Focus sur les élèves à besoins particuliers dans l’enseignement agricole

Un groupe de travail ministériel s’est réuni le 24 Juin 2020, sous la présidence d’Adeline Croyère (Sous directrice POFE) pour traiter des enjeux de la prise en compte des élèves à besoins particuliers dans l’enseignement agricole.

inclusion - école inclusive - les élèves à besoins particuliers dans l’enseignement agricoleLe Sgen-CFDT était représenté par Gisèle Bauland et Jean-François Le Clanche.

L’ordre du jour a abordé les points suivants :

  • Présentation des chiffres relatifs au nombre de projets personnalisés de scolarisation (PPS), de projets d’accompagnement personnalisé (PAP), de projets d’accueil individualisé (PAI) dans l’enseignement agricole (privé et public).
  • Point sur l’appui des équipes en établissement
  • Point sur les accompagnants des élèves en situation de handicap.
  • Point et échanges portant sur l’évolution du nombre de lecteurs scripteurs

 

1- Une forte croissance de l’accueil des élèves à besoins particuliers

Les élèves à besoins particuliers représentent 4,6 % des apprenants de l’Enseignement agricole soit environ 10 000 élèves.L’analyse des données montre une augmentation exponentielle depuis la première enquête sur la cohorte 2010/2011 et tout particulièrement autour des troubles de dyslexie et de dysorthographie. Les autres troubles sont moins représentés.

10 000 élèves soit 4,6 % des apprenants de l’Enseignement agricole.

Sur les deux dernières années l’évolution du nombre de ces apprenants scolarisés est significative (+ 36%). Cette augmentation se réalise sur tous les niveaux de l’enseignement technique agricole, du CAPa aux BTSA. On note que dans l’enseignement privé la majorité des élèves bénéficiant d’un PPS sont scolarisés en 4ème/ 3ème et CAPa, contrairement à l’enseignement agricole public. Ces données sont en adéquation avec ce que les collègues remontent du terrain.

Pour le Sgen-CFDT, cette évolution est positive et traduit une réelle volonté de développer l’école inclusive au sein de l’enseignement agricole. Il faut accompagner cette augmentation des moyens humains et matériels nécessaires afin que l’inclusion et le développement de ces jeunes se passent correctement.

 

2- Point et données sur l’appui des équipes en établissement

  • 700 agents de l’enseignement agricole public ont été formés à l’ENSFEA depuis 2018.
  • En 2020 une enveloppe de presque 14 millions d’euros est uniquement fléchée vers les « besoins particuliers ».
  • Deux animatrices ont été recrutées pour appuyer les équipes éducatives au sein des établissements sur cette problématique. Elles consacrent une partie de leurs temps à organiser des formations continues pour les agents en établissement. En complément, un chargé de mission « handicap » a été désigné dans chaque région  pour relayer leurs actions au niveau territorial.

Le nombre de formations proposées, notamment en direction des AESH a augmenté. Cette demande avait été portée par le Sgen-CFDT au niveau des instances ministérielles. L’offre de formation demeure néanmoins insuffisante au vu du nombre toujours croissant d’apprenants concernés et de personnels impliqués dans leur accompagnement.

 

3- Point sur les accompagnants des élèves en situation de handicap (AVS-AESH)

Désormais, le recrutement des accompagnants se fera sous un statut unique, celui d’AESH (Accompagnant des Elèves en situation de Handicap).

Ce statut sans être pleinement satisfaisant réduit la précarité existante des agents en charge de l’accompagnement de ces apprenants. Trop souvent ces agents sont employés en CDD à temps incomplet. Il n’est pas rare de rencontrer des agents employés avec un contrat de 20 h avec un salaire mensuel de 700 euros ! Pour le Sgen-CFDT, cette situation doit évoluer rapidement et les AESH doivent pouvoir bénéficier, s’ils le souhaitent, d’un contrat à plein temps.

AESH : un statut moins précaire mais des heures limitées et donc un salaire réduit…

De nombreux outils pour accompagner les AESH et les équipes éducatives existent. La plateforme chlorofil  et Accesslab (gérée par l’ENSFEA) sont en accès libre. Elles renseignent sur des dispositifs et procédures avec un guide mis à jour par l’ENSFEA. Ce dernier lien propose aussi un certain nombre d’outils numérique pour les jeunes.

Pour le ministère 5 priorités vont guider son action dans les années à venir :

  • Renforcer la capacité des AVS à s’intégrer aux équipes pédagogiques dans les établissements ;
  • Poursuivre et accélérer la formation des AVS aussi bien dans le public que dans le privé ;
  • Etre attentif à l’accueil des jeunes à besoins particuliers dans les CFA ;
  • Sensibiliser les maîtres de stage vis-à-vis des jeunes à besoins particuliers ;
  • Mettre en place les AESH dans les établissements privés.

 

4- Aménagement des épreuves : le dispositif lecteur-scripteur victime de son succès !

 

Aménagement des épreuves, de quoi parle-t-on ?

Le ministère de l’agriculture délivre des diplômes nationaux en veillant à assurer l’égalité de traitement des candidat.es. Dans ce cadre, un.e candidat.e en situation de handicap passe les mêmes épreuves que les autres candidat.es : il n’existe aucun diplôme spécifique ou aucune épreuve particulière pour les candidat.es en situation de handicap. Néanmoins et pour permettre d’exprimer leur plein potentiel, ces apprenants peuvent bénéficier d’aménagements d’épreuves.

Ces aménagements tiennent compte de la nature du handicap et portent exclusivement sur les conditions matérielles de déroulement des épreuves. Ces dispositions particulières sont valables pour toutes les épreuves conduisant au diplôme, en cours de la formation (contrôle certificatif en cours de formation – CCF) ou à l’issue de la formation (épreuves terminales), en VAE, en FPC.

Des aménagements qui portent exclusivement sur les conditions matérielles de déroulement des épreuves.

La CFDT est favorable à l’accueil des élèves à besoins particuliers et à leur accompagnement. Les établissements d’enseignement agricole doivent être inclusifs. Tout doit être mis en œuvre afin de garantir la réussite de ces apprenants pour les intégrer socialement et professionnellement.

Pour bénéficier d‘un aménagement des épreuves, le handicap du candidat doit être reconnu par un médecin désigné par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). Le candidat ou ses représentants légaux doivent ensuite enclencher la démarche de demande d’aménagement d’épreuves de l’examen dès l’entrée en formation et au plus tard le 31 décembre.


Aide technique, aide humaine (secrétariat)

Deux grands types d’aides peuvent être apportées aux candidat.es pour aménager les épreuves : l’aide technique et/ou l’aide humaine. Les aides techniques retenues (ordinateur, machine à écrire en braille, calculatrice…) sont précisées dans les PAI, PAP et PPS.

Les aides techniques doivent être compatibles avec les types d’épreuves passées par ces candidat.es en situation de handicap (écrit, oral, pratique…). Les aides humaines (secrétariat et assistance) doivent prendre en compte à la fois le besoin présenté par le/la candidat.e et son degré de familiarité avec les aménagements proposés.

Des aides qui doivent être en cohérence avec celles dont le/la candidat.e a bénéficié durant sa scolarité.

Afin de ne pas placer le/la candidat.e dans une situation inconfortable, il est souhaitable que les aides humaines pour les épreuves d’examen soient en cohérence avec les aides humaines dont le/la candidat.e a bénéficié durant sa scolarité.

Pour la CFDT ce point est essentiel. Il faut un accompagnement pour que ces apprenants se familiarisent avec ces aides et acquièrent une expérience, en les mobilisant lors d’épreuves blanches afin d’être, le jour de l’examen, au maximum de leur potentiel.

Le rôle du secrétariat (aide humaine) durant l’épreuve peut prendre deux formes : lecture et/ou écriture. Le lecteur doit se limiter strictement à énoncer oralement le sujet ou la consigne écrite propre à l’épreuve, dans le respect de leur littéralité. Le lecteur ne fait aucun commentaire, son ton reste neutre, il ne donne pas d’explications supplémentaires. Il est à l’écoute des besoins du/de la candidat.e, à sa demande, il peut relire sa copie.

Le lecteur ne fait aucun commentaire, ne donne pas d’explications… Le Scripteur ne modifie pas la syntaxe, la grammaire, ou les choix lexicaux…

Le scripteur peut retranscrire par écrit, sous la dictée du candidat, le travail produit. Il ne corrige pas la syntaxe ou la grammaire, il ne modifie pas les choix lexicaux faits par le/la candidat.e. Doivent primer, en toute circonstance, le respect de l’élève avec son handicap, le respect de l’institution qui évalue l’élève et le respect des autres élèves qui ne bénéficient pas d’une « aide compensatoire » qui en aucun cas ne doit se transformer en aide à l’examen.

Pour la CFDT, il est essentiel de former ces accompagnateurs/trices. Il faut également qu’ils/elles soient reconnu.es pour leur engagement, soit de manière pécuniaire, soit par une autre forme de gratification et de progression de carrière.


Comment répondre à la demande croissante de secrétaires (lecteurs et scripteurs) et d’assistants lors de la passation des épreuves d’examen ?

Le nombre d’apprenants présentant des besoins particuliers a fortement augmenté dans l’enseignement agricole. Entre 2018 et 2020, en CAPa on passe de 510 à 976 apprenants, en bac pro de 864 à 1 444, en bac bac techno de 113 à 334, en BTSA de 169 à 294.

La CFDT se félicite de ces évolutions dans l’intérêt des candidat.es.

Pour la CFDT, il est essentiel que les élèves présentant un handicap ne soient pas exclus du système scolaire. Il est inacceptable de constater qu’en 2020 des familles sont en détresse, laissées seules en n’ayant aucune solution d’accueil. Pour la CFDT, le développement de l’école inclusive doit se poursuivre en mobilisant les moyens nécessaires afin de réaliser cette ambition.

Dans l’ensemble des 4 familles de l’enseignement agricole, cette augmentation génère des difficultés inhérentes à la mise en œuvre des sessions d’examens (EPT ou CCF) car de plus en plus de jeunes ont une notification mentionnant la présence d’une aide humaine (secrétaire lecteur et scripteur ou assistant) pour les accompagner durant les épreuves.

De plus en plus de jeunes ont une notification mentionnant la présence d’une aide humaine…

Au niveau de l’aide humaine, les établissements n’arrivent pas à recruter des agents pour accompagner ces élèves. Pour certaines classes, 1/3 des élèves peuvent être concernés (en CAPa par exemple). Il y a un manque de personnels disponibles, formés et motivés. Récemment, des candidat.es en CCF n’ont pas été accompagné.es, le tribunal administratif a été saisi, les épreuves ont dû être refaites sur décision du tribunal.

Pour la CFDT, l’augmentation du nombre de candidat.es bénéficiant d’un aménagement d’épreuves est positive. Cette augmentation oblige le ministère à changer de paradigme et à concevoir une organisation plus rigoureuse et robuste afin de remplir ses obligations. Il faut créer un vivier de personnes pouvant réaliser cette tâche (sur la base du volontariat), les former et les convoquer officiellement aux sessions d’examen. Trop souvent, l’expérience montre que ces aides sont mobilisées à la dernière minute. Si leur bonne volonté est essentielle, elle ne suffit pas.

L’objectif affiché par la DGER est de répondre impérativement à l’intégralité des besoins, de permettre aux élèves à besoins particuliers d’exprimer leur plein potentiel, d’offrir la possibilité aux candidat.es de renforcer leur autonomie et leur meilleure insertion professionnelle et enfin, d’optimiser le travail d’organisation des chefs d’établissement et des MIREX lors des examens.

La CFDT suivra attentivement ce dossier sensible et vérifiera si les engagement pris par le ministère seront tenus.


Références règlementaires :
  • Article L114 du code de l’action sociale et des familles
  • Articles D815-1 à D815-6 et article R815-4-1 du code rural et de la pêche maritime
  • Arrêté du 1er décembre 2017 relatif à l’adaptation de certaines épreuves ou parties d’épreuves obligatoires de langue vivante à l’examen du brevet de technicien supérieur agricole pour les candidats présentant une déficience auditive, une déficience du langage écrit, une déficience du langage oral, une déficience de la parole, une déficience de l’automatisation du langage écrit
  • Arrêté du 4 novembre 2019 relatif à la dispense et à l’aménagement de certaines épreuves ou parties d’épreuves obligatoires de langue vivante à l’examen du baccalauréat technologique, série « sciences et technologie de l’agronomie et du vivant » (STAV) pour les candidats en situation de handicap
  • Note de service DGER/SDPFE/2018-327 du 24 avril 2018 relative aux aménagements d’épreuves d’examens pour les candidats en situation de handicap

Tout savoir

Ce que le Sgen-CFDT peut vous apporter...

Découvrez l'ensemble des services du Sgen-CFDT sur la toile !

Aix-Marseille - Sgen-CFDT Provence-Alpes

SGEN-CFDT - 18, rue Sainte - 13001 MARSEILLE
Tel: 04.91.55.53.52
e-mail : provencealpes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Amiens - Sgen-CFDT Picardie

SGEN-CFDT - 52 rue Daire 80000 AMIENS
Tel : 03 22 92 84 40
E-mail : amiens@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Besançon - Sgen-CFDT Franche Comté

SGEN-CFDT - 4 bis rue L. de Vinci - 25000 BESANCON
Tel : 03.81.25.30.10
Fax : 03.81.25.30.01
E-mail : besancon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Bordeaux - Sgen-CFDT Aquitaine

Sgen-CFDT - 8, rue Théodore Gardère - 33080 BORDEAUX Cedex
Tel : 05.57.81.11.40
E-mail : bordeaux@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Caen - Sgen-CFDT Basse Normandie

SGEN-CFDT - 2, rue du Général Decaen - 14000 CAEN
Tel :02.31.82.60.61
E-mail : bassenormandie@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Clermont-Ferrand - Sgen-CFDT Auvergne

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - Place de la Liberté - 63000 CLERMONT FERRAND
Tel : 04.73.31.90.87
E-mail : clermont-ferrand@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Corse - Sgen-CFDT Corsica

Sgen-CFDT - Corsica - Maison des syndicats - Rue du Castagno - 20200 BASTIA
Tel : 06 15 13 68 87 pour le 2A / 06 78 97 29 05 pour le 2B
E-mail : corsica@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Créteil - Sgen-CFDT de l'Académie de Créteil

Sgen-CFDT - 11-13, rue des Archives - 94010 CRÉTEIL Cedex
Tel : 01.43.99.58.39
E-mail : creteil@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Dijon - Sgen-CFDT Bourgogne

Sgen-CFDT - 6 bis rue Pierre Curie - 21000 DIJON
Tel : 03.80.30.23.54
E-mail : bourgogne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Grenoble - Sgen-CFDT de l'Académie de Grenoble

Sgen-CFDT - Bourse du travail, 32 avenue de l'Europe -38030 GRENOBLE Cedex 02
Téléphone : 04 76 40 31 16
grenoble@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sup-Recherche Grenoble

Sgen CFDT,
Bâtiment A de Physique, BP 53, 38041 Grenoble Cedex 9.
Téléphone : 04 76 51 47 22 (téléphone et répondeur)
sgencfdt@grenoble.cnrs.fr
Accéder au site internet

Guadeloupe - Sgen-CFDT Guadeloupe

Sgen-CFDT - 104 immeuble Les Chicanes - 97139 GRAND CAMP ABYMES
Mél : guadeloupe@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Guyane - Sgen-CFDT Guyane

Sgen-CDTG-CFDT - 99-100 Cité Césaire - BP 383 - 97328 CAYENNE Cedex
Tel : 05.94.31.02.32
Mél : guyane@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lille - Sgen-CFDT Nord Pas-de-Calais

Sgen-CFDT - 145, rue des Stations - 59800 LILLE
Tel : 03 20 57 81 81
Mél : lille@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Limoges - Sgen-CFDT Limousin

Sgen-CFDT - 32, rue Adolphe Mandonnaud - BP 63823 - 87038 LIMOGES Cedex 1
Tel : 05.55.32.91.04
E-mail : limoges@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lyon - Sgen-CFDT de l'Académie de Lyon

Sgen-CFDT - 214, avenue Félix Faure - 69441 LYON Cedex 03
Tel : 04.78.54.17.66
E-mail : lyon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Martinique - Sgen-CFDT Martinique

SGEN CFDT - Maison des syndicats, boulevard du Général de Gaulle - 97200 FORT DE FRANCE
Tel : 00(596)395909
Mél : martinique@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Mayotte - Sgen-CFDT Mayotte - CISMA

SGEN-CISMA - 32 rue Marindrini, BP 1038 - 97600 MAMOUDZOU (Mayotte)
tél. : 0269 61 12 38
Mél : mayotte@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Montpellier - Sgen-CFDT Languedoc-Roussillon

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats, 474 allée Henry II de Montmorency - 34000 MONTPELLIER
Tel : 04 67 65 60 64
E-mail : montpellier@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nancy-Metz - Sgen-CFDT Lorraine

Sgen-CFDT - 6, Rue Mon Désert - 54000 NANCY
Tel : 03.83.39.45.15
E-mail : lorraine@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nantes - Sgen-CFDT Pays de Loire

Sgen-CFDT - 9 Place de la Gare de l'État - Case poste n° 9 - 44276 NANTES Cedex 2
Tel : 02.51.83.29.30
E-mail : nantes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nice - Sgen-CFDT de l'Académie de Nice

Sgen-CFDT - 12, boulevard du général Louis Delfino - 06300 NICE
Tel : 04.93.26.35.48
E-mail : nice@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nouvelle-Calédonie - SOE Nouvelle Calédonie

SOENC Enseignement - BP 2534 - 98846 NOUMÉA Cedex
mél soenc@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Orléans-Tours - Sgen-CFDT Orléans-Tours

Sgen-CFDT - 10 rue Théophile Naudy - 45000 ORLEANS
Tel : 02.38.22.38.59 et 06.83.81.78.34
E-mail : orleans-tours@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Paris - Sgen-CFDT Paris

Sgen-CFDT - 7/9, rue Euryale Dehaynin - 75019 PARIS
Tel : 01.42.03.88.86
Mail : paris@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Poitiers - Sgen-CFDT Poitou-Charentes

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - 21bis-23, rue Arsène Orillard - 86035 POITIERS Cedex
Tel : 05.49.88.15.82
E-mail : poitou-charentes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Polynésie - Confédération TMAC-SGEN – A TI’A I MUA

TMAC-SGEN – A TI’A I MUA - Immeuble Galliéni, rue Clapier - BP 4523 - 98713 PAPEETE, TAHITI (Polynésie Française)
tél. 00 689 40 54 40 10
mél syndicat_tmac@yahoo.fr
Accéder au site internet

Reims - Sgen-CFDT Champagne-Ardenne

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats 15 Bd de la Paix BP 1368 - 51063 REIMS Cedex
Tel : 09 63 65 46 32
Fax : 03.26.77.69.99
E-mail : reims@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rennes - Sgen-CFDT Bretagne - Breizh

Sgen-CFDT - 10 bd du Portugal - CS 10811 35208 RENNES CEDEX 2
Tel : 02.99.86.34.63
E-mail : bretagne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

La Réunion - Sgen-CFDT Réunion

Sgen-CFDT - 58, rue Fénelon - 97400 SAINT DENIS
Tel : 02.62.90.27.72
Fax : 02.62.21.03.22
E-mail : reunion@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rouen - Sgen-CFDT Haute-Normandie

Sgen-CFDT - 25 Place Gilles Martinet - 76300 Sotteville-les-Rouen
Tel : 02.32.08.33.40
E-mail : rouen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Strasbourg - Sgen-CFDT Alsace

(Académie de Strasbourg)
à Strasbourg,
Sgen-CFDT - 305 avenue de Colmar BP 935 - 67029 STRASBOURG Cedex 1
Tel : 03 88 79 87 77 ou 03 88 79 87 61
E-mail : 67@sgen.cfdt.fr
à Mulhouse,
Sgen-CFDT - 1 Rue de Provence 68090 MULHOUSE CEDEX
Tél : 03 89 31 86 66
E-mail : 68@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Toulouse - Sgen-CFDT Midi-Pyrénées

Sgen-CFDT - 3 chemin du pigeonnier de la Cépière - Bât C 31100 TOULOUSE
Tel : 05.61.43.71.56
E-mail : toulouse@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Versailles - Sgen-CFDT de l'Académie de Versailles

Sgen-CFDT - 23 Place de l'Iris, 92 400 COURBEVOIE [MÉTRO ESPLANADE DE LA DÉFENSE]
tel : 01 40 90 43 31
mél : versailles@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT de l'Étranger

Pour les personnels travaillant à l'étranger :
AEFE, Instituts Culturels
47-49, avenue Simon Bolivar - 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01.56.41.51.20
Fax : 01.56.41.51.11
E-mail : etranger@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT Recherche - EPST

Campus de Villejuif - Bat. 1
7 rue Guy Moquet BP 8 94801 VILLEJUIF Cedex
Tel : 01.49.58.36.38 ou 01.49.58.36.66
E-mail : sgencfdt@vjf.cnrs.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT des Administrations Centrales MEN et MESR

Pièce 162 110 rue de Grenelle 75007 Paris
Tel : 01 55 55 13 85
E-mail : sgen-cfdt@education.gouv.fr
Accéder au site internet

Syndicat National des Médecins de Santé Publique de l'Éducation Nationale

SNAMSPEN/Sgen-CFDT 47/49 avenue Simon Bolivar 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01 56 41 51 00
E-mail : snamspen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Syndicat des Travailleurs de la Recherche Extra-Métropolitaine

Créé par des agents de l'IRD pour tout le personnel de l'IRD.
STREM-Sgen-Cfdt, IRD – Permanence STREM
911, avenue Agropolis BP 64501 34394 Montpellier
Tél : 33 (0)4 67 41 51 15
E-maill : strem-sgen-cfdt@ird.fr
Accéder au site internet

Site de l'Irea-Sgen-CFDT, Institut de recherches, d'études et d'animation

47-49, av. Simon Bolivar,
6ème étage
75950 Paris cedex 19.
Tél/fax. : 01 42 49 84 63
https://twitter.com/IreaSgenCfdt
Accéder au site internet

Espace militant

Le blog militant pour retrouver tous les outils indispensables à l'action syndicale au SGEN-CFDT.
Accéder au site internet

Sgen+

Le service d'information et de suivi de carrière du Sgen-CFDT
Accéder au site internet

Ressources professionnelles

Des outils clés en main pour les pratiques professionnelles de notre champ de syndicalisation
Accéder au site internet

Site de la CFDT

Le site de la CFDT : l'actualité syndicale et sociale.
Accéder au site internet

Site du Sgen-CFDT

Le site de la fédération Sgen-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Site de la CFDT Fonctions Publiques

Le site de la CFDT Fonctions Publiques : pour tous les agents des trois Fonctions Publiques (État, territoriale et hospitalière).
Accéder au site internet

Site de la Fédération Formation et Enseignement Privés CFDT

Le site CFDT des personnels de la formation et de l'enseignement privé
Accéder au site internet

Site de Fédération générale de l'agroalimentaire CFDT

Le site de FGA-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Le sgen-cfdt et vous

Nous contacter
Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter.
Nous écrire

 

Adhérer au SGEN-CFDT
L'adhésion, la seule ressource du syndicat !
En savoir plus