L’invité du mois : François Taddei

Publié le lundi 26 juin 2017 par Guillaume Touzé

François Taddei, ingénieur et généticien, cofondateur du Centre de recherches interdisciplinaires (CRI), a remis au ministère de l’Éducation nationale, en mars 2017, un rapport, « Vers une société apprenante », co-écrit avec Catherine Becchetti-Bizot et Guillaume Houzel, inspecteurs généraux.

Interview de François TADDEI

Propos recueillis par Jean-Louis Lopez et Guillaume Touzé. Interview initialement parue dans Profession Éducation, le mensuel du Sgen-CFDT, n° 253 (mai-juin 2017).

Interview de François TADDEIVous militez pour une société apprenante, pouvez-vous préciser ?

La recherche en sciences cognitives montre que nous sommes tous nés chercheurs. Les chercheurs étant d’excellents apprenants, nous pouvons tous développer nos apprentissages en nous questionnant, en expérimentant, en nous appuyant sur l’évolution de la technologie et des connaissances. Dès que quelqu’un a appris quelque chose, quelqu’un d’autre doit pouvoir l’apprendre plus rapidement.

Le numérique permet de collecter des données, de construire des contenus qui évoluent constamment : on appelle ça des écosystèmes d’apprentissage coopératif. Ce principe est fondamental dans la recherche – « des nains sur des épaules de géants », métaphore pour montrer que nous construisons nos savoirs sur les travaux de nos prédécesseurs. Dans une société apprenante, chaque individu doit pouvoir, à son niveau, construire et partager ses connaissances et ses découvertes avec les autres, documenter ses apprentissages, disposer des ressources, des lieux et des accompagnements nécessaires pour progresser, mais aussi pour permettre à d’autres de s’en inspirer et d’améliorer leurs pratiques.

Comment s’organise une société apprenante ?

Il est question d’apprendre à apprendre individuellement mais aussi collectivement. Construire des organisations apprenantes, c’est faire en sorte que tous les individus apprennent les uns des autres. Il est donc indispensable que les classes soient organisées afin de permettre la coopération entre pairs et de créer du « mentorat » entre apprenants. Les disciplines doivent être mises en réseau et les élèves doivent être mis en projets au sein desquels ils partagent leurs questionnements et leurs expérimentations. Pour cela, et à tous les niveaux, on doit faire confiance et donner confiance.

L’École doit développer une culture de la confiance et de la responsabilisation.

Il parait indispensable que la posture de la hiérarchie et que la gouvernance des établissements évoluent…

L’École a besoin de cadres de liberté évolutifs et féconds. On peut les créer à toutes les échelles : les enseignants ont une liberté pédagogique et un programme. Ils ont, dans ce cadre, toute latitude pour se positionner dans un autre cadre plus fécond – ce qu’on appelle un collectif apprenant –, pour partager leurs fonctionnements, leurs interrogations, leurs expérimentations et leurs réflexions.

Les établissements scolaires doivent être des lieux de débat et non de pouvoir. Il est question d’autorité dans le sens de faire autorité dans sa pratique et non dans l’exercice d’un pouvoir hiérarchique.

Passer à une école de la confiance, c’est responsabiliser et faire confiance. Ce qui compte, c’est de faire grandir les collectifs. Yann Algan et Pierre Cahuc ont écrit un excellent livre sur la société de défiance [1]. Elle s’exprime particulièrement dans le monde scolaire où elle est liée à un contrôle excessivement tatillon.

Les rôles de l’inspection et des inspecteurs demandent à être précisés.

L’inspection, étymologiquement, est l’action d’examiner et d’observer avec attention. Le rôle de l’inspecteur trouverait tout son sens dans la circulation des bonnes initiatives. Il doit y avoir un gain grâce à un dialogue qui donne plus de pouvoir, c’est-à-dire la capacité à accompagner le changement. Dans le monde de la recherche et de l’université, c’est un collectif qui inspecte. On s’appuie sur la pluralité des regards, notamment des regards de pairs.

La gestion des carrières d’enseignants ne permet pas aujourd’hui de constituer des collectifs…

On peut imaginer des établissements sous contrat de recherche qui pourraient déroger aux contraintes actuelles d’affectation des enseignants.

Que les enseignants puissent se coopter serait un avantage certain. Ceux qui souhaiteraient intégrer ces établissements sous contrat de recherche devraient se renseigner sur leurs modalités de fonctionnement et y adhérer pour rejoindre les collectifs. Il existe des marges de manœuvre, tel l’article 34 relatif à l’innovation et aux expérimentations.

Je ne suis pas un partisan de l’obligation, je préfère l’incitation et le soutien aux initiatives. C’est aux acteurs eux-mêmes de prendre l’initiative.

Au sein de l’Éducation nationale, comment associer concrètement recherche et enseignement ?

Les enseignants sont recrutés au niveau du master, ils ont vocation à poursuivre leur formation vers le doctorat. Un enseignant – un inspecteur plus encore – doit développer sa capacité à publier, à faire des communications. Les universités doivent donc évoluer et valoriser les capacités d’enseignement de leurs chercheurs.

Nous devons accentuer la réflexivité de l’enseignant, c’est-à-dire l’articulation entre son enseignement et son activité nécessaire de chercheur.

L’enseignant devient alors acteur de son parcours qu’il peut formaliser au sein d’un compte personnel de formation. Ce compte personnel de formation pourrait prendre la forme d’un portfolio et servir ses rendez-vous de carrière s’il le souhaite, s’il en a envie pour entrer dans un dialogue constructif.

Pouvez-vous préciser ce que vous entendez par l’instauration de tiers-lieux ?

Un tiers-lieu physique est un espace où l’on se donne du temps pour se questionner et mettre en place de nouvelles pratiques professionnelles. La première condition, c’est de bénéficier d’un espace dédié (dans le meilleur des cas) ou d’un espace existant que l’on utilise de façon différente. Les tiers-lieux numériques permettent de partager des expérimentations, d’échanger et de dialoguer au sein de forums qui ne sont pas des espaces institutionnels.

Les meilleurs tiers-lieux sont des lieux ouverts à tous les enseignants, à tous les élèves mais aussi à l’environnement de l’établissement, c’est-à-dire les entreprises, les associations, les collectivités.

Qu’appelez-vous « carnet d’apprenant » ?

Un carnet d’apprenant suivrait une personne tout au long de sa vie.

L’idée, au-delà du portfolio, c’est d’être propriétaire de ses données, partir du « connais ce que tu connais et découvre ce que tu ne connais pas ». Il s’agit d’avoir accès à des cartes de connaissances où nous ne sommes jamais allés…

Ce carnet peut permettre de préparer une orientation : les différentes compétences sont validées par une série d’intervenants, des pairs, des associations, les enseignants eux-mêmes. Les compétences les plus formelles n’ont pas à être mises en avant et être les seules.

Quelles suites à votre rapport ?

Je fais en sorte que ce débat puisse se poursuivre, que chacun des acteurs s’imprègne des préconisations finales. Mon envie serait de faire un mooc [2] : il faut un changement culturel qui passe par un changement de chacun d’entre nous, même s’il est légitime de penser que les responsables ont un peu plus de responsabilités et de charge d’âme.

[1] Algan (Yann) et Cahuc (Pierre), La Société de défiance. Comment le modèle social français s’autodétruit. Éditions rue d’Ulm, 2016.

[2] Pour mémoire, un mooc (massive open online course, que l’on pourrait traduire par cours en ligne ouvert et massif) est un type de formation à distance ouvert (c’est-à-dire avec des accès non restreints) pouvant accueillir un grand nombre de participants.

François Taddei

Parcours

  • Né en 1967, François Taddei est d’abord diplômé de Polytechnique avant de devenir généticien – il obtient son doctorat en sciences en 1995 et son habilitation à diriger des recherches en 1999.
  • Parallèlement à ses recherches fondamentales sur le vivant à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), il développe son intérêt pour l’interdisciplinarité à partir de 2004, année où il devient responsable du programme de master « Approches interdiciplinaires du vivant ».
  • En 2005, il fonde le Centre de recherches interdisciplinaires, puis l’année suivante (Ariel Lindner en est l’actuel directeur), le Festival de sciences Paris-Montagne.
  • En 2007, il créé l’école doctorale interdisciplinaire « Frontières du vivant ».
  • Il est depuis 2012 directeur de l’Institut innovant de formation par la recherche (IIFR).

BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE

Le numérique, terreau de la société apprenante

Le rapport que viennent de livrer François Taddei, Catherine Becchetti-Bizot et Guillaume Houzel, en réponse à une mission ministérielle sur la recherche et le développement (R&D) dans l’éducation, engage le système éducatif français
à prendre le tournant de la société apprenante. Il y est formellement peu question de numérique, mais celui-ci est omniprésent, car c’est bien la culture numérique dans laquelle nous baignons qui permet d’envisager de nouvelles formes d’apprentissage plus collectives et de partage des savoirs : « Le tâtonnement, la manipulation, la démarche expérimentale

en particulier – qui font de la réflexion sur l’erreur un vecteur de progrès –, la confrontation d’idées, la négociation et la résolution collective de problèmes sont facilités par ces nouveaux environnements que les enseignants et les élèves intègrent de plus en plus à leurs pratiques. »

Plus de débat donc, mais une donnée : le numérique apparait comme un environnement culturel en mouvement (société en transition numérique), mais aussi comme un ensemble d’outils « facilitateurs ».

Ce parti-pris n’empêche pas les auteurs d’aborder clairement les questions d’éthique liées aux données recueillies. Pour la recherche en éducation d’abord, où l’utilisation des traces d’apprentissage par l’intelligence artificielle génère des promesses aussi bien que des inquiétudes. Pour ceux qui apprennent ensuite, les rapporteurs appellent à renforcer les apprentissages qui permettent d’« éviter les risques de manipulation et l’accentuation de la fracture sociale. Il s’agit là d’un enjeu crucial d’éducation et de formation à la citoyenneté numérique. »

Tout savoir

Ce que le Sgen-CFDT peut vous apporter...

Découvrez l'ensemble des services du Sgen-CFDT sur la toile !

Aix-Marseille - Sgen-CFDT Provence-Alpes

SGEN-CFDT - 18, rue Sainte - 13001 MARSEILLE
Tel: 04.91.55.53.52
e-mail : provencealpes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Amiens - Sgen-CFDT Picardie

SGEN-CFDT - 52 rue Daire 80000 AMIENS
Tel : 03 22 92 84 40
E-mail : amiens@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Besançon - Sgen-CFDT Franche Comté

SGEN-CFDT - 4 bis rue L. de Vinci - 25000 BESANCON
Tel : 03.81.25.30.10
Fax : 03.81.25.30.01
E-mail : besancon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Bordeaux - Sgen-CFDT Aquitaine

Sgen-CFDT - 8, rue Théodore Gardère - 33080 BORDEAUX Cedex
Tel : 05.57.81.11.40
E-mail : bordeaux@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Caen - Sgen-CFDT Basse Normandie

SGEN-CFDT - 2, rue du Général Decaen - 14000 CAEN
Tel :02.31.82.60.61
E-mail : bassenormandie@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Clermont-Ferrand - Sgen-CFDT Auvergne

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - Place de la Liberté - 63000 CLERMONT FERRAND
Tel : 04.73.31.90.87
E-mail : clermont-ferrand@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Corse - Sgen-CFDT Corsica

Sgen-CFDT - Corsica - Maison des syndicats - Rue du Castagno - 20200 BASTIA
Tel : 04.95.31.17.02
E-mail : corsica@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Créteil - Sgen-CFDT de l'Académie de Créteil

Sgen-CFDT - 11-13, rue des Archives - 94010 CRÉTEIL Cedex
Tel : 01.43.99.58.39
E-mail : creteil@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Dijon - Sgen-CFDT Bourgogne

Sgen-CFDT - 6 bis rue Pierre Curie - 21000 DIJON
Tel : 03.80.30.23.54
E-mail : bourgogne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Grenoble - Sgen-CFDT de l'Académie de Grenoble

Sgen-CFDT - Bourse du travail, 32 avenue de l'Europe -38030 GRENOBLE Cedex 02
Téléphone : 04 76 40 31 16
grenoble@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sup-Recherche Grenoble

Sgen CFDT,
Bâtiment A de Physique, BP 53, 38041 Grenoble Cedex 9.
Téléphone : 04 76 51 47 22 (téléphone et répondeur)
sgencfdt@grenoble.cnrs.fr
Accéder au site internet

Guadeloupe - Sgen-CFDT Guadeloupe

Sgen-CFDT - 104 immeuble Les Chicanes - 97139 GRAND CAMP ABYMES
Mél : guadeloupe@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Guyane - Sgen-CFDT Guyane

Sgen-CDTG-CFDT - 99-100 Cité Césaire - BP 383 - 97328 CAYENNE Cedex
Tel : 05.94.31.02.32
Mél : guyane@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lille - Sgen-CFDT Nord Pas-de-Calais

Sgen-CFDT - 145, rue des Stations - 59800 LILLE
Tel : 03 20 57 81 81
Mél : lille@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Limoges - Sgen-CFDT Limousin

Sgen-CFDT - 32, rue Adolphe Mandonnaud - BP 63823 - 87038 LIMOGES Cedex 1
Tel : 05.55.32.91.04
E-mail : limoges@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lyon - Sgen-CFDT de l'Académie de Lyon

Sgen-CFDT - 214, avenue Félix Faure - 69441 LYON Cedex 03
Tel : 04.78.54.17.66
E-mail : lyon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Martinique - Sgen-CFDT Martinique

SGEN CFDT - Maison des syndicats, boulevard du Général de Gaulle - 97200 FORT DE FRANCE
Tel : 00(596)395909
Mél : martinique@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Mayotte - Sgen-CFDT Mayotte - CISMA

SGEN-CISMA - 32 rue Marindrini, BP 1038 - 97600 MAMOUDZOU (Mayotte)
tél. : 0269 61 12 38
Mél : mayotte@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Montpellier - Sgen-CFDT Languedoc-Roussillon

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats, 474 allée Henry II de Montmorency - 34000 MONTPELLIER
Tel : 04 67 65 60 64
E-mail : montpellier@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nancy-Metz - Sgen-CFDT Lorraine

Sgen-CFDT - 15 Bd Charles V - 54000 NANCY
Tel : 03.83.39.45.15
E-mail : lorraine@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nantes - Sgen-CFDT Pays de Loire

Sgen-CFDT - 9 Place de la Gare de l'État - Case poste n° 9 - 44276 NANTES Cedex 2
Tel : 02.51.83.29.30
E-mail : nantes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nice - Sgen-CFDT de l'Académie de Nice

Sgen-CFDT - 12, boulevard du général Louis Delfino - 06300 NICE
Tel : 04.93.26.35.48
E-mail : nice@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nouvelle-Calédonie - SOE Nouvelle Calédonie

SOENC Enseignement - BP 2534 - 98846 NOUMÉA Cedex
mél soenc@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Orléans-Tours - Sgen-CFDT Orléans-Tours

Sgen-CFDT - 10 rue Théophile Naudy - 45000 ORLEANS
Tel : 02.38.22.38.59 et 06.83.81.78.34
E-mail : orleans-tours@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Paris - Sgen-CFDT Paris

Sgen-CFDT - 7/9, rue Euryale Dehaynin - 75019 PARIS
Tel : 01.42.03.88.86
Mail : paris@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Poitiers - Sgen-CFDT Poitou-Charentes

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - 21bis-23, rue Arsène Orillard - 86035 POITIERS Cedex
Tel : 05.49.88.15.82
E-mail : poitou-charentes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Polynésie - Confédération TMAC-SGEN – A TI’A I MUA

TMAC-SGEN – A TI’A I MUA - Immeuble Galliéni, rue Clapier - BP 4523 - 98713 PAPEETE, TAHITI (Polynésie Française)
tél. 00 689 40 54 40 10
mél syndicat_tmac@yahoo.fr
Accéder au site internet

Reims - Sgen-CFDT Champagne-Ardenne

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats 15 Bd de la Paix BP 1368 - 51063 REIMS Cedex
Tel : 09 63 65 46 32
Fax : 03.26.77.69.99
E-mail : reims@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rennes - Sgen-CFDT Bretagne - Breizh

Sgen-CFDT - 10 bd du Portugal - CS 10811 35208 RENNES CEDEX 2
Tel : 02.99.86.34.63
E-mail : bretagne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

La Réunion - Sgen-CFDT Réunion

Sgen-CFDT - 58, rue Fénelon - 97400 SAINT DENIS
Tel : 02.62.90.27.72
Fax : 02.62.21.03.22
E-mail : reunion@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rouen - Sgen-CFDT Haute-Normandie

Sgen-CFDT - 25 Place Gilles Martinet - 76300 Sotteville-les-Rouen
Tel : 02.32.08.33.40
E-mail : rouen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Strasbourg - Sgen-CFDT Alsace

(Académie de Strasbourg)
à Strasbourg,
Sgen-CFDT - 305 avenue de Colmar BP 935 - 67029 STRASBOURG Cedex 1
Tel : 03 88 79 87 77 ou 03 88 79 87 61
E-mail : 67@sgen.cfdt.fr
à Mulhouse,
Sgen-CFDT - 1 Rue de Provence 68090 MULHOUSE CEDEX
Tél : 03 89 31 86 66
E-mail : 68@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Toulouse - Sgen-CFDT Midi-Pyrénées

Sgen-CFDT - 3 chemin du pigeonnier de la Cépière - Bât C 31100 TOULOUSE
Tel : 05.61.43.71.56
E-mail : toulouse@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Versailles - Sgen-CFDT de l'Académie de Versailles

Sgen-CFDT - 23 Place de l'Iris, 92 400 COURBEVOIE [MÉTRO ESPLANADE DE LA DÉFENSE]
tel : 01 40 90 43 31
mél : versailles@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT de l'Étranger

Pour les personnels travaillant à l'étranger :
AEFE, Instituts Culturels
47-49, avenue Simon Bolivar - 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01.56.41.51.20
Fax : 01.56.41.51.11
E-mail : etranger@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT Recherche - EPST

Campus de Villejuif - Bat. 1
7 rue Guy Moquet BP 8 94801 VILLEJUIF Cedex
Tel : 01.49.58.36.38 ou 01.49.58.36.66
E-mail : sgencfdt@vjf.cnrs.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT des Administrations Centrales MEN et MESR

Pièce 162 110 rue de Grenelle 75007 Paris
Tel : 01 55 55 13 85
E-mail : sgen-cfdt@education.gouv.fr
Accéder au site internet

Syndicat National des Médecins de Santé Publique de l'Éducation Nationale

SNAMSPEN/Sgen-CFDT 47/49 avenue Simon Bolivar 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01 56 41 51 00
E-mail : snamspen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Syndicat des Travailleurs de la Recherche Extra-Métropolitaine

Créé par des agents de l'IRD pour tout le personnel de l'IRD.
STREM-Sgen-Cfdt, IRD – Permanence STREM
911, avenue Agropolis BP 64501 34394 Montpellier
Tél : 33 (0)4 67 41 51 15
E-maill : strem-sgen-cfdt@ird.fr
Accéder au site internet

Site de l'Irea-Sgen-CFDT, Institut de recherches, d'études et d'animation

47-49, av. Simon Bolivar,
6ème étage
75950 Paris cedex 19.
Tél/fax. : 01 42 49 84 63
https://twitter.com/IreaSgenCfdt
Accéder au site internet

Espace militant

Le blog militant pour retrouver tous les outils indispensables à l'action syndicale au SGEN-CFDT.
Accéder au site internet

Sgen+

Le service d'information et de suivi de carrière du Sgen-CFDT
Accéder au site internet

Ressources professionnelles

Des outils clés en main pour les pratiques professionnelles de notre champ de syndicalisation
Accéder au site internet

Site de la CFDT

Le site de la CFDT : l'actualité syndicale et sociale.
Accéder au site internet

Site du Sgen-CFDT

Le site de la fédération Sgen-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Site de la CFDT Fonctions Publiques

Le site de la CFDT Fonctions Publiques : pour tous les agents des trois Fonctions Publiques (État, territoriale et hospitalière).
Accéder au site internet

Site de la Fédération Formation et Enseignement Privés CFDT

Le site CFDT des personnels de la formation et de l'enseignement privé
Accéder au site internet

Site de Fédération générale de l'agroalimentaire CFDT

Le site de FGA-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Le sgen-cfdt et vous

Nous contacter
Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter.
Nous écrire

 

Adhérer au SGEN-CFDT
L'adhésion, la seule ressource du syndicat !
En savoir plus