Kamel Ait-Bouali, Principal à Paris, un témoignage confiné

Publié le mardi 19 mai 2020 par Dominique Bruneau

Fermeture des établissements, mise en œuvre de la continuité pédagogique, lien avec les personnels et les familles, anticipation des décrochages, perspectives de reprise... Comment les personnels de direction vivent-ils la période ? Le témoignage d'un principal de collège.

Le Collège Thmas Mann de Paris a fermé ses portes pour le confinement. Un crève-coeur pour le Principal, Kamel Ait-Bouali.

Kamel Ait-Bouali est Principal du Collège Thomas Mann dans le 13ème arrondissement de Paris, un collège de 547 élèves, presque pour moitié issus de familles « fragiles » éloignées du système scolaire. Il dispose d’un internat social pouvant accueillir 48 enfants.

Le confinement a été une épreuve pour beaucoup de ces familles pour la plupart logées en hôtel ou dans un logement d’urgence. Pour leurs enfants, les conditions d’un apprentissage à distance n’étant pas réunies (promiscuité, accès impossible à Internet..), continuer à apprendre est une gageure. Dès lors que peut faire le chef d’établissement pour que cela se passe au mieux ?

 

En tant que personnel de direction, comment  avez-vous vécu la décision de confinement et donc la fermeture aux élèves de votre collège ?

Le jeudi 12 mars à 20 heures, comme tous les français,  j’étais devant mon poste de télévision à écouter le Président de la République.

L’annonce de la fermeture résonnait encore dans ma tête mais je n’avais pas pris conscience du bouleversement, du chamboulement aussi bien professionnel et personnel que cela allait pouvoir entraîner. J’avais pourtant anticipé cette possibilité de fermeture en envoyant une note aux professeurs et parents pour les préparer à mettre en place cette continuité pédagogique.

Je m’y attendais mais le choc fut tout de même brutal…

Je m’y attendais mais le choc fut tout de même brutal car je n’ai pas eu le temps de réunir les équipes pour réfléchir collectivement à la mise en place de la continuité pédagogique. J’étais convaincu que le collège resterait ouvert pour les adultes pour justement mener cette réflexion pédagogique et assurer la continuité du service public.

Il a donc fallu régir cette urgence, en gérant un stress légitime, afin de trouver les moyens nécessaires pour permettre aux enfants, aux parents et aux enseignants de faire face à cette situation inédite.

Mais le plus difficile à vivre, c’était de voir le collège vide, sans les élèves et les collègues, sans vie, j’avoue que c’était légèrement déprimant.

 

Quels en ont été les conséquences pour les élèves qui pour beaucoup sont issus de familles éloignées du système scolaire ? Notamment pour les élèves qui habituellement sont en internat social ?

C’est surtout l’éloignement du collège car l’établissement demeure pour les élèves un repère.

Il y avait une fracture avant le confinement. Force est de constater que ce confinement n’a fait qu’amplifier cet écart.

Ce confinement a renforcé la fracture voire les fractures car les apprentissages reposent désormais sur les parents. Compte tenu des enfants accueillis dans l’établissement, il est difficile de demander à des parents éloignés du système scolaire, ne maîtrisant pas les codes scolaires et surtout n’ayant pas les ressources culturelles de prendre en charge les apprentissages.

Le confinement a renforcé la fracture voire les fractures… il a fallu éviter le décrochage social.

A cela s’ajoute la fracture numérique. Pour essayer de compenser cela, nous avons ainsi prêté des tablettes et même acheté des forfaits pour les élèves sans connexion grâce aux fonds social du collège. Cela a permis au plus grand nombre de garder un lien avec l’établissement et les professeurs.

Il a en effet fallu coûte que coûte maintenir le contact avec les élèves en difficulté pour éviter la démobilisation et leur faire comprendre qu’ils appartiennent pleinement à la communauté scolaire.

Le plus difficile a été d’éviter le délitement du lien avec l’école pour ces élèves issus de familles fragiles.

Certes, répondre à la question du décrochage scolaire était un objectif affiché mais il a fallu surtout éviter le décrochage social. Pour cela les équipes de la vie scolaire, les CPE, l’assistante sociale, les enseignants, et les fédérations de parents d’élèves se sont mobilisés.

Nous pouvons donc être fiers de  notre service public d’éducation !

 

Quels liens avez-vous réussi à garder avec ces familles, ces élèves ?

Dans une telle situation, nous n’avions pas le choix. Il fallait s’adapter à cette nouvelle configuration inédite dans la gestion d’un établissement. A ce titre, tous les acteurs du collège ont pris part à ce changement. En tant que principal, je me suis interrogé sur comment maintenir le sens du collectif, le travail en équipe ?

Comment favoriser la concertation formelle et informelle ?

Nous avons ainsi dû bricoler, tâtonner voire même en « suer »un peu car la situation était plutôt complexe. Il a fallu aussi très souvent remonter le moral des collègues, des parents et surtout des élèves.

Il a fallu trouver les outils nécessaires pour garder le contact, nous avions à notre disposition notre ENT, « Paris classe numérique ». De son côté, le Ministère a mis à notre disposition  des outils de communication comme par exemple « ma classe à la maison ». La mise en route a été chaotique du fait principalement d’un serveur sous-dimensionné par rapport au nombre de connexions qui se sont produites. Malgré ces difficultés de départ, les  nombreux outils nous ont permis de maintenir le lien avec les élèves. Nous nous en félicitons aujourd’hui.

 

Comment avez-vous procédé, vous êtes-vous adapté ? Comment l’équipe s’est-elle mobilisée ?

Nous avons créé une cellule de crise au sein de l’établissement et nous nous sommes répartis les rôles. Le premier jour, avec les CPE et l’équipe de direction, nous avons mis en place un mode opératoire pour prendre contact avec les familles et les élèves par téléphone, par courriel, par visioconférence. Nous les avons appelées quasiment tous les jours. L’adjoint du collège relevait les connexions des élèves et transmettait un bilan quotidien aux CPE et professeurs principaux.  Cela a permis aux collègues de reprendre le contact et de remobiliser les élèves.

L’ensemble de l’équipe du collège a été très mobilisée et n’a pas compté ses heures…

En tant que Principal, j’ai envoyé un message pratiquement tous les deux jours aux familles et aux élèves pour les encourager, prendre des nouvelles, transmettre des liens utiles… A ce titre, l’ensemble de l’équipe du collège a été très mobilisée et n’a pas compté ses heures depuis le début du confinement.

Les objectifs que nous nous étions fixés étaient avant tout de rassurer les parents, de les accompagner avec bienveillance. Il a fallu aussi éviter qu’elles ne culpabilisent de ne pouvoir aider leurs enfants.

 

Quelles relations entretenez-vous avec votre équipe pédagogique et administrative  durant cette période ? 

Avant le confinement, les relations avec l’équipe pédagogique étaient excellentes. Cela a donc été facilitateur pour ce que nous avons mis en place par la suite. Une telle relation s’acquiert, se construit, et doit être préservée car elle constitue le socle d’une relation professionnelle basée sur des valeurs communes.  Je garderai en mémoire le souvenir de ma première visioconférence avec l’équipe au début du confinement. Ce fut un vrai plaisir de les retrouver, de les savoir en forme malgré la situation anxiogène de la période.

La confiance est le ciment invisible qui conduit une équipe à gagner. Bud Wilkinson

Nous avons entretenu des relations de confiance, bienveillantes car la situation n’était pas facile pour eux également. Ils devaient gérer à la fois les cours à distance, téléphoner aux élèves, répondre aux diverses sollicitations tout en gérant leur situation familiale avec leurs enfants, leurs proches.

L’équipe enseignante a ainsi pris conscience au cours de la période des enjeux pédagogiques et particulièrement pour les élèves habituellement les plus éloignés du système scolaire. J’ai durant cette phase de confinement dû être parfois un régulateur pour des enseignants et leur dire de faire attention à leur propre charge de travail quotidienne.

Le mot clé était la confiance car comme le dit Bud Wilkinson « la confiance est le ciment invisible qui conduit une équipe à gagner ».

 

Et vous en tant que chef d’établissement, que diriez-vous de votre charge de travail pendant cette période  et en comparaison avec ce que vous viviez en situation normale du fonctionnement du collège ?

 La charge de travail d’un principal de collège est déjà considérable en situation normale. Durant cette période, le temps n’est pas le même, le rythme est totalement différent. Je dirai par contre que le stress est plus important. La fatigue se fait sentir et les nuits sont difficiles car il n’est très pas très aisé de déconnecter. Travailler dans une relation virtuelle à travers des outils numériques n’est pas naturel.

Le rythme est totalement différent, le stress est plus important…

Pour ma part, j’ai toujours eu à l’esprit les élèves, le moral des équipes, la nécessité d’anticiper la sortie du confinement.

Comme c’est avant tout un travail collectif, je pense ainsi fortement à certains collègues qui se retrouvent dans des établissements seuls à gérer cette crise, sans secrétariat, sans CPE, sans adjoint.e. Il existe un vrai risque psychosocial pour les chefs d’établissement qu’il ne faudrait pas négliger.

Cette crise va finir, espérons-le, et un déconfinement est prévu à partir du 18 mai pour les collégiens ? Comment préparez-vous le retour des élèves ?

 Nous l’espérons tous ce déconfinement !

Nous avons travaillé et présenté notre protocole de reprise progressive aux enseignants, personnels éducatifs, aux agents. Il a été présenté au Conseil d’Administration en visioconférence. Il a fait et il fera encore l’objet d’une concertation avec l’ensemble des parties prenantes.  Nous avons pris en considération les contraintes sanitaires (distance physique, circulation des élèves, achat du gel et masques, nettoyage des locaux, la question de la restauration).

L’objectif est bien évidemment de rendre l’accueil des élèves le plus sécurisant possible mais aussi le travail des professionnels. Les familles ont également besoin de sentir que leur enfant ne risque rien à retourner dans leur collège. Tout cela doit être pensé en amont et faciliter une reprise progressive.

Sécuriser l’accueil des élèves et des professionnels, rassurer les familles…

Restera en suspens la question de l’internat. En tant que Principal, je m’interroge sur son ouverture car les préconisations du protocole sanitaire sont tellement contraignantes surtout pour les collégiens. Mais c’est une priorité pour donner aux élèves qui le fréquentent des conditions de travail décentes.

Pour que ce plan de reprise soit opérationnel, il faut que des conditions préalables soient remplies comme la distribution des masques, le gel et le nombre d’agents présents pour effectuer le nettoyage et la désinfection des locaux notamment de l’internat.

Nous réfléchissons d’autre part, avec l’équipe pédagogique à des modalités de travail des élèves tant en distanciel qu’en présentiel pour essayer de n’oublier personne. Un projet comme celui-là se construit collectivement en permettant à chacun de s’engager selon les modalités qui lui semblent les plus pertinentes à la fois pour sa santé mais aussi pour le travail pédagogique avec les élèves.

Permettre à chacun de s’engager selon les modalités qui lui semblent les plus pertinentes…

Tout savoir

Ce que le Sgen-CFDT peut vous apporter...

Découvrez l'ensemble des services du Sgen-CFDT sur la toile !

Aix-Marseille - Sgen-CFDT Provence-Alpes

SGEN-CFDT - 18, rue Sainte - 13001 MARSEILLE
Tel: 04.91.55.53.52
e-mail : provencealpes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Amiens - Sgen-CFDT Picardie

SGEN-CFDT - 52 rue Daire 80000 AMIENS
Tel : 03 22 92 84 40
E-mail : amiens@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Besançon - Sgen-CFDT Franche Comté

SGEN-CFDT - 4 bis rue L. de Vinci - 25000 BESANCON
Tel : 03.81.25.30.10
Fax : 03.81.25.30.01
E-mail : besancon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Bordeaux - Sgen-CFDT Aquitaine

Sgen-CFDT - 8, rue Théodore Gardère - 33080 BORDEAUX Cedex
Tel : 05.57.81.11.40
E-mail : bordeaux@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Caen - Sgen-CFDT Basse Normandie

SGEN-CFDT - 2, rue du Général Decaen - 14000 CAEN
Tel :02.31.82.60.61
E-mail : bassenormandie@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Clermont-Ferrand - Sgen-CFDT Auvergne

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - Place de la Liberté - 63000 CLERMONT FERRAND
Tel : 04.73.31.90.87
E-mail : clermont-ferrand@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Corse - Sgen-CFDT Corsica

Sgen-CFDT - Corsica - Maison des syndicats - Rue du Castagno - 20200 BASTIA
Tel : 04.95.31.17.02
E-mail : corsica@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Créteil - Sgen-CFDT de l'Académie de Créteil

Sgen-CFDT - 11-13, rue des Archives - 94010 CRÉTEIL Cedex
Tel : 01.43.99.58.39
E-mail : creteil@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Dijon - Sgen-CFDT Bourgogne

Sgen-CFDT - 6 bis rue Pierre Curie - 21000 DIJON
Tel : 03.80.30.23.54
E-mail : bourgogne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Grenoble - Sgen-CFDT de l'Académie de Grenoble

Sgen-CFDT - Bourse du travail, 32 avenue de l'Europe -38030 GRENOBLE Cedex 02
Téléphone : 04 76 40 31 16
grenoble@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sup-Recherche Grenoble

Sgen CFDT,
Bâtiment A de Physique, BP 53, 38041 Grenoble Cedex 9.
Téléphone : 04 76 51 47 22 (téléphone et répondeur)
sgencfdt@grenoble.cnrs.fr
Accéder au site internet

Guadeloupe - Sgen-CFDT Guadeloupe

Sgen-CFDT - 104 immeuble Les Chicanes - 97139 GRAND CAMP ABYMES
Mél : guadeloupe@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Guyane - Sgen-CFDT Guyane

Sgen-CDTG-CFDT - 99-100 Cité Césaire - BP 383 - 97328 CAYENNE Cedex
Tel : 05.94.31.02.32
Mél : guyane@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lille - Sgen-CFDT Nord Pas-de-Calais

Sgen-CFDT - 145, rue des Stations - 59800 LILLE
Tel : 03 20 57 81 81
Mél : lille@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Limoges - Sgen-CFDT Limousin

Sgen-CFDT - 32, rue Adolphe Mandonnaud - BP 63823 - 87038 LIMOGES Cedex 1
Tel : 05.55.32.91.04
E-mail : limoges@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lyon - Sgen-CFDT de l'Académie de Lyon

Sgen-CFDT - 214, avenue Félix Faure - 69441 LYON Cedex 03
Tel : 04.78.54.17.66
E-mail : lyon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Martinique - Sgen-CFDT Martinique

SGEN CFDT - Maison des syndicats, boulevard du Général de Gaulle - 97200 FORT DE FRANCE
Tel : 00(596)395909
Mél : martinique@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Mayotte - Sgen-CFDT Mayotte - CISMA

SGEN-CISMA - 32 rue Marindrini, BP 1038 - 97600 MAMOUDZOU (Mayotte)
tél. : 0269 61 12 38
Mél : mayotte@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Montpellier - Sgen-CFDT Languedoc-Roussillon

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats, 474 allée Henry II de Montmorency - 34000 MONTPELLIER
Tel : 04 67 65 60 64
E-mail : montpellier@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nancy-Metz - Sgen-CFDT Lorraine

Sgen-CFDT - 15 Bd Charles V - 54000 NANCY
Tel : 03.83.39.45.15
E-mail : lorraine@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nantes - Sgen-CFDT Pays de Loire

Sgen-CFDT - 9 Place de la Gare de l'État - Case poste n° 9 - 44276 NANTES Cedex 2
Tel : 02.51.83.29.30
E-mail : nantes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nice - Sgen-CFDT de l'Académie de Nice

Sgen-CFDT - 12, boulevard du général Louis Delfino - 06300 NICE
Tel : 04.93.26.35.48
E-mail : nice@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nouvelle-Calédonie - SOE Nouvelle Calédonie

SOENC Enseignement - BP 2534 - 98846 NOUMÉA Cedex
mél soenc@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Orléans-Tours - Sgen-CFDT Orléans-Tours

Sgen-CFDT - 10 rue Théophile Naudy - 45000 ORLEANS
Tel : 02.38.22.38.59 et 06.83.81.78.34
E-mail : orleans-tours@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Paris - Sgen-CFDT Paris

Sgen-CFDT - 7/9, rue Euryale Dehaynin - 75019 PARIS
Tel : 01.42.03.88.86
Mail : paris@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Poitiers - Sgen-CFDT Poitou-Charentes

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - 21bis-23, rue Arsène Orillard - 86035 POITIERS Cedex
Tel : 05.49.88.15.82
E-mail : poitou-charentes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Polynésie - Confédération TMAC-SGEN – A TI’A I MUA

TMAC-SGEN – A TI’A I MUA - Immeuble Galliéni, rue Clapier - BP 4523 - 98713 PAPEETE, TAHITI (Polynésie Française)
tél. 00 689 40 54 40 10
mél syndicat_tmac@yahoo.fr
Accéder au site internet

Reims - Sgen-CFDT Champagne-Ardenne

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats 15 Bd de la Paix BP 1368 - 51063 REIMS Cedex
Tel : 09 63 65 46 32
Fax : 03.26.77.69.99
E-mail : reims@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rennes - Sgen-CFDT Bretagne - Breizh

Sgen-CFDT - 10 bd du Portugal - CS 10811 35208 RENNES CEDEX 2
Tel : 02.99.86.34.63
E-mail : bretagne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

La Réunion - Sgen-CFDT Réunion

Sgen-CFDT - 58, rue Fénelon - 97400 SAINT DENIS
Tel : 02.62.90.27.72
Fax : 02.62.21.03.22
E-mail : reunion@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rouen - Sgen-CFDT Haute-Normandie

Sgen-CFDT - 25 Place Gilles Martinet - 76300 Sotteville-les-Rouen
Tel : 02.32.08.33.40
E-mail : rouen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Strasbourg - Sgen-CFDT Alsace

(Académie de Strasbourg)
à Strasbourg,
Sgen-CFDT - 305 avenue de Colmar BP 935 - 67029 STRASBOURG Cedex 1
Tel : 03 88 79 87 77 ou 03 88 79 87 61
E-mail : 67@sgen.cfdt.fr
à Mulhouse,
Sgen-CFDT - 1 Rue de Provence 68090 MULHOUSE CEDEX
Tél : 03 89 31 86 66
E-mail : 68@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Toulouse - Sgen-CFDT Midi-Pyrénées

Sgen-CFDT - 3 chemin du pigeonnier de la Cépière - Bât C 31100 TOULOUSE
Tel : 05.61.43.71.56
E-mail : toulouse@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Versailles - Sgen-CFDT de l'Académie de Versailles

Sgen-CFDT - 23 Place de l'Iris, 92 400 COURBEVOIE [MÉTRO ESPLANADE DE LA DÉFENSE]
tel : 01 40 90 43 31
mél : versailles@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT de l'Étranger

Pour les personnels travaillant à l'étranger :
AEFE, Instituts Culturels
47-49, avenue Simon Bolivar - 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01.56.41.51.20
Fax : 01.56.41.51.11
E-mail : etranger@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT Recherche - EPST

Campus de Villejuif - Bat. 1
7 rue Guy Moquet BP 8 94801 VILLEJUIF Cedex
Tel : 01.49.58.36.38 ou 01.49.58.36.66
E-mail : sgencfdt@vjf.cnrs.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT des Administrations Centrales MEN et MESR

Pièce 162 110 rue de Grenelle 75007 Paris
Tel : 01 55 55 13 85
E-mail : sgen-cfdt@education.gouv.fr
Accéder au site internet

Syndicat National des Médecins de Santé Publique de l'Éducation Nationale

SNAMSPEN/Sgen-CFDT 47/49 avenue Simon Bolivar 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01 56 41 51 00
E-mail : snamspen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Syndicat des Travailleurs de la Recherche Extra-Métropolitaine

Créé par des agents de l'IRD pour tout le personnel de l'IRD.
STREM-Sgen-Cfdt, IRD – Permanence STREM
911, avenue Agropolis BP 64501 34394 Montpellier
Tél : 33 (0)4 67 41 51 15
E-maill : strem-sgen-cfdt@ird.fr
Accéder au site internet

Site de l'Irea-Sgen-CFDT, Institut de recherches, d'études et d'animation

47-49, av. Simon Bolivar,
6ème étage
75950 Paris cedex 19.
Tél/fax. : 01 42 49 84 63
https://twitter.com/IreaSgenCfdt
Accéder au site internet

Espace militant

Le blog militant pour retrouver tous les outils indispensables à l'action syndicale au SGEN-CFDT.
Accéder au site internet

Sgen+

Le service d'information et de suivi de carrière du Sgen-CFDT
Accéder au site internet

Ressources professionnelles

Des outils clés en main pour les pratiques professionnelles de notre champ de syndicalisation
Accéder au site internet

Site de la CFDT

Le site de la CFDT : l'actualité syndicale et sociale.
Accéder au site internet

Site du Sgen-CFDT

Le site de la fédération Sgen-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Site de la CFDT Fonctions Publiques

Le site de la CFDT Fonctions Publiques : pour tous les agents des trois Fonctions Publiques (État, territoriale et hospitalière).
Accéder au site internet

Site de la Fédération Formation et Enseignement Privés CFDT

Le site CFDT des personnels de la formation et de l'enseignement privé
Accéder au site internet

Site de Fédération générale de l'agroalimentaire CFDT

Le site de FGA-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Le sgen-cfdt et vous

Nous contacter
Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter.
Nous écrire

 

Adhérer au SGEN-CFDT
L'adhésion, la seule ressource du syndicat !
En savoir plus