tout au long de la vie…) mais leur généralisation (création de 3 super-campus par région) dans la perspective d’en faire des « lieux de vie consacrés à un secteur d’activité d’avenir » risque de laisser pour compte la majorité des lycées professionnels (et de leurs élèves) et de n’être qu’une « vitrine » pour certaines formations.

Pour le Sgen-CFDT les campus des métiers et des qualifications doivent avant tout :

  • Permettre de résoudre la difficile question des lieux d’alternance, que celle-ci se passe sous forme de PFMP, de stage ou de contrat de travail.
  • Favoriser les parcours de formation des premiers niveaux de qualification jusqu’aux niveaux les plus élevés en changeant de statut sans craindre de rupture.
  • Permettre la création et/ou le transfert des BTS en Lycée professionnel pour y généraliser l’exercice des PLP.

 

 

Concernant les 3ème PRÉPA MÉTIER :

Le projet annoncé par Monsieur le Ministre de l’Education Nationale et repris dans un amendement parlementaire de la loi « choisir son avenir professionnel » prévoit de valoriser les parcours professionnels dès le collège : information métiers et stages de découverte dès la classe de quatrième et création d’une 3ème prépa métiers.

Pour le Sgen-CFDT, ces futures classes implantées en lycée professionnel ou en collège proposeront un renforcement des stages en entreprise. Elles ne doivent pas être uniquement des classes préparatoires à l’apprentissage qui n’accueilleraient que les élèves que le collège ne veut pas garder.

Pour le Sgen-CFDT, ces classes ont vocation à être implantées dans les collèges.

 

Concernant le CAP

Le Sgen-CFDT accueille favorablement certaines mesures, ouvrant des perspectives intéressantes qui doivent maintenant se concrétiser, concernant le cap notamment :

  • Le confort du CAP en tant que diplôme national ayant pour vocation l’acquisition d’une qualification professionnelle reconnue, visant l’exercice d’un métier bien identifié,
  • La proposition de parcours d’accès au diplôme adaptés, dans leurs durées et leurs modalités, à la diversité de ses publics et aux attentes des professionnels,
  • La possibilité à ceux qui le souhaitent de poursuivre leur formation en première professionnelle

Mais le Sgen-CFDT réitère sa demande d’ouverture de classes de cap en cohérence avec la carte des bac pro.

Pour le Sgen-CFDT, adaptation et individualisation de la formation nécessitent des effectifs réduits, une formation pour les enseignants, des temps de concertation à la disposition des équipes pédagogiques pour construire des projets permettant la réussite de cette transformation.

 

Concernant les principales évolutions de la grille horaire de BAC PRO :

  • Heures de co-intervention enseignement professionnel/enseignement général pour certaines disciplines,
  • Allègement du temps hebdomadaire à 30h pour tous les élèves,
  • Découverte plus progressive des spécialités professionnelles pour consolider le choix de la spécialité en Première professionnelle avec des regroupements des secondes Bac pro par familles de métiers, au regard des compétences communes,
  • Temps renforcé dédié à la consolidation, à l’accompagnement et à la préparation du projet d’avenir de chaque élève
  • Confirmation du maintien du nombre de semaines de période de formation en entreprise, et l’instauration de modules d’insertion professionnelle ou de poursuite d’études en terminale pro.

Le Sgen-CFDT accueille favorablement « l’esprit » de ces propositions qui pour certaines vont dans le sens de nos propositions formulées lors des concertations.

Pour autant les grilles horaires affichées sont inquiétantes et doivent être précisées : quel horaire pour la PSE ? Comment expliquer le « flou très artistique » sur la transformation des heures d’enseignement tant professionnel que général, la place des langues vivantes et leurs horaires…

Le Sgen-CFDT exige que les précisions promises lors de la concertation soient confirmées, à savoir, le maintien des dotations actuelles des heures enseignants conjointement à l’allègement de l’horaire hebdomadaire élève.

Concernant l’adaptation du parcours des élèves de terminale bac pro en fonction de leur projet d’orientation (insertion ou poursuite d’études) Monsieur le Ministre de l’Education Nationale a fait un choix a minima. Les mesures proposées ne permettront pas d’adapter la durée des périodes de formation en milieu professionnel aux choix d’insertion des élèves. Pour ces élèves, l’accompagnement risque de se limiter aux techniques de recherche d’emploi. Pour les élèves visant une poursuite d’études, la création de classes passerelles en STS laisse à penser que l’effort principal d’accompagnement incombe aux structures du post-bac. Augmenter la présence des PLP en STS permettrait de créer une vraie continuité dans les apprentissages.

En conséquence, le Sgen-CFDT demande une formation conséquente pour tous les collègues avant une mise en place de la co-intervention, du temps de concertation à la disposition des équipes pédagogiques pour en assurer le suivi et exige que cette réforme ne rime pas avec des suppressions de postes dévastatrices.

 

Concernant plus particulièrement le BAC PRO GA

De par leur conception, certains diplômes ne répondent pas aux attentes : taux de réussite et d’insertion faibles, affectation dans ces sections par défaut, décrochage…

Le Sgen-CFDT souhaite donc que les nouveaux chantiers autour de la refonte des référentiels, et tout particulièrement celui du GA, prennent en compte cette problématique qui montre que même les meilleures intentions et en particulier sur les compétences transversales peuvent accoucher d’échecs cinglants. Le référentiel n’a en effet jamais répondu aux besoins des entreprises…

Une famille de métiers rassemblant les filières GA, logistique et sécurité ne réglera pas le problème.

Au Conseil National Éducation Économie, la CFDT a soutenu comme évolution non pas une diminution du nombre d’élèves mais un enrichissement en compétences de la filière, soit directement via le référentiel du diplôme, soit par la création de mentions complémentaires post-bac.

En conséquence, le Sgen-CFDT s’interroge sur l’annonce de la suppression massive des sections de BAC PRO GA. Quelles formations seront proposées aux milliers de lycéens qui étaient jusqu’à présent affectés en GA dans une orientation par défaut, parce qu’ils n’avaient aucune appétence pour d’autres filières plus « techniques » ? Le ministère et les régions sont-ils prêts à investir davantage pour la voie pro notamment pour de nouveaux plateaux techniques ? Quid des personnels ? Comment seront géré·es les 1500 enseignant·es dont les postes seront supprimés dans les 5 années à venir ?

Le ministère envisage des reconversions vers d’autres filières, vers d’autres métiers. Lorsque l’on connait les difficultés rencontrées par les enseignants pour accéder à une seconde carrière, cette annonce a de quoi inquiéter. Une reconversion réussie ne peut être une reconversion à marche forcée, aussi une interrogation se pose dès maintenant : les enseignants auront-ils réellement le choix de leur avenir ?

Le Sgen-CFDT rappelle sa revendication de création de sections de BTS dans tous les LP, dont les cours soient assurés par des PLP, et demande la possibilité d’échanges de services entre personnels des LP et des lycées généraux ou technologiques.

 Le Sgen-CFDT sera là pour rappeler au ministère la nécessité de mettre les moyens et d’utiliser la bonne méthode pour que l’avenir du bac GA, des personnels et des jeunes concernés ne souffrent pas de ce nouveau bouleversement.

 

En conclusion, sur ce point d’actualité, le Sgen-CFDT rappelle que pour qu’une réforme réussisse il faut qu’elle soit comprise et partagée. Le Sgen-CFDT demande donc l’ouverture rapide de discussions pour aborder la mise en œuvre concrète des mesures annoncées par Monsieur le Ministre de l’Education Nationale et un calendrier qui prenne en compte les conditions de travail des personnels.

 

Concernant le tableau d’avancement à la hors-classe de la 29ème base des PLP

Nombreux sont les personnels qui n’ont soit qu’un unique avis d’évaluateur de proximité soit aucun. Dans ces conditions, comment s’est forgé « l’avis du recteur » une des sources des points du barème constitutif du tableau d’avancement ?

 

Nous sommes satisfaits que l’ancienneté dans la plage d’appel soit prépondérante au bout d’un certain temps par rapport à l’avis portée sur la valeur professionnelle puisque cela permettra dans les faits à certains collègues de partir à la retraite en ayant atteint le grade de la hors classe ce qui n’était pas toujours le cas dans l’ancien système d’appréciation de la valeur professionnelle des personnels.

 

Nous notons que la répartition F/H des promouvables est d’environ 45%/55% et que la promotion effective des femmes s’élève à 55% des promus cette année, nous supposons que cet écart est une conséquence du nouveau barémage qui permet un « rattrapage » des travers de l’ancien système d’appréciation de la valeur professionnelle des personnels dans lequel être un homme de l’enseignement professionnel était plus gratifiant qu’être une femme de l’enseignement général. Nous sommes persuadés qu’un équilibre F/H entre la part des promus et promouvables s’établira naturellement au cours des prochaines campagnes d’avancement de grade, une fois réglé le passif de l’ancien système de promotion.

 

Concernant les demandes de détachement dans le corps des PLP

Nous notons à nouveau le nombre important de demandes pour la filière STMS. De nombreuses demandes visent des académies où le mouvement inter était très contraint : pour exemple, les demandes en Lettres Histoire pour l’académie de Bordeaux avec une barre d’entrée à 792.2 pts ou les 3 demandes pour l’académie de Montpellier alors que la barre d’entrée était à 522.3 pts. De même pour les demandes en STMS pour la plupart des académies visées. La mobilité est certes un droit mais comment expliquer aux personnels déçus de l’inter que le poste qu’il visait est obtenu par un autre canal par des personnels qui ne sont pas de leur corps ? Une possibilité serait d’afficher clairement et avant l’inter le nombre de postes proposés au mouvement général ainsi que celui réservé au canal du détachement. Rien n’est pire que de se faire expulser d’une académie en s’apercevant après coup que des postes restent vacants après l’inter.

 

 

Nous avons conscience que notre intervention était longue mais nous ne pouvions taire nos réactions face aux annonces de notre Ministre de l’Education Nationale.

Tout savoir

Ce que le Sgen-CFDT peut vous apporter...

Découvrez l'ensemble des services du Sgen-CFDT sur la toile !

Aix-Marseille - Sgen-CFDT Provence-Alpes

SGEN-CFDT - 18, rue Sainte - 13001 MARSEILLE
Tel: 04.91.55.53.52
e-mail : provencealpes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Amiens - Sgen-CFDT Picardie

SGEN-CFDT - 52 rue Daire 80000 AMIENS
Tel : 03 22 92 84 40
E-mail : amiens@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Besançon - Sgen-CFDT Franche Comté

SGEN-CFDT - 4 bis rue L. de Vinci - 25000 BESANCON
Tel : 03.81.25.30.10
Fax : 03.81.25.30.01
E-mail : besancon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Bordeaux - Sgen-CFDT Aquitaine

Sgen-CFDT - 8, rue Théodore Gardère - 33080 BORDEAUX Cedex
Tel : 05.57.81.11.40
E-mail : bordeaux@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Caen - Sgen-CFDT Basse Normandie

SGEN-CFDT - 2, rue du Général Decaen - 14000 CAEN
Tel :02.31.82.60.61
E-mail : bassenormandie@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Clermont-Ferrand - Sgen-CFDT Auvergne

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - Place de la Liberté - 63000 CLERMONT FERRAND
Tel : 04.73.31.90.87
E-mail : clermont-ferrand@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Corse - Sgen-CFDT Corsica

Sgen-CFDT - Corsica - Maison des syndicats - Rue du Castagno - 20200 BASTIA
Tel : 04.95.31.17.02
E-mail : corsica@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Créteil - Sgen-CFDT de l'Académie de Créteil

Sgen-CFDT - 11-13, rue des Archives - 94010 CRÉTEIL Cedex
Tel : 01.43.99.58.39
E-mail : creteil@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Dijon - Sgen-CFDT Bourgogne

Sgen-CFDT - 6 bis rue Pierre Curie - 21000 DIJON
Tel : 03.80.30.23.54
E-mail : bourgogne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Grenoble - Sgen-CFDT de l'Académie de Grenoble

Sgen-CFDT - Bourse du travail, 32 avenue de l'Europe -38030 GRENOBLE Cedex 02
Téléphone : 04 76 40 31 16
grenoble@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sup-Recherche Grenoble

Sgen CFDT,
Bâtiment A de Physique, BP 53, 38041 Grenoble Cedex 9.
Téléphone : 04 76 51 47 22 (téléphone et répondeur)
sgencfdt@grenoble.cnrs.fr
Accéder au site internet

Guadeloupe - Sgen-CFDT Guadeloupe

Sgen-CFDT - 104 immeuble Les Chicanes - 97139 GRAND CAMP ABYMES
Mél : guadeloupe@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Guyane - Sgen-CFDT Guyane

Sgen-CDTG-CFDT - 99-100 Cité Césaire - BP 383 - 97328 CAYENNE Cedex
Tel : 05.94.31.02.32
Mél : guyane@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lille - Sgen-CFDT Nord Pas-de-Calais

Sgen-CFDT - 145, rue des Stations - 59800 LILLE
Tel : 03 20 57 81 81
Mél : lille@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Limoges - Sgen-CFDT Limousin

Sgen-CFDT - 32, rue Adolphe Mandonnaud - BP 63823 - 87038 LIMOGES Cedex 1
Tel : 05.55.32.91.04
E-mail : limoges@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lyon - Sgen-CFDT de l'Académie de Lyon

Sgen-CFDT - 214, avenue Félix Faure - 69441 LYON Cedex 03
Tel : 04.78.54.17.66
E-mail : lyon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Martinique - Sgen-CFDT Martinique

SGEN CFDT - Maison des syndicats, boulevard du Général de Gaulle - 97200 FORT DE FRANCE
Tel : 00(596)395909
Mél : martinique@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Mayotte - Sgen-CFDT Mayotte - CISMA

SGEN-CISMA - 32 rue Marindrini, BP 1038 - 97600 MAMOUDZOU (Mayotte)
tél. : 0269 61 12 38
Mél : mayotte@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Montpellier - Sgen-CFDT Languedoc-Roussillon

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats, 474 allée Henry II de Montmorency - 34000 MONTPELLIER
Tel : 04 67 65 60 64
E-mail : montpellier@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nancy-Metz - Sgen-CFDT Lorraine

Sgen-CFDT - 15 Bd Charles V - 54000 NANCY
Tel : 03.83.39.45.15
E-mail : lorraine@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nantes - Sgen-CFDT Pays de Loire

Sgen-CFDT - 9 Place de la Gare de l'État - Case poste n° 9 - 44276 NANTES Cedex 2
Tel : 02.51.83.29.30
E-mail : nantes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nice - Sgen-CFDT de l'Académie de Nice

Sgen-CFDT - 12, boulevard du général Louis Delfino - 06300 NICE
Tel : 04.93.26.35.48
E-mail : nice@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nouvelle-Calédonie - SOE Nouvelle Calédonie

SOENC Enseignement - BP 2534 - 98846 NOUMÉA Cedex
mél soenc@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Orléans-Tours - Sgen-CFDT Orléans-Tours

Sgen-CFDT - 10 rue Théophile Naudy - 45000 ORLEANS
Tel : 02.38.22.38.59 et 06.83.81.78.34
E-mail : orleans-tours@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Paris - Sgen-CFDT Paris

Sgen-CFDT - 7/9, rue Euryale Dehaynin - 75019 PARIS
Tel : 01.42.03.88.86
Mail : paris@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Poitiers - Sgen-CFDT Poitou-Charentes

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - 21bis-23, rue Arsène Orillard - 86035 POITIERS Cedex
Tel : 05.49.88.15.82
E-mail : poitou-charentes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Polynésie - Confédération TMAC-SGEN – A TI’A I MUA

TMAC-SGEN – A TI’A I MUA - Immeuble Galliéni, rue Clapier - BP 4523 - 98713 PAPEETE, TAHITI (Polynésie Française)
tél. 00 689 40 54 40 10
mél syndicat_tmac@yahoo.fr
Accéder au site internet

Reims - Sgen-CFDT Champagne-Ardenne

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats 15 Bd de la Paix BP 1368 - 51063 REIMS Cedex
Tel : 09 63 65 46 32
Fax : 03.26.77.69.99
E-mail : reims@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rennes - Sgen-CFDT Bretagne - Breizh

Sgen-CFDT - 10 bd du Portugal - CS 10811 35208 RENNES CEDEX 2
Tel : 02.99.86.34.63
E-mail : bretagne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

La Réunion - Sgen-CFDT Réunion

Sgen-CFDT - 58, rue Fénelon - 97400 SAINT DENIS
Tel : 02.62.90.27.72
Fax : 02.62.21.03.22
E-mail : reunion@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rouen - Sgen-CFDT Haute-Normandie

Sgen-CFDT - 25 Place Gilles Martinet - 76300 Sotteville-les-Rouen
Tel : 02.32.08.33.40
E-mail : rouen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Strasbourg - Sgen-CFDT Alsace

(Académie de Strasbourg)
à Strasbourg,
Sgen-CFDT - 305 avenue de Colmar BP 935 - 67029 STRASBOURG Cedex 1
Tel : 03 88 79 87 77 ou 03 88 79 87 61
E-mail : 67@sgen.cfdt.fr
à Mulhouse,
Sgen-CFDT - 1 Rue de Provence 68090 MULHOUSE CEDEX
Tél : 03 89 31 86 66
E-mail : 68@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Toulouse - Sgen-CFDT Midi-Pyrénées

Sgen-CFDT - 3 chemin du pigeonnier de la Cépière - Bât C 31100 TOULOUSE
Tel : 05.61.43.71.56
E-mail : toulouse@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Versailles - Sgen-CFDT de l'Académie de Versailles

Sgen-CFDT - 23 Place de l'Iris, 92 400 COURBEVOIE [MÉTRO ESPLANADE DE LA DÉFENSE]
tel : 01 40 90 43 31
mél : versailles@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT de l'Étranger

Pour les personnels travaillant à l'étranger :
AEFE, Instituts Culturels
47-49, avenue Simon Bolivar - 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01.56.41.51.20
Fax : 01.56.41.51.11
E-mail : etranger@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT Recherche - EPST

Campus de Villejuif - Bat. 1
7 rue Guy Moquet BP 8 94801 VILLEJUIF Cedex
Tel : 01.49.58.36.38 ou 01.49.58.36.66
E-mail : sgencfdt@vjf.cnrs.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT des Administrations Centrales MEN et MESR

Pièce 162 110 rue de Grenelle 75007 Paris
Tel : 01 55 55 13 85
E-mail : sgen-cfdt@education.gouv.fr
Accéder au site internet

Syndicat National des Médecins de Santé Publique de l'Éducation Nationale

SNAMSPEN/Sgen-CFDT 47/49 avenue Simon Bolivar 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01 56 41 51 00
E-mail : snamspen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Syndicat des Travailleurs de la Recherche Extra-Métropolitaine

Créé par des agents de l'IRD pour tout le personnel de l'IRD.
STREM-Sgen-Cfdt, IRD – Permanence STREM
911, avenue Agropolis BP 64501 34394 Montpellier
Tél : 33 (0)4 67 41 51 15
E-maill : strem-sgen-cfdt@ird.fr
Accéder au site internet

Site de l'Irea-Sgen-CFDT, Institut de recherches, d'études et d'animation

47-49, av. Simon Bolivar,
6ème étage
75950 Paris cedex 19.
Tél/fax. : 01 42 49 84 63
https://twitter.com/IreaSgenCfdt
Accéder au site internet

Espace militant

Le blog militant pour retrouver tous les outils indispensables à l'action syndicale au SGEN-CFDT.
Accéder au site internet

Sgen+

Le service d'information et de suivi de carrière du Sgen-CFDT
Accéder au site internet

Ressources professionnelles

Des outils clés en main pour les pratiques professionnelles de notre champ de syndicalisation
Accéder au site internet

Site de la CFDT

Le site de la CFDT : l'actualité syndicale et sociale.
Accéder au site internet

Site du Sgen-CFDT

Le site de la fédération Sgen-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Site de la CFDT Fonctions Publiques

Le site de la CFDT Fonctions Publiques : pour tous les agents des trois Fonctions Publiques (État, territoriale et hospitalière).
Accéder au site internet

Site de la Fédération Formation et Enseignement Privés CFDT

Le site CFDT des personnels de la formation et de l'enseignement privé
Accéder au site internet

Site de Fédération générale de l'agroalimentaire CFDT

Le site de FGA-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Le sgen-cfdt et vous

Nous contacter
Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter.
Nous écrire

 

Adhérer au SGEN-CFDT
L'adhésion, la seule ressource du syndicat !
En savoir plus
le SGEN-CFDT près de chez vous
Suivre le SGEN-CFDT sur les réseaux sociaux