Quel enseignement de philosophie pour tous les lycéens ?

Publié le mercredi 5 juin 2019 par Guillaume Touzé

Confronter tous les élèves de terminale au même horaire et au même programme, donc donner accès à la même culture philosophique à tous les lycéens. Une avancée positive en principe ; mais avec quels contenus ?

[L’auteur de cet article est Jean-Jacques Guinchard.]

La refonte du lycée général et technologique fait disparaître les trois séries traditionnelles pour la voie générale : présentée parfois comme un bastion de la philosophie, la série L disparaît comme les deux autres. Cette série est en perte de vitesse dans la grande majorité des établissements, peu souvent choisie par les élèves, notamment inquiets de devoir « jouer leur bac » sur la réussite à une matière inconnue puisque présente seulement en terminale.

une simple liste alphabétique de 21 notions

La philosophie étant maintenant une discipline du tronc commun, il paraissait évident de reprendre les programmes des séries S et ES et de les fusionner en un seul. Et dans un premier temps, le groupe d’experts (GEPP) a bien présenté une proposition de programme correspondant à ce principe. Et puis, coup de théâtre, sans en avertir le GEPP, Mme Souad Ayada, présidente du Conseil Supérieur des Programmes, impose finalement une simple liste alphabétique de 21 notions.

Pour rappel, le programme en vigueur depuis 2003 comporte cinq domaines abritant des notions apparentées : par exemple, en ES, la politique : la société et les échanges, la justice et le droit, l’État. Ces cinq domaines assurent globalement une cohérence minimale et assez évidente pour les élèves. De même, dans certains cas, des couples de notions suggèrent une manière de poser un débat : ici, par exemple, celle de considérer qu’une société se comprend par les échanges entre ses membres, et non seulement par la hiérarchie. Cela dit, la plupart des notions restent isolées à l’intérieur de leur domaine.

livres philosophieDans le projet définitif, les cinq domaines disparaissent, de même que les couplages de notions ; en effet les 21 notions retenues sont présentées par ordre alphabétique, et aucune n’est mise en relation avec une autre.

Adieu aux déterminations d’ailleurs modestes du programme actuel. Les instructions qui accompagnent le projet (préambule, la philosophie à l’épreuve de l’examen) insistent sur « la liberté pédagogique du professeur, qui est aussi une liberté philosophique ». Les phrases négatives abondent pour écarter toute consigne de traitement. Ce n’est aucunement un hasard. Avant de présider le CSP, Mme Ayada a été la doyenne de l’inspection générale de philosophie : elle se sert de son autorité au CSP pour écarter toute discussion, et imposer le courant conservateur de la discipline, pour lequel un enseignant est au fond « l’auteur de son cours », selon une formule autrefois officielle.

les personnages d’un scénario laissé à l’entière discrétion de l’enseignant

Mme Ayada a justifié son parti pris dans un entretien au Monde : pourquoi par exemple maintenir le couple « la société et l’État » (ancien programme de TS) puisque la relation entre l’État et la société va de soi, sera abordée dans le cours de toute façon ? La mention de l’État suffira donc. Ce qui reste complètement flou, c’est quelle importance le professeur donnera à cette relation, voire même s’il la mentionnera, puisqu’il n’y est pas tenu.

Tout se passe comme si les 21 notions étaient les personnages d’un scénario laissé à l’entière discrétion de l’enseignant, qui peut les faire entrer en scène dans n’importe quel ordre, en présenter certaines au centre de l’action ou les faire passer brièvement sur scène, de profil, etc., sans que les élèves en soient nécessairement avertis, à charge pour eux de se rendre compte que oui, tout a été « vu » dans l’année…

Une liste n’est qu’un aide-mémoire, sûrement pas un programme. On va vers une aggravation de la tendance déjà forte à la dispersion des contenus de cours d’un·e enseignant·e à l’autre. L’épreuve finale du bac sera encore plus soumise à l’aléa : que fera l’élève si deux des trois sujets qui lui sont fixés ne correspondent pas à des problématiques étudiées dans l’année, perspective déjà tout à fait réelle, mais désormais dominante ? La « liberté du professeur » est inversement proportionnelle à la sécurité des élèves.

Plus le contenu d’une matière est implicite, plus la part du capital culturel « personnel », apporté en classe par chacun(e), en fonction de la situation de sa famille, augmente dans la réussite scolaire. L’inflation du non-dit, du prétendument évident est donc tout à fait anti-démocratique. Tout cela avait déjà conduit à écarter un projet alphabétique dû à François Dagognet, au milieu des années 1990…

Auteurs et repères

Par ailleurs, la liste des philosophes agréés pour l’étude suivie d’une œuvre ou le choix d’un extrait comme troisième sujet du bac (explication de texte) s’alourdit d’une trentaine de nouveaux venus (26 auteurs + les présocratiques, sans autre précision), portant l’effectif à près de 90 références. Pourquoi ? Sans doute pour faire plaisir à tel ou tel universitaire, sans aucune sélection pertinente pédagogiquement. Le prof fera encore plus son marché selon ses goûts et ses affinités personnelles.

La liste des repères, présentée comme non exhaustive, s’allonge de 9 nouveaux couples ou trios de concepts. Cette partie du programme pourrait être considérée comme la seule qui donne un contenu un peu précis, même si elle n’est pas assortie d’une véritable obligation de traitement : elle constitue une sorte de boîte à outils conceptuels utiles aussi par delà l’enseignement philosophique, pour l’esprit critique et le développement des connaissances. C’est à la rigueur le seul élément de guidage du travail dans la discipline.

« faites ce que vous voulez, le bac reconnaîtra les siens »

Mais dans la mesure où les deux exercices canoniques du bac, la dissertation et l »explication de texte, sont reconduits, la liste des savoir-faire qui doivent être présents « à l’arrivée » chez l’élève est une liste de capacités souhaitables, très indicative. Ce qui domine là aussi, c’est l’insistance pour que les pratiques pédagogiques soient laissées au total libre-arbitre de chaque enseignant·e. En somme,  faites ce que vous voulez, le bac reconnaîtra les siens.

Il est notable que le volet de méthode intellectuelle, d’apprentissage des techniques de recherche ou de rédaction, etc., n’est toujours pas l’objet d’une véritable reconnaissance, mais encore confondu explicitement avec la prise de connaissance des doctrines et théories. Après le dogme de la liberté absolue de l’enseignant, celui que c’est la fréquentation des philosophes qui est formatrice, et au fond rien d’autre.

Enfin, on remarque que le projet est exactement le même pour la voie technologique, à la nuance près que la liste des notions n’est que de sept items, pour un horaire de moitié plus bref, dans la même présentation alphabétique. La spécificité du travail à faire avec les élèves de cette voie n’est toujours pas reconnue.

Les alternatives

Quelles seraient les alternatives ?

  • réduire la liste des notions ne changerait rien au grand flou dominant ;

  • réintroduire le double cadrage par les champs ou domaines et la constitution de couples ou trios de notions serait indispensable ;

  • passer d’un programme de notions (qui met sur le même plan des dénominations de grandes activités humaines, d’autres de caractéristiques humaines, d’autres encore de secteurs de la réalité, ou de valeurs ou de principes) à un programme de problèmes sur la base d’un choix parmi les débats philosophiques anciens, permanents ou spécifiquement modernes, changerait tout. Cela reflèterait la réalité de la production des philosophes. On saurait quelle culture commune peut être développée. Cela ferait sortir la philosophie au lycée de ses brumes et la rendrait enfin formatrice et positive pour les élèves, les grands oubliés une fois de plus du « projet définitif » de Mme Ayada.

Tout savoir

Ce que le Sgen-CFDT peut vous apporter...

Découvrez l'ensemble des services du Sgen-CFDT sur la toile !

Aix-Marseille - Sgen-CFDT Provence-Alpes

SGEN-CFDT - 18, rue Sainte - 13001 MARSEILLE
Tel: 04.91.55.53.52
e-mail : provencealpes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Amiens - Sgen-CFDT Picardie

SGEN-CFDT - 52 rue Daire 80000 AMIENS
Tel : 03 22 92 84 40
E-mail : amiens@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Besançon - Sgen-CFDT Franche Comté

SGEN-CFDT - 4 bis rue L. de Vinci - 25000 BESANCON
Tel : 03.81.25.30.10
Fax : 03.81.25.30.01
E-mail : besancon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Bordeaux - Sgen-CFDT Aquitaine

Sgen-CFDT - 8, rue Théodore Gardère - 33080 BORDEAUX Cedex
Tel : 05.57.81.11.40
E-mail : bordeaux@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Caen - Sgen-CFDT Basse Normandie

SGEN-CFDT - 2, rue du Général Decaen - 14000 CAEN
Tel :02.31.82.60.61
E-mail : bassenormandie@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Clermont-Ferrand - Sgen-CFDT Auvergne

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - Place de la Liberté - 63000 CLERMONT FERRAND
Tel : 04.73.31.90.87
E-mail : clermont-ferrand@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Corse - Sgen-CFDT Corsica

Sgen-CFDT - Corsica - Maison des syndicats - Rue du Castagno - 20200 BASTIA
Tel : 04.95.31.17.02
E-mail : corsica@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Créteil - Sgen-CFDT de l'Académie de Créteil

Sgen-CFDT - 11-13, rue des Archives - 94010 CRÉTEIL Cedex
Tel : 01.43.99.58.39
E-mail : creteil@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Dijon - Sgen-CFDT Bourgogne

Sgen-CFDT - 6 bis rue Pierre Curie - 21000 DIJON
Tel : 03.80.30.23.54
E-mail : bourgogne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Grenoble - Sgen-CFDT de l'Académie de Grenoble

Sgen-CFDT - Bourse du travail, 32 avenue de l'Europe -38030 GRENOBLE Cedex 02
Téléphone : 04 76 40 31 16
grenoble@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sup-Recherche Grenoble

Sgen CFDT,
Bâtiment A de Physique, BP 53, 38041 Grenoble Cedex 9.
Téléphone : 04 76 51 47 22 (téléphone et répondeur)
sgencfdt@grenoble.cnrs.fr
Accéder au site internet

Guadeloupe - Sgen-CFDT Guadeloupe

Sgen-CFDT - 104 immeuble Les Chicanes - 97139 GRAND CAMP ABYMES
Mél : guadeloupe@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Guyane - Sgen-CFDT Guyane

Sgen-CDTG-CFDT - 99-100 Cité Césaire - BP 383 - 97328 CAYENNE Cedex
Tel : 05.94.31.02.32
Mél : guyane@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lille - Sgen-CFDT Nord Pas-de-Calais

Sgen-CFDT - 145, rue des Stations - 59800 LILLE
Tel : 03 20 57 81 81
Mél : lille@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Limoges - Sgen-CFDT Limousin

Sgen-CFDT - 32, rue Adolphe Mandonnaud - BP 63823 - 87038 LIMOGES Cedex 1
Tel : 05.55.32.91.04
E-mail : limoges@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lyon - Sgen-CFDT de l'Académie de Lyon

Sgen-CFDT - 214, avenue Félix Faure - 69441 LYON Cedex 03
Tel : 04.78.54.17.66
E-mail : lyon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Martinique - Sgen-CFDT Martinique

SGEN CFDT - Maison des syndicats, boulevard du Général de Gaulle - 97200 FORT DE FRANCE
Tel : 00(596)395909
Mél : martinique@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Mayotte - Sgen-CFDT Mayotte - CISMA

SGEN-CISMA - 32 rue Marindrini, BP 1038 - 97600 MAMOUDZOU (Mayotte)
tél. : 0269 61 12 38
Mél : mayotte@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Montpellier - Sgen-CFDT Languedoc-Roussillon

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats, 474 allée Henry II de Montmorency - 34000 MONTPELLIER
Tel : 04 67 65 60 64
E-mail : montpellier@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nancy-Metz - Sgen-CFDT Lorraine

Sgen-CFDT - 15 Bd Charles V - 54000 NANCY
Tel : 03.83.39.45.15
E-mail : lorraine@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nantes - Sgen-CFDT Pays de Loire

Sgen-CFDT - 9 Place de la Gare de l'État - Case poste n° 9 - 44276 NANTES Cedex 2
Tel : 02.51.83.29.30
E-mail : nantes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nice - Sgen-CFDT de l'Académie de Nice

Sgen-CFDT - 12, boulevard du général Louis Delfino - 06300 NICE
Tel : 04.93.26.35.48
E-mail : nice@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nouvelle-Calédonie - SOE Nouvelle Calédonie

SOENC Enseignement - BP 2534 - 98846 NOUMÉA Cedex
mél soenc@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Orléans-Tours - Sgen-CFDT Orléans-Tours

Sgen-CFDT - 10 rue Théophile Naudy - 45000 ORLEANS
Tel : 02.38.22.38.59 et 06.83.81.78.34
E-mail : orleans-tours@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Paris - Sgen-CFDT Paris

Sgen-CFDT - 7/9, rue Euryale Dehaynin - 75019 PARIS
Tel : 01.42.03.88.86
Mail : paris@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Poitiers - Sgen-CFDT Poitou-Charentes

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - 21bis-23, rue Arsène Orillard - 86035 POITIERS Cedex
Tel : 05.49.88.15.82
E-mail : poitou-charentes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Polynésie - Confédération TMAC-SGEN – A TI’A I MUA

TMAC-SGEN – A TI’A I MUA - Immeuble Galliéni, rue Clapier - BP 4523 - 98713 PAPEETE, TAHITI (Polynésie Française)
tél. 00 689 40 54 40 10
mél syndicat_tmac@yahoo.fr
Accéder au site internet

Reims - Sgen-CFDT Champagne-Ardenne

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats 15 Bd de la Paix BP 1368 - 51063 REIMS Cedex
Tel : 09 63 65 46 32
Fax : 03.26.77.69.99
E-mail : reims@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rennes - Sgen-CFDT Bretagne - Breizh

Sgen-CFDT - 10 bd du Portugal - CS 10811 35208 RENNES CEDEX 2
Tel : 02.99.86.34.63
E-mail : bretagne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

La Réunion - Sgen-CFDT Réunion

Sgen-CFDT - 58, rue Fénelon - 97400 SAINT DENIS
Tel : 02.62.90.27.72
Fax : 02.62.21.03.22
E-mail : reunion@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rouen - Sgen-CFDT Haute-Normandie

Sgen-CFDT - 25 Place Gilles Martinet - 76300 Sotteville-les-Rouen
Tel : 02.32.08.33.40
E-mail : rouen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Strasbourg - Sgen-CFDT Alsace

(Académie de Strasbourg)
à Strasbourg,
Sgen-CFDT - 305 avenue de Colmar BP 935 - 67029 STRASBOURG Cedex 1
Tel : 03 88 79 87 77 ou 03 88 79 87 61
E-mail : 67@sgen.cfdt.fr
à Mulhouse,
Sgen-CFDT - 1 Rue de Provence 68090 MULHOUSE CEDEX
Tél : 03 89 31 86 66
E-mail : 68@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Toulouse - Sgen-CFDT Midi-Pyrénées

Sgen-CFDT - 3 chemin du pigeonnier de la Cépière - Bât C 31100 TOULOUSE
Tel : 05.61.43.71.56
E-mail : toulouse@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Versailles - Sgen-CFDT de l'Académie de Versailles

Sgen-CFDT - 23 Place de l'Iris, 92 400 COURBEVOIE [MÉTRO ESPLANADE DE LA DÉFENSE]
tel : 01 40 90 43 31
mél : versailles@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT de l'Étranger

Pour les personnels travaillant à l'étranger :
AEFE, Instituts Culturels
47-49, avenue Simon Bolivar - 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01.56.41.51.20
Fax : 01.56.41.51.11
E-mail : etranger@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT Recherche - EPST

Campus de Villejuif - Bat. 1
7 rue Guy Moquet BP 8 94801 VILLEJUIF Cedex
Tel : 01.49.58.36.38 ou 01.49.58.36.66
E-mail : sgencfdt@vjf.cnrs.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT des Administrations Centrales MEN et MESR

Pièce 162 110 rue de Grenelle 75007 Paris
Tel : 01 55 55 13 85
E-mail : sgen-cfdt@education.gouv.fr
Accéder au site internet

Syndicat National des Médecins de Santé Publique de l'Éducation Nationale

SNAMSPEN/Sgen-CFDT 47/49 avenue Simon Bolivar 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01 56 41 51 00
E-mail : snamspen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Syndicat des Travailleurs de la Recherche Extra-Métropolitaine

Créé par des agents de l'IRD pour tout le personnel de l'IRD.
STREM-Sgen-Cfdt, IRD – Permanence STREM
911, avenue Agropolis BP 64501 34394 Montpellier
Tél : 33 (0)4 67 41 51 15
E-maill : strem-sgen-cfdt@ird.fr
Accéder au site internet

Site de l'Irea-Sgen-CFDT, Institut de recherches, d'études et d'animation

47-49, av. Simon Bolivar,
6ème étage
75950 Paris cedex 19.
Tél/fax. : 01 42 49 84 63
https://twitter.com/IreaSgenCfdt
Accéder au site internet

Espace militant

Le blog militant pour retrouver tous les outils indispensables à l'action syndicale au SGEN-CFDT.
Accéder au site internet

Sgen+

Le service d'information et de suivi de carrière du Sgen-CFDT
Accéder au site internet

Ressources professionnelles

Des outils clés en main pour les pratiques professionnelles de notre champ de syndicalisation
Accéder au site internet

Site de la CFDT

Le site de la CFDT : l'actualité syndicale et sociale.
Accéder au site internet

Site du Sgen-CFDT

Le site de la fédération Sgen-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Site de la CFDT Fonctions Publiques

Le site de la CFDT Fonctions Publiques : pour tous les agents des trois Fonctions Publiques (État, territoriale et hospitalière).
Accéder au site internet

Site de la Fédération Formation et Enseignement Privés CFDT

Le site CFDT des personnels de la formation et de l'enseignement privé
Accéder au site internet

Site de Fédération générale de l'agroalimentaire CFDT

Le site de FGA-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Le sgen-cfdt et vous

Nous contacter
Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter.
Nous écrire

 

Adhérer au SGEN-CFDT
L'adhésion, la seule ressource du syndicat !
En savoir plus