Quand les cadres souffrent c’est l’organisation qu’il faut guérir.

Le témoignage de Michel Faure, correspondant académique des personnels de direction du Sgen-CFDT Grenoble (1) est une prise de parole exceptionnelle, un signal d'alerte qui dépasse de très loin la défense d'intérêts catégoriels aussi justifiée qu'elle pourrait être par ailleurs.

Je tiens avant tout propos à remercier les personnels qui ont permis collectivement d’assurer la continuité pédagogique pendant le confinement et les différentes phases de déconfinement. Il s’agit bien sûr des professeurs mais tout autant des assistants d’éducation et des CPE, des accompagnants des enfants en situation de handicap, des personnels du social et de la santé, des personnels administratifs, des psychologues mais également les personnels des services déconcentrés.

Remercier tout autant les personnels des collectivités territoriales qui, quand ils y ont été autorisés, ont su nous garantir des conditions de travail sécurisés.

Féliciter enfin les parents et tous ceux qui ont pu assister nos élèves qui du fait de la distance et malgré tout notre engagement et le recours au numérique ne pouvaient être accompagnés par les professeurs avec la même efficience qu’à l’accoutumée.

Si du point de vue des élèves et des parents, il a pu y avoir des insatisfactions, des impatiences, de l’information tardive, des impossibilités réelle aussi d’accueillir tous les enfants, cela n’est pas du fait des professionnels qui ont fait preuve d’initiative et d’adaptation. C’est bien au contraire leur engagement et leur implication qu’il faut saluer.

Je voudrais aussi avoir une pensée pour celles et ceux qui ont eu un proche touché par ce coronavirus et assurer de mon soutien celles et ceux qui ont ou vont subir les conséquences économiques de cette drôle de période.

Le Sgen est un syndicat de la CFDT c’est donc tout naturellement qu’il est et sera solidaire de tous les travailleurs qui ont à subir les conséquences du confinement.

Alors qu’il nous faut solidairement faire face à de grands désordres, mon propos sur les personnels de direction pourrait paraître dérisoire s’il ne s’agissait pas au final de l’intérêt des enfants, s’il ne s’agissait pas de défendre le service public d’éducation. Cela pourrait même paraître n’être que jérémiades aux yeux de certains, je veux leur assurer qu’il n’en est rien. Mes prises de paroles publiques sont exceptionnelles, il faut donc y voir un signal d’alerte qui dépasse de très loin la défense d’intérêts catégoriels aussi justifiée qu’elle pourrait être par ailleurs.

Un temps politique déphasé et c’est l’École qui s’en trouve maltraitée et les professionnels et les usagers qui en pâtissent.

Nous sommes le 6 Juillet et force est de constater que la circulaire de rentrée n’a toujours pas été publiée. La rédaction de cette circulaire est d’ordinaire un exercice formel car les personnels de direction n’attendent pas ce texte pour organiser leur travail et mettent à profit les fins d’année scolaires et la pause estivale pour se concerter et planifier le travail de l’année suivante.

Dans les conditions très particulières de cette rentrée qui fait suite à un confinement puis à différentes phases de déconfinement, des mises au point étaient attendues.

La circulaire de rentrée pour qu’elle ait une utilité devrait définir clairement quelques grandes orientations et scénarii et laisser le maximum de moyens et de marges aux équipes pour les mettre en œuvre.

Par exemple comment est-il prévu de tirer les enseignements positifs de cette situation inédite de confinement ? De nombreux témoignages spontanés rapportent que de nouvelles compétences moins académiques, moins scolaires ont été mobilisées par les élèves. Ne gâchons pas cela, il nous faut apprendre à les repérer et à les valoriser quitte à dépoussiérer nos référentiels actuels.

Et s’il est utile de ressortir nos outils de mesure et de réponse au décrochage, il faut les adapter car ils sont conçus pour des processus longs différents de ce qui s’est opéré ces dernières semaines.

Mais nous ne savons rien. Le remaniement ministériel a pris le pas sur le principe de continuité de service dû à l’usager.  Cette parution retardée aura empêché les équipes de direction, les équipes enseignantes et éducatives, en cette fin d’année, de se saisir collectivement de ces questions. Au final, les personnels de direction seront enjoints de la mettre en œuvre dans une impréparation qu’ils subiront faute de temps.

Quand le JT se substitue au JO : une communication politique de plus en plus médiatisée et qui ne se contente pas de précéder les directives officielles mais s’y substituent.

Deux exemples : phase 3 du déconfinement et localisation des E3C

C’est en n’écoutant pas leur Ministre qui s’exprimait sur RTL le 1er juillet que les personnels de direction n’ont pas appris que les épreuves communes de contrôle continue du BAC 2021 devenaient des évaluations communes à orchestrer au niveau de l’établissement… Des évaluations « localisées » qui de ce fait leur confiait des responsabilités plus importantes. Nous n’y sommes pas opposés si cela permet une organisation plus fluide et des évaluations progressives mais depuis cette annonce médiatique, nous n’avons rien appris ni de notre autorité académique ni du Ministère.

Heureusement comme les lycéens sont à distance, nos collègues échappent au flot de questions auxquels ils ne pourraient répondre que par des sourires polis et ignorants. Ils échappent au ridicule car personne ne les croit quand ils disent qu’ils n’en savent pas plus que ce qui a été dit à la radio !

C’est en écoutant le Président de la république le 14 juin – comme 23,6 millions de français – que les uns ont appris qu’ils ne reverraient par les lycéens quand les autres apprenaient que tous les collégiens allaient enfin pouvoir être accueillis. Cette fois le lendemain, ils ont reçu un clip vidéo de leur Ministre adressé aux professeurs et autres personnels reprenant ni plus ni moins les annonces présidentielles et leur annonçant pour le jour même ou le lendemain le protocole qui allait encadrer cette reprise. Outre le fait que les principaux responsables de la mise en œuvre de la sécurité, les personnels de direction devraient se contenter d’être considérés par leur Ministre comme faisant partie des « autres personnels » puisque celui-ci n’avait pas pris la peine ni de leur parler, ni de leur écrire, ils étaient empêchés de penser la structuration des nouvelles conditions d’enseignement et d’accueil faute de consignes sanitaires claires.

Si nous comprenons fort bien que devant l’urgence de santé publique nous pouvons apprendre en même temps que tous les citoyens l’ordre de confinement et nous y engager sans compter, à contrario le retour à l’école ne relevait pas d’une même situation d’urgence et la communication concernant le déconfinement aurait pu être d’une autre nature. Si nous connaissons le mode de communication hiérarchique, à savoir que le Président s’exprime, ensuite le ministre, ensuite le Recteur, parfois le Dasen et qu’il ne peut en être autrement. Néanmoins, quand le Président fait une annonce qui doit prendre effet à 7 jours et que le déroulé de cette chaîne hiérarchique en prend 3, sur une semaine de travail il ne reste plus que 2 jours au dernier maillon que nous sommes pour comprendre, expliquer, partager, organiser et communiquer. C’est bien sûr insuffisant et c’est au prix de journées de 13h et d’un WE travaillé que cela finalement adviendra sans que l’on se soucie d’en mesurer les dommages.

Ces consignes tardives, mouvantes, contradictoires, voire inapplicables qui font perdre le sens de l’action publique, et mettent en tension les acteurs entre eux ou chacun d’eux avec ses propres valeurs ; tout cela est générateur de stress, de fatigue psychique et de burn-out.

Ce fameux 14 juin, quelques personnels de direction, de la vieille école sans doute, qui se rappelaient le temps où le cadrage institutionnel passait par la publication de textes officiels au Journal officiel (J.O.), ont eu la bonne surprise en s’y référant de découvrir un Décret interministériel qui consacrait deux lignes à la modification des règles de l’accueil à l’école et au collège.

Les uns avaient le J.O., et sur cette maigre base ont commencé à envisager des sénarii d’accueil à la fois ravis d’un quasi retour à la normal et aussi très inquiets de voir se mélanger tout le monde et d’en être responsables.

Les autres n’avaient que le J.T. (journal télévisé) et attendaient comme la sœur Anne de Perrault le nouveau Protocole.

Ce n’est que le mercredi en fin d’après-midi qu’ils avaient enfin des instructions des rectorats sous la forme d’un nouveau protocole. Devant l’urgence, ils se mettaient au travail sans attendre pour découvrir le lendemain matin en allumant leur ordinateur qu’un nouveau Protocole leur avait été envoyé la veille au soir ; protocole qui modifiait ce qu’ils avaient déjà prévu et éventuellement communiqué aux professionnels et usagers de leur établissement. Il leur restait deux jours – voire 4 jours, si l’on se met à considérer que le travail 7 jours sur 7 est la norme – pour revoir leur copie et revenir sur leur communication en passant une fois de plus pour des amateurs et en perdant au passage quelques parents qui n’y comprenaient plus rien.

Un exemple plus récent encore de consignes tardives et de ce fait difficilement applicables. Le jeudi 2 juillet à 18h15 sont transmis aux lycées leur dotation en moyens ainsi que quelques directives contraignantes pour définir leur structure pédagogique pour 2020-21. Une réponse est attendue le 6 juillet matin. Là encore considère-t-on en l’absence de toute connaissance de la réalité du terrain que le vendredi 3 suffit à faire ce travail et qu’il n’y avait pas de réunions d’équipes à mener au dernier jour de l’année scolaire ou bien serait-ce qu’il faudrait travailler les samedis et dimanches comme ce fut le cas les WE précédents pour remonter les notes de contrôles continus avec une multitude d’ordres, contre-ordres et désordres (Si pour le BAC GT les consignes étaient à peu près clairs et donc aisément opérationnalisables, pour les BAC pro les livrets à renseigner étaient d’une lourdeur et d’une complexité telles qu’il a fallu travailler nuitamment et le WE, sans plus de reconnaissance.)

Une confiance qui ne peut pas seulement s’énoncer mais qui doit pouvoir s’éprouver

Il ne suffit pas d’ordonner et de contrôler, de mettre les personnels de direction en tension et ensuite de leur dire qu’on les remercie ou plus hypocritement qu’on leur fait confiance.

Il faut les écouter, mais aussi les entendre. Ils souhaitent servir avec loyauté mais aussi avec intelligence. Ils ont besoin que soit reconnu et encouragé leur capacité d’innovation, d’imagination, leur capacité de voir de manière plus contextualisée la problématique et d’y apporter des réponses locales, éthiques et équitables.

Ils ont besoin de confiance accordée et de confiance en soi, de latitude pour s’exprimer et agir.

Ils ne peuvent être de bons serviteurs de l’Etat si on se contente de les nourrir de prescriptions et d’injonctions. Ils ont besoin de comprendre le sens de la politique publique à laquelle ils doivent contribuer, mieux encore d’être associés à sa construction.

Les personnels de direction ne peuvent être réduits à un grade dans une chaîne hiérarchique, à un fusible dans une chaîne de commandement, ils serviront d’autant mieux l’Ecole de la République qu’ils seront reconnus tout à la fois comme individus, comme sujets et comme acteurs.

 Les études sur le stress professionnel constatent que depuis une trentaine d’année celui-ci augmente de manière alarmante. On en connaît les causes[2] : les changements organisationnels, les incertitudes, les injonctions paradoxales, la surcharge de travail, la pression sur les délais, le sentiment de responsabilité allant de pair avec le manque de reconnaissance, les relations tendues avec la hiérarchie.

Soit à peu près tout ce que l’on vient de décrire de ce que vivent en ce moment les personnels de direction.

Plus que la situation particulière de ces cadres intermédiaires, c’est sans doute l’épuisement du modèle de pilotage par les procédures définies nationalement qu’il faut analyser et revoir.

Cette année 2019-2020 a confirmé l’épuisement de ce modèle de pilotage qui non seulement ne garantit pas l’égalité républicaine mais de plus se révèle très peu résilient face aux crises. S’il y a une inflexion à attendre de l’après-crise, elle est bien à ce niveau-là.

 …………………………………………………………………………………………………………………………..

(1) Le Sgen-CFDT est l’une des trois organisations syndicales des personnels de direction de l’académie de Grenoble. Les personnels au nom desquels je m’exprime ici sont des cadres plus connues sous les titres de Principal, Principal adjoint (en collège), Proviseur, Proviseur adjoint (en lycée), Directeur d’EREA, Directeur adjoint d’EREA, Directeur de CIO.

              Le Sgen-CFDT a la particularité d’être un syndicat général qui syndique toutes les catégories de personnels exerçant dans les écoles, collèges, lycées, les services centraux ou décentralisés du Ministère de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et la recherche publique, ainsi que les agents de Jeunesse et Sports, de l’Enseignement Agricole Public et des CROUS.

(2) Les situations faisant naître le stress au travail, citées ici sont de Nathalie Teissier, enseignant-Chercheur, et Responsable de la majeure Management Stratégique des RH à l’Esdes Université Catholique de Lyon

Tout savoir

Ce que le Sgen-CFDT peut vous apporter...

Découvrez l'ensemble des services du Sgen-CFDT sur la toile !

Aix-Marseille - Sgen-CFDT Provence-Alpes

SGEN-CFDT - 18, rue Sainte - 13001 MARSEILLE
Tel: 04.91.55.53.52
e-mail : provencealpes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Amiens - Sgen-CFDT Picardie

SGEN-CFDT - 52 rue Daire 80000 AMIENS
Tel : 03 22 92 84 40
E-mail : amiens@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Besançon - Sgen-CFDT Franche Comté

SGEN-CFDT - 4 bis rue L. de Vinci - 25000 BESANCON
Tel : 03.81.25.30.10
Fax : 03.81.25.30.01
E-mail : besancon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Bordeaux - Sgen-CFDT Aquitaine

Sgen-CFDT - 8, rue Théodore Gardère - 33080 BORDEAUX Cedex
Tel : 05.57.81.11.40
E-mail : bordeaux@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Caen - Sgen-CFDT Basse Normandie

SGEN-CFDT - 2, rue du Général Decaen - 14000 CAEN
Tel :02.31.82.60.61
E-mail : bassenormandie@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Clermont-Ferrand - Sgen-CFDT Auvergne

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - Place de la Liberté - 63000 CLERMONT FERRAND
Tel : 04.73.31.90.87
E-mail : clermont-ferrand@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Corse - Sgen-CFDT Corsica

Sgen-CFDT - Corsica - Maison des syndicats - Rue du Castagno - 20200 BASTIA
Tel : 06 15 13 68 87 pour le 2A / 06 78 97 29 05 pour le 2B
E-mail : corsica@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Créteil - Sgen-CFDT de l'Académie de Créteil

Sgen-CFDT - 11-13, rue des Archives - 94010 CRÉTEIL Cedex
Tel : 01.43.99.58.39
E-mail : creteil@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Dijon - Sgen-CFDT Bourgogne

Sgen-CFDT - 6 bis rue Pierre Curie - 21000 DIJON
Tel : 03.80.30.23.54
E-mail : bourgogne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Grenoble - Sgen-CFDT de l'Académie de Grenoble

Sgen-CFDT - Bourse du travail, 32 avenue de l'Europe -38030 GRENOBLE Cedex 02
Téléphone : 04 76 40 31 16
grenoble@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sup-Recherche Grenoble

Sgen CFDT,
Bâtiment A de Physique, BP 53, 38041 Grenoble Cedex 9.
Téléphone : 04 76 51 47 22 (téléphone et répondeur)
sgencfdt@grenoble.cnrs.fr
Accéder au site internet

Guadeloupe - Sgen-CFDT Guadeloupe

Sgen-CFDT - 104 immeuble Les Chicanes - 97139 GRAND CAMP ABYMES
Mél : guadeloupe@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Guyane - Sgen-CFDT Guyane

Sgen-CDTG-CFDT - 99-100 Cité Césaire - BP 383 - 97328 CAYENNE Cedex
Tel : 05.94.31.02.32
Mél : guyane@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lille - Sgen-CFDT Nord Pas-de-Calais

Sgen-CFDT - 145, rue des Stations - 59800 LILLE
Tel : 03 20 57 81 81
Mél : lille@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Limoges - Sgen-CFDT Limousin

Sgen-CFDT - 32, rue Adolphe Mandonnaud - BP 63823 - 87038 LIMOGES Cedex 1
Tel : 05.55.32.91.04
E-mail : limoges@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lyon - Sgen-CFDT de l'Académie de Lyon

Sgen-CFDT - 214, avenue Félix Faure - 69441 LYON Cedex 03
Tel : 04.78.54.17.66
E-mail : lyon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Martinique - Sgen-CFDT Martinique

SGEN CFDT - Maison des syndicats, boulevard du Général de Gaulle - 97200 FORT DE FRANCE
Tel : 00(596)395909
Mél : martinique@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Mayotte - Sgen-CFDT Mayotte - CISMA

SGEN-CISMA - 32 rue Marindrini, BP 1038 - 97600 MAMOUDZOU (Mayotte)
tél. : 0269 61 12 38
Mél : mayotte@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Montpellier - Sgen-CFDT Languedoc-Roussillon

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats, 474 allée Henry II de Montmorency - 34000 MONTPELLIER
Tel : 04 67 65 60 64
E-mail : montpellier@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nancy-Metz - Sgen-CFDT Lorraine

Sgen-CFDT - 6, Rue Mon Désert - 54000 NANCY
Tel : 03.83.39.45.15
E-mail : lorraine@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nantes - Sgen-CFDT Pays de Loire

Sgen-CFDT - 9 Place de la Gare de l'État - Case poste n° 9 - 44276 NANTES Cedex 2
Tel : 02.51.83.29.30
E-mail : nantes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nice - Sgen-CFDT de l'Académie de Nice

Sgen-CFDT - 12, boulevard du général Louis Delfino - 06300 NICE
Tel : 04.93.26.35.48
E-mail : nice@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nouvelle-Calédonie - SOE Nouvelle Calédonie

SOENC Enseignement - BP 2534 - 98846 NOUMÉA Cedex
mél soenc@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Orléans-Tours - Sgen-CFDT Orléans-Tours

Sgen-CFDT - 10 rue Théophile Naudy - 45000 ORLEANS
Tel : 02.38.22.38.59 et 06.83.81.78.34
E-mail : orleans-tours@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Paris - Sgen-CFDT Paris

Sgen-CFDT - 7/9, rue Euryale Dehaynin - 75019 PARIS
Tel : 01.42.03.88.86
Mail : paris@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Poitiers - Sgen-CFDT Poitou-Charentes

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - 21bis-23, rue Arsène Orillard - 86035 POITIERS Cedex
Tel : 05.49.88.15.82
E-mail : poitou-charentes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Polynésie - Confédération TMAC-SGEN – A TI’A I MUA

TMAC-SGEN – A TI’A I MUA - Immeuble Galliéni, rue Clapier - BP 4523 - 98713 PAPEETE, TAHITI (Polynésie Française)
tél. 00 689 40 54 40 10
mél syndicat_tmac@yahoo.fr
Accéder au site internet

Reims - Sgen-CFDT Champagne-Ardenne

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats 15 Bd de la Paix BP 1368 - 51063 REIMS Cedex
Tel : 09 63 65 46 32
Fax : 03.26.77.69.99
E-mail : reims@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rennes - Sgen-CFDT Bretagne - Breizh

Sgen-CFDT - 10 bd du Portugal - CS 10811 35208 RENNES CEDEX 2
Tel : 02.99.86.34.63
E-mail : bretagne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

La Réunion - Sgen-CFDT Réunion

Sgen-CFDT - 58, rue Fénelon - 97400 SAINT DENIS
Tel : 02.62.90.27.72
Fax : 02.62.21.03.22
E-mail : reunion@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rouen - Sgen-CFDT Haute-Normandie

Sgen-CFDT - 25 Place Gilles Martinet - 76300 Sotteville-les-Rouen
Tel : 02.32.08.33.40
E-mail : rouen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Strasbourg - Sgen-CFDT Alsace

(Académie de Strasbourg)
à Strasbourg,
Sgen-CFDT - 305 avenue de Colmar BP 935 - 67029 STRASBOURG Cedex 1
Tel : 03 88 79 87 77 ou 03 88 79 87 61
E-mail : 67@sgen.cfdt.fr
à Mulhouse,
Sgen-CFDT - 1 Rue de Provence 68090 MULHOUSE CEDEX
Tél : 03 89 31 86 66
E-mail : 68@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Toulouse - Sgen-CFDT Midi-Pyrénées

Sgen-CFDT - 3 chemin du pigeonnier de la Cépière - Bât C 31100 TOULOUSE
Tel : 05.61.43.71.56
E-mail : toulouse@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Versailles - Sgen-CFDT de l'Académie de Versailles

Sgen-CFDT - 23 Place de l'Iris, 92 400 COURBEVOIE [MÉTRO ESPLANADE DE LA DÉFENSE]
tel : 01 40 90 43 31
mél : versailles@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT de l'Étranger

Pour les personnels travaillant à l'étranger :
AEFE, Instituts Culturels
47-49, avenue Simon Bolivar - 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01.56.41.51.20
Fax : 01.56.41.51.11
E-mail : etranger@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT Recherche - EPST

Campus de Villejuif - Bat. 1
7 rue Guy Moquet BP 8 94801 VILLEJUIF Cedex
Tel : 01.49.58.36.38 ou 01.49.58.36.66
E-mail : sgencfdt@vjf.cnrs.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT des Administrations Centrales MEN et MESR

Pièce 162 110 rue de Grenelle 75007 Paris
Tel : 01 55 55 13 85
E-mail : sgen-cfdt@education.gouv.fr
Accéder au site internet

Syndicat National des Médecins de Santé Publique de l'Éducation Nationale

SNAMSPEN/Sgen-CFDT 47/49 avenue Simon Bolivar 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01 56 41 51 00
E-mail : snamspen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Syndicat des Travailleurs de la Recherche Extra-Métropolitaine

Créé par des agents de l'IRD pour tout le personnel de l'IRD.
STREM-Sgen-Cfdt, IRD – Permanence STREM
911, avenue Agropolis BP 64501 34394 Montpellier
Tél : 33 (0)4 67 41 51 15
E-maill : strem-sgen-cfdt@ird.fr
Accéder au site internet

Site de l'Irea-Sgen-CFDT, Institut de recherches, d'études et d'animation

47-49, av. Simon Bolivar,
6ème étage
75950 Paris cedex 19.
Tél/fax. : 01 42 49 84 63
https://twitter.com/IreaSgenCfdt
Accéder au site internet

Espace militant

Le blog militant pour retrouver tous les outils indispensables à l'action syndicale au SGEN-CFDT.
Accéder au site internet

Sgen+

Le service d'information et de suivi de carrière du Sgen-CFDT
Accéder au site internet

Ressources professionnelles

Des outils clés en main pour les pratiques professionnelles de notre champ de syndicalisation
Accéder au site internet

Site de la CFDT

Le site de la CFDT : l'actualité syndicale et sociale.
Accéder au site internet

Site du Sgen-CFDT

Le site de la fédération Sgen-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Site de la CFDT Fonctions Publiques

Le site de la CFDT Fonctions Publiques : pour tous les agents des trois Fonctions Publiques (État, territoriale et hospitalière).
Accéder au site internet

Site de la Fédération Formation et Enseignement Privés CFDT

Le site CFDT des personnels de la formation et de l'enseignement privé
Accéder au site internet

Site de Fédération générale de l'agroalimentaire CFDT

Le site de FGA-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Le sgen-cfdt et vous

Nous contacter
Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter.
Nous écrire

 

Adhérer au SGEN-CFDT
L'adhésion, la seule ressource du syndicat !
En savoir plus