L’interview : Cédric Villani

Publié le lundi 28 novembre 2016 par Alexis Torchet

Le texte ci-dessous est la version longue de l'interview parue dans Profession Éducation, le mensuel du Sgen-CFDT, n° 249 (novembre 2016).

Cédric VillaniCédric Villani est directeur de l’Institut Henri-Poincaré et membre du Conseil stratégique de la recherche.

Quel regard portez-vous sur le système éducatif et ses évolutions actuelles ?

En préambule, j’insiste sur le fait que mes réponses ne proviennent pas d’une étude systématique, mais de mon expérience d’enseignant-chercheur et de parent d’élève, et surtout de mes très nombreuses visites et conférences dans des établissements scolaires, en France  et à l’étranger. L’éducation est un sujet qui me tient à cœur, et auquel je contribue notamment à l’Académie des sciences. 
Le système éducatif français traverse une crise de confiance qui se traduit par un très fort malaise des enseignants et plus généralement par l’insatisfaction de tous les acteurs. La très forte rotation des ministres et des réformes semble inlassablement remettre le système en cause, mais on note peu d’avancées sur les questions de fond. L’enseignant déboussolé ne fait dès lors confiance ni aux parents d’élèves, ni aux inspecteurs, ni aux proviseurs, ni aux ministres… En mathématique, cela se traduit par une grande difficulté à pourvoir les postes au moment où l’on en a plus que jamais besoin ; il en résulte  des recrutements hâtifs, des taux de rotation très importants dans les établissements, particulièrement dans les zones difficiles.
La confiance manque également entre les enseignants et les élèves ; s’il y a un reproche à faire à l’enseignement français, c’est sa difficulté à donner aux élèves confiance en eux, un art absolument fondamental que pourraient nous apprendre les enseignants américains, certainement plus important que le contenu des programmes eux-mêmes. Selon moi, nombre de difficultés relèvent de la condition des enseignants, de leur formation, ainsi qu’aux moyens qui leur sont alloués pour travailler en équipe ; le reste (programmes, options, etc.) est certes important, mais moins !

Sur la question plus particulière des contenus, 
les deux plus graves problèmes actuels sont sans doute la faiblesse des horaires de mathématique
 – qui rend impossible tout travail serein –, et l’indigence des programmes de physique qui perturbe tout l’enseignement des sciences. En mathématique, la seule compétence qui vaille est celle d’apprendre à formaliser et démontrer, mais cela prend beaucoup de temps ; si l’on passe tout le cours à apprendre les concepts sans avoir le temps de les manipuler, c’est l’échec garanti. À contrario, de très belles initiatives ont été développées ces dernières années pour donner aux enseignants toutes les clés de l’apprentissage des sciences, en insistant sur l’implication des élèves, le travail par projets, la réalisation d’expériences, la conceptualisation – je pense notamment à l’initiative « La main à la pâte » qui continue de progresser, lentement mais sûrement.
 Par ailleurs, la faible implication du secteur privé (entreprises, fondations) dans les opérations de fond est un réel problème que j’ai rencontré à maintes reprises. Découragées par la complexité du système éducatif ou les prises de position dogmatiques, les entreprises préfèrent financer de fort petites opérations, méritoires mais d’impact très faible.
Enfin, la difficulté du système à intégrer un vrai enseignement de la programmation est étonnante. À l’heure du tout-numérique, et compte tenu des difficultés qu’ont nos jeunes pour conceptual
ser une informatique qui leur apparait comme magique, l’enseignement de la programmation devrait s’imposer comme une évidence, et continue pourtant à susciter régulièrement des oppositions et barrages idéologiques. L’évolution est en cours, mais que c’est lent !

Vous avez dit que le hasard avait un grand rôle dans votre parcours. Comment favoriser ce hasard dans l’enseignement scolaire ?

Le hasard est avant tout associé à la multiplication des opportunités, des rencontres et des expériences. J’aime bien rappeler que les enseignants qui m’ont le plus marqué étaient ceux qui ne respectaient pas le programme. La multiplication des projets et des initiatives personnelles permet d’impliquer le hasard ; je pense aux opérations de fondations comme  « C.genial » ou d’associations comme  « Math.en.JEANS », etc. Les voyages européens devraient aussi faire partie des expériences systématiques de nos jeunes.

Biographie de Cédric VillaniQue pensez-vous de l’expression « excellence pour tous » ?

L’expression est très employée. On peut y lire ce que l’on souhaite. Certains la raillent comme étant auto-contradictoire, arguant que l’excellence désigne par définition ce qui est meilleur que les autres et qu’elle ne peut donc s’appliquer à tous, mais on peut tout de même lui donner un sens. Idéalement, cela veut dire que l’on prépare un système excellent, un système où les enseignements et les enseignants sont excellents, par rapport aux autres pays par exemple, ou par rapport aux autres systèmes possibles. C’est un beau programme, mais il ne se planifie pas du jour au lendemain, car en matière d’éducation, il faut tester pour savoir !

Comment faire évoluer le baccalauréat pour en faire un passeport vers l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle ?

Vous évoquez l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle – deux choses distinctes mais liées, les diplômes d’enseignement supérieur augmentant en pratique notablement les chances d’insertion professionnelle. Il me semble illusoire de penser qu’une seule mesure pourra faire progresser les choses, mais la revalorisation des filières techniques, avec un fort contact avec les entreprises pourrait être une piste – une option largement utilisée par les systèmes allemand et suisse, avec succès.

Autre piste : l’accent à mettre, au cours du secondaire, sur les projets d’ouverture vers l’enseignement supérieur dont l’autonomie est bien plus grande… La formation continue des conseillers d’orientation est aussi un impératif.

Que ce soit pour vous amener vers le monde de l’entreprise ou vers celui de l’enseignement supérieur, il faut vous plonger dans le bain, et vous mettre en contact avec ceux qui sont dans le bain !

Que pensez-vous de la place des mathématiques dans notre système scolaire ? De la sélection par les mathématiques et du fait qu’il est tout à fait concevable que des lycéens ne fassent pas de mathématiques en L alors qu’il est exclu de ne pas faire d’histoire en S ?

La « sélection par les mathématiques » est depuis longtemps un épouvantail, utilisé comme une excuse, même dans des filières où les exigences mathématiques ont baissé en flèche. Il est légitime que certaines formations aient des exigences en mathématique, car c’est une discipline vraiment différente du reste, et vraiment utile. Pas utile au sens où les connaissances que vous y avez apprises seront utilisables : utile au sens où le travail de conceptualisation que vous y aurez fait conditionnera votre manière de penser à un problème. Les recherches menées aux États-Unis sont claires là-dessus : étudier la mathématique vous donne de bien meilleures chances de décrocher votre diplôme, toutes disciplines confondues. D’ailleurs les ingénieurs français sont appréciés pour leur formation mathématique, et un peu partout on regrette que les programmeurs, ingénieurs, etc. se détournent de l’esprit mathématique. Il faut cependant bien s’entendre sur les objectifs. Pour la grande majorité des élèves, une formation mathématique n’est intéressante qu’en ce qu’elle entraine à conceptualiser ; inutile donc de forcer le trait sur les programmes. Comme vous le notez justement, il y a une dissymétrie entre sciences et humanités dans nos filières ; le baccalauréat S est actuellement une filière d’excellence généraliste déguisée en filière scientifique. Si l’on veut en faire une vraie filière scientifique, il convient de renforcer les volumes horaires de sciences et de diminuer ceux des humanités – ce qui ne veut pas dire les supprimer, car les humanités font partie de notre identité… humaine, et nous devons tous y être exposés. Ce qui me surprend aussi, c’est le relatif manque de sciences dans les filières professionnalisantes et techniques. Cela dit, on trouve bien des établissements techniques où règne une belle ambiance, où les enseignants sont motivés et sereins ; cela est sans doute le plus important. Mais, au risque de me répéter, je souhaite insister encore sur la nécessaire revalorisation des filières techniques, et cela doit passer aussi par des ambitions plus fortes en sciences.

l’enseignement mathématique doit accorder une place importante à l’informatique

Comment doit évoluer l’enseignement des mathématiques à l’ère des algorithmes et de la transition numérique ?

Première remarque : l’enseignement a été plus d’une fois ravagé par des gens qui nous disaient ce que l’on «doit»faire – que l’on songe à la lecture globale ou au mouvement des mathématiques modernes… Je me garderai donc de faire des injonctions.

Mais je suis convaincu que l’enseignement mathématique doit accorder une place importante à l’informatique, et plus précisément à l’algorithmique et à la programmation. Tout d’abord, pour mieux comprendre les ressorts de notre monde algorithmique – et, j’insiste, cela ne viendra pas spontanément aux jeunes même s’ils sont plongés dans ce monde ! Pas plus qu’ils n’apprendront la biologie spontanément par le simple fait de vivre. Ensuite, parce que la programmation participe aussi, de manière très structurante, à l’apprentissage du raisonnement logique. Programmation et mathématique se renforcent donc l’un l’autre. J’ai argumenté, dans un texte précédent, que 
la programmation devait reprendre certains des buts qui étaient autrefois confiés à l’enseignement du latin…

L’Académie des sciences a déjà réagi, à travers
 la Fondation « La main à la pâte », qui vient de publier un guide pédagogique destiné aux enseignants : 1, 2, 3… codez ! On y donne des clés, des recettes, des expériences pour l’enseignement de l’algorithmique, et cela dès la maternelle – en partie sans ordinateur, car bien sûr, la programmation s’apprend aussi avec papier et crayon, comme tout d’ailleurs. Et la programmation s’apprend surtout en formant les enseignants, et en les encourageant à tester.

Pour terminer, nous souhaitons vous interroger sur le mauvais traitement qu’on réserve, dans notre pays, à la pédagogie. Non seulement nous investissons trop peu dans la formation – et encore moins dans la recherche pédagogique –, mais la qualité de pédagogue ne fait l’objet d’aucune reconnaissance sociale, quand elle n’est pas moquée et dénigrée au travers du « pédago-bashing ». Quel regard portez-vous sur cette situation et comment faudrait-il, selon vous, réhabiliter la pédagogie ?

Pour réhabiliter la pédagogie, la première chose à faire est certainement de travailler sur l’évaluation à posteriori. Si l’on peut montrer que telle ou telle action a contribué positivement à tel ou tel enseignement, on aura des témoignages d’efficacité et matière à communiquer. Un second enjeu est à chercher du côté des comparaisons internationales ; de ce côté, la France est extrêmement reconnue. Le troisième enjeu est l’articulation entre pédagogues, enseignants, spécialistes au cours de la formation, initiale et continue. J’ai moi-même une très mauvaise opinion des anciens enseignements de pédagogie en IUFM : déracinés, pompeux, souvent inadaptés. Si le dialogue se passe mieux dans les ESPE, si le système parvient à être plus ouvert, s’il y a des évaluations menées sur le terrain, alors on peut être confiant dans l’amélioration de l’image des spécialistes de pédagogie.

Tout savoir

Ce que le Sgen-CFDT peut vous apporter...

Découvrez l'ensemble des services du Sgen-CFDT sur la toile !

Aix-Marseille - Sgen-CFDT Provence-Alpes

SGEN-CFDT - 18, rue Sainte - 13001 MARSEILLE
Tel: 04.91.55.53.52
e-mail : provencealpes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Amiens - Sgen-CFDT Picardie

SGEN-CFDT - 52 rue Daire 80000 AMIENS
Tel : 03 22 92 84 40
E-mail : amiens@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Besançon - Sgen-CFDT Franche Comté

SGEN-CFDT - 4 bis rue L. de Vinci - 25000 BESANCON
Tel : 03.81.25.30.10
Fax : 03.81.25.30.01
E-mail : besancon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Bordeaux - Sgen-CFDT Aquitaine

Sgen-CFDT - 8, rue Théodore Gardère - 33080 BORDEAUX Cedex
Tel : 05.57.81.11.40
E-mail : bordeaux@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Caen - Sgen-CFDT Basse Normandie

SGEN-CFDT - 2, rue du Général Decaen - 14000 CAEN
Tel :02.31.82.60.61
E-mail : bassenormandie@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Clermont-Ferrand - Sgen-CFDT Auvergne

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - Place de la Liberté - 63000 CLERMONT FERRAND
Tel : 04.73.31.90.87
E-mail : clermont-ferrand@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Corse - Sgen-CFDT Corsica

Sgen-CFDT - Corsica - Maison des syndicats - Rue du Castagno - 20200 BASTIA
Tel : 06 15 13 68 87 pour le 2A / 06 78 97 29 05 pour le 2B
E-mail : corsica@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Créteil - Sgen-CFDT de l'Académie de Créteil

Sgen-CFDT - 11-13, rue des Archives - 94010 CRÉTEIL Cedex
Tel : 01.43.99.58.39
E-mail : creteil@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Dijon - Sgen-CFDT Bourgogne

Sgen-CFDT - 6 bis rue Pierre Curie - 21000 DIJON
Tel : 03.80.30.23.54
E-mail : bourgogne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Grenoble - Sgen-CFDT de l'Académie de Grenoble

Sgen-CFDT - Bourse du travail, 32 avenue de l'Europe -38030 GRENOBLE Cedex 02
Téléphone : 04 76 40 31 16
grenoble@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sup-Recherche Grenoble

Sgen CFDT,
Bâtiment A de Physique, BP 53, 38041 Grenoble Cedex 9.
Téléphone : 04 76 51 47 22 (téléphone et répondeur)
sgencfdt@grenoble.cnrs.fr
Accéder au site internet

Guadeloupe - Sgen-CFDT Guadeloupe

Sgen-CFDT - 104 immeuble Les Chicanes - 97139 GRAND CAMP ABYMES
Mél : guadeloupe@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Guyane - Sgen-CFDT Guyane

Sgen-CDTG-CFDT - 99-100 Cité Césaire - BP 383 - 97328 CAYENNE Cedex
Tel : 05.94.31.02.32
Mél : guyane@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lille - Sgen-CFDT Nord Pas-de-Calais

Sgen-CFDT - 145, rue des Stations - 59800 LILLE
Tel : 03 20 57 81 81
Mél : lille@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Limoges - Sgen-CFDT Limousin

Sgen-CFDT - 32, rue Adolphe Mandonnaud - BP 63823 - 87038 LIMOGES Cedex 1
Tel : 05.55.32.91.04
E-mail : limoges@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lyon - Sgen-CFDT de l'Académie de Lyon

Sgen-CFDT - 214, avenue Félix Faure - 69441 LYON Cedex 03
Tel : 04.78.54.17.66
E-mail : lyon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Martinique - Sgen-CFDT Martinique

SGEN CFDT - Maison des syndicats, boulevard du Général de Gaulle - 97200 FORT DE FRANCE
Tel : 00(596)395909
Mél : martinique@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Mayotte - Sgen-CFDT Mayotte - CISMA

SGEN-CISMA - 32 rue Marindrini, BP 1038 - 97600 MAMOUDZOU (Mayotte)
tél. : 0269 61 12 38
Mél : mayotte@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Montpellier - Sgen-CFDT Languedoc-Roussillon

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats, 474 allée Henry II de Montmorency - 34000 MONTPELLIER
Tel : 04 67 65 60 64
E-mail : montpellier@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nancy-Metz - Sgen-CFDT Lorraine

Sgen-CFDT - 6, Rue Mon Désert - 54000 NANCY
Tel : 03.83.39.45.15
E-mail : lorraine@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nantes - Sgen-CFDT Pays de Loire

Sgen-CFDT - 9 Place de la Gare de l'État - Case poste n° 9 - 44276 NANTES Cedex 2
Tel : 02.51.83.29.30
E-mail : nantes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nice - Sgen-CFDT de l'Académie de Nice

Sgen-CFDT - 12, boulevard du général Louis Delfino - 06300 NICE
Tel : 04.93.26.35.48
E-mail : nice@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nouvelle-Calédonie - SOE Nouvelle Calédonie

SOENC Enseignement - BP 2534 - 98846 NOUMÉA Cedex
mél soenc@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Orléans-Tours - Sgen-CFDT Orléans-Tours

Sgen-CFDT - 10 rue Théophile Naudy - 45000 ORLEANS
Tel : 02.38.22.38.59 et 06.83.81.78.34
E-mail : orleans-tours@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Paris - Sgen-CFDT Paris

Sgen-CFDT - 7/9, rue Euryale Dehaynin - 75019 PARIS
Tel : 01.42.03.88.86
Mail : paris@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Poitiers - Sgen-CFDT Poitou-Charentes

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - 21bis-23, rue Arsène Orillard - 86035 POITIERS Cedex
Tel : 05.49.88.15.82
E-mail : poitou-charentes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Polynésie - Confédération TMAC-SGEN – A TI’A I MUA

TMAC-SGEN – A TI’A I MUA - Immeuble Galliéni, rue Clapier - BP 4523 - 98713 PAPEETE, TAHITI (Polynésie Française)
tél. 00 689 40 54 40 10
mél syndicat_tmac@yahoo.fr
Accéder au site internet

Reims - Sgen-CFDT Champagne-Ardenne

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats 15 Bd de la Paix BP 1368 - 51063 REIMS Cedex
Tel : 09 63 65 46 32
Fax : 03.26.77.69.99
E-mail : reims@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rennes - Sgen-CFDT Bretagne - Breizh

Sgen-CFDT - 10 bd du Portugal - CS 10811 35208 RENNES CEDEX 2
Tel : 02.99.86.34.63
E-mail : bretagne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

La Réunion - Sgen-CFDT Réunion

Sgen-CFDT - 58, rue Fénelon - 97400 SAINT DENIS
Tel : 02.62.90.27.72
Fax : 02.62.21.03.22
E-mail : reunion@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rouen - Sgen-CFDT Haute-Normandie

Sgen-CFDT - 25 Place Gilles Martinet - 76300 Sotteville-les-Rouen
Tel : 02.32.08.33.40
E-mail : rouen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Strasbourg - Sgen-CFDT Alsace

(Académie de Strasbourg)
à Strasbourg,
Sgen-CFDT - 305 avenue de Colmar BP 935 - 67029 STRASBOURG Cedex 1
Tel : 03 88 79 87 77 ou 03 88 79 87 61
E-mail : 67@sgen.cfdt.fr
à Mulhouse,
Sgen-CFDT - 1 Rue de Provence 68090 MULHOUSE CEDEX
Tél : 03 89 31 86 66
E-mail : 68@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Toulouse - Sgen-CFDT Midi-Pyrénées

Sgen-CFDT - 3 chemin du pigeonnier de la Cépière - Bât C 31100 TOULOUSE
Tel : 05.61.43.71.56
E-mail : toulouse@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Versailles - Sgen-CFDT de l'Académie de Versailles

Sgen-CFDT - 23 Place de l'Iris, 92 400 COURBEVOIE [MÉTRO ESPLANADE DE LA DÉFENSE]
tel : 01 40 90 43 31
mél : versailles@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT de l'Étranger

Pour les personnels travaillant à l'étranger :
AEFE, Instituts Culturels
47-49, avenue Simon Bolivar - 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01.56.41.51.20
Fax : 01.56.41.51.11
E-mail : etranger@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT Recherche - EPST

Campus de Villejuif - Bat. 1
7 rue Guy Moquet BP 8 94801 VILLEJUIF Cedex
Tel : 01.49.58.36.38 ou 01.49.58.36.66
E-mail : sgencfdt@vjf.cnrs.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT des Administrations Centrales MEN et MESR

Pièce 162 110 rue de Grenelle 75007 Paris
Tel : 01 55 55 13 85
E-mail : sgen-cfdt@education.gouv.fr
Accéder au site internet

Syndicat National des Médecins de Santé Publique de l'Éducation Nationale

SNAMSPEN/Sgen-CFDT 47/49 avenue Simon Bolivar 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01 56 41 51 00
E-mail : snamspen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Syndicat des Travailleurs de la Recherche Extra-Métropolitaine

Créé par des agents de l'IRD pour tout le personnel de l'IRD.
STREM-Sgen-Cfdt, IRD – Permanence STREM
911, avenue Agropolis BP 64501 34394 Montpellier
Tél : 33 (0)4 67 41 51 15
E-maill : strem-sgen-cfdt@ird.fr
Accéder au site internet

Site de l'Irea-Sgen-CFDT, Institut de recherches, d'études et d'animation

47-49, av. Simon Bolivar,
6ème étage
75950 Paris cedex 19.
Tél/fax. : 01 42 49 84 63
https://twitter.com/IreaSgenCfdt
Accéder au site internet

Espace militant

Le blog militant pour retrouver tous les outils indispensables à l'action syndicale au SGEN-CFDT.
Accéder au site internet

Sgen+

Le service d'information et de suivi de carrière du Sgen-CFDT
Accéder au site internet

Ressources professionnelles

Des outils clés en main pour les pratiques professionnelles de notre champ de syndicalisation
Accéder au site internet

Site de la CFDT

Le site de la CFDT : l'actualité syndicale et sociale.
Accéder au site internet

Site du Sgen-CFDT

Le site de la fédération Sgen-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Site de la CFDT Fonctions Publiques

Le site de la CFDT Fonctions Publiques : pour tous les agents des trois Fonctions Publiques (État, territoriale et hospitalière).
Accéder au site internet

Site de la Fédération Formation et Enseignement Privés CFDT

Le site CFDT des personnels de la formation et de l'enseignement privé
Accéder au site internet

Site de Fédération générale de l'agroalimentaire CFDT

Le site de FGA-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Le sgen-cfdt et vous

Nous contacter
Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter.
Nous écrire

 

Adhérer au SGEN-CFDT
L'adhésion, la seule ressource du syndicat !
En savoir plus