Sgen-CFDT dans les médias du 15 au 30 avril 2019

Publié le mardi 30 avril 2019 par Bineta N'diaye, attachée de presse

Revue de presse

29 avril

LES FRANCAIS.PRESS

La CFDT critique le Ministère de l’Education Nationale

La section Sgen-CFDT du syndicat réformateur, en charge de la question des enseignants à l’étranger, a indiqué dans un communiqué regretter 50 non-renouvellements de professeurs en fonction dans les établissement français à l’étranger.

Selon ce communiqué, la Direction des Ressources-Humaines du Ministère avait garanti au syndicat que chaque situation recevrait une analyse au cas pas cas. Une promesse non tenue selon la CFDT qui dénonce la « légèreté » et le « mépris » du Ministère concernant cette situation.

« Depuis plusieurs mois, les décisions prises sans concertation vont toutes dans le sens d’une aggravation de la situation, leur brutalité fragilise les personnels » Communiqué Sgen-CFDT

 

26 avril

CNEWS

Ça se comprend

Intervention de Franck Loureiro à partir de 5’22 min

 

22 avril

CLINACOO.RE

Franck Loureiro : « Trop de grèves tue la grève

Le secrétaire général adjoint de la SGEN-CFDT était de passage sur l’île, la semaine dernière. Il propose aux autres syndicats enseignants de mieux se coordonner. Selon Franck Loureiro, la mobilisation ne suffit plus, il faut développer d’autres démarches pour convaincre le Ministère.

 

25 avril

LA MONTAGNE

Professeurs des écoles de l’Allier cherchent mutation vers le Puy-de-Dôme

« Beaucoup trop peu » pour le collectif Mutations, qui réunit « une centaine d’enseignants dans l’Allier, des femmes surtout », soutenu par « tous les syndicats, Unsa, FO, SUD, SNUIPP-FSU, Sgen-CFDT », et qui a réagi en envoyant des courriers au rectorat, aux directeurs académique, aux députés et en déposant un préavis de grève pour le mardi 2 mai, ainsi que des demandes d’audience.

Ces enseignantes se disent « dévastées », ayant l’impression d’être, dans l’Allier, « coincées ». La plus « ancienne » attend « depuis treize ans ».

Ouest France

Surprise, il y a finalement deux candidats à la présidence de Rennes 2

C’était aujourd’hui, jeudi 25 avril, la date limite de dépôt des candidatures pour l’élection du Président de l’université de Rennes 2. Olivier David est bien sûr candidat à sa succession. Mais, surprise, Catherine Loneux, qui avait renoncé à se présenter, est aussi finalement candidate.

 

24 avril

AEF

Onisep : les syndicats boycottent le CT consacré au projet de décret sur le transfert d’une partie des Dronisep aux régions

L’ensemble des organisations syndicales de l’Onisep, à savoir la FSU, le SNPTES et le Sgen-CFDT, ont « boycotté le comité technique d’établissement » prévu le 23 avril 2019, annonce la FSU le jour même. Elles devaient examiner le projet de décret contenant « la convention-type de mise à disposition de parties de services des délégations régionales de l’Onisep » . La FSU regrette notamment le manque d’éléments chiffrés : « Les élus ne sont pas informés de la répartition des ETP par région ». Voter ce texte reviendrait, selon elle, à « signer un chèque en blanc ».

 

19 avril

AEF

AESH : une intersyndicale appelle à une mobilisation nationale le 15 mai

Le Sgen-CFDT, a lui aussi appelé à une mobilisation pour les AESH le 15 mai, dans un communiqué du 18 avril.

 

18 avril

LE JOURNAL DE MAYOTTE

Le CFDT Franck Loureiro joue la carte de l’université pour rebooster l’Education nationale à Mayotte

Être force de proposition, pour anticiper la contestation, c’est un peu le modus vivendi de Franck Loureiro, Secrétaire général adjoint de la Fédération Sgen CFDT. Il est plus particulièrement actif dans l’enseignement supérieur et la recherche, ce qui lui permet de nous donner des pistes intéressantes pour le Centre Universitaire de Formation et de Recherche (CUFR) de Mayotte.

A Mayotte la semaine dernière, le syndicaliste ne découvre pas le territoire « cela fait 6 ans que je viens », avec une durée moyenne de séjour de 10 jours. Et en 6 ans, s’il a vu des choses évoluer, «  un nouvel aéroport, l’état des routes s’est amélioré, des bâtiments scolaires sont sortis de terre », la priorité reste la même dans l’Education nationale : l’emploi. Au travers des créations de postes… qu’il faut ensuite combler.

« Il manque de tout ici. Il n’y a plus de médecin scolaire, et pas assez de postes d’enseignants, et de personnel en général. Le taux d’encadrement des élèves par les adultes est très faible, et alors que l’ensemble de l’île est en Réseau d’Education prioritaire. Par exemple, il y a une assistante sociale pour 2.500 à 2.800 élèves, c’est impossible de travailler correctement. »

Il faut déjà remplir les postes existants, « c’est toujours les mêmes problèmes d’attractivité, pour lesquels il y a pourtant des solutions. » Celle qui se murmurait jusqu’alors, mais qui est désormais portée haut et fort, c’est le recrutement sur place, « parce que maintenant, nous avons des licenciés, des masters ou des doctorants mahorais, qui peuvent occuper ces places vacantes. »

Mais pour cela il manque une structure, « une ESPE, une Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education propre à Mayotte. Avec le même aménagement que pour les professeurs des écoles. Le dispositif fonctionne pour le premier degré, puisqu’il y a maintenant 140 jeunes formés, ce qui a réduit le nombre de contractuels. Il faut calquer ce modèle sur le second degré en rabaissant le concours au niveau licence et non master, et former ensuite pendant 2 ans. » Mais cela implique d’agrandir le Centre universitaire pour proposer davantage de places, « il n’y a que 1.200 places, dont 350 seulement au niveau licence. Or, 2.900 bacheliers sortent chaque année. Ce n’est pas tenable ! »

« Le sentiment d’être délaissé… »

Autre point, revaloriser le salaire des enseignants en outre-mer notamment, « nous avons beaucoup perdu avec les dernières réformes, qui ont rayé le décret de 96 », et à leur perspectives professionnelles, « pour beaucoup de fonctionnaires des services de l’Etat, Mayotte est un tremplin, or, pour les enseignants c’est presque l’inverse. Une enseignante qui a travaillé ici pendant 18 ans doit pouvoir voir son action valorisée si elle veut rentrer en métropole. Ça participe à l’attractivité tout ça. »

La taille des établissements ensuite, sous-dimensionnée, « ils ne sont pas adaptés aux besoins d’une démographie que personne n’arrive à anticiper. » Le braquet a changé, « le vice-recteur annonce un lycée et un collège par an d’ici 2025 », mais le rattrapage à effectuer est « considérable » : « Pendant des décennies, ce territoire a été abandonné par la République, c’est pourquoi le niveau d’exigence de la population vis à vis de l’Etat reste fort, même avec des moyens plus importants. Il faudra un affichage clair des efforts et des excuses répétées de la part de l’Etat avant que ce sentiment d’être délaissé ne disparaisse. »

Des éléments positifs, il en voit pas mal, à commencer par cette jeunesse foisonnante, à qui il faut certes laisser entrevoir un avenir, mais qui reste un atout pour l’enseignant : « Aucun collègue ne se plaint de discipline. Ici, quand on passe, les élèves viennent nous saluer, et se lèvent quand ils sont en classe. Ça fait longtemps que ce n’est plus le cas en métropole. »

« A la retraite, je reviendrai »

Peu à peu, Franck Loureiro s’est passionné pour Mayotte, à la retraite, je pense venir ici pour apporter ma pierre. Il travaille à Paris en relais pour l’île, « la ministre des outre-mer m’entend parler chaque trimestre de Mayotte », et notamment sur le sujet du Centre universitaire. « Il est probable que la ministre de l’enseignement et de la recherche Frédérique Vidal arrive avec le président Macron en juin, avec des annonces de financement pour en accroitre la capacité d’accueil »

La CFDT préconise une évolution vers un institut universitaire, « mais il faut auparavant se doter d’un contrat d’objectif, qui définisse le rôle de chacun. Le conseil départemental par exemple investit très peu dans le Centre universitaire alors que c’est un levier de développement économique. »

De sa rencontre avec le vice-recteur dont la lettre de mission est d’évoluer vers un rectorat au 1er janvier 2020, le syndicaliste retiendra la prise de conscience de l’urgence d’une montée en compétence : « Stephan Martens recrute pour mettre en place un plan de formation en interne. » Une fois obtenu le statut de rectorat, qui permettra d’ouvrir un service immobilier, Stephan Martens ne dépendra plus du préfet, mais deviendra comme lui, un représentant direct de l’Etat, « il pourrait même devenir chancelier des universités et avoir la main sur la filière de la seconde au Bac+4. Ce qui permettrait de mettre en place notamment des BTS ou des IUT, inexistants ici. Or, il y a besoin de ces formations intermédiaires. »

Des pistes de construction qui redonnent espoir, « nous préférons être force de proposition que force d’opposition tant que c’est possible. Cela ne sert à rein de mettre l’île sous tension permanente comme le font certains syndicats. Et on ne peut engager comme ça une perte de salaire pour nos collègues. »

Le 9 mai, on verra malgré tout des bannières oranges dans la rue pour la manifestation nationale contre la loi Blanquer : « Nous ne demandons pas sa suppression, mais son report, car elle contient à son article 20 le passage en rectorat pour Mayotte. » Les reproches portent sur deux points : l’établissement des savoirs fondamentaux qui rapprochent certaines écoles des collèges dont elles dépendent, avec une seule direction, « il n’y a pas eu concertation sur ce sujet », et le 1er article qui encadre le comportement de l’enseignant, « trois collègues passent en conseil de discipline pour avoir critiqués la loi Blanquer, c’est inquiétant. Pour l’instant, c’est difficile d’avoir un dialogue social avec ce ministre. »

 

16 avril

AEF

Le Cneser du 16 avril 2019 rejette le projet d’arrêté modifiant la nomenclature des mentions de licence et de master

« Nous avons voté contre par principe, explique Christine Barralis du Sgen-CFDT. Pour nous, la multiplication des mentions va à l’encontre de la lisibilité qui était pourtant l’objectif de cette nomenclature.

AEF

Le Cneser rejette massivement le projet de décret visant à créer l’Institut polytechnique de Paris

Ce projet « déroge à tout, et surtout à la démocratie et au dialogue social ». Christophe Bonnet, du Sgen-CFDT, souligne que ce vote confirme « l’hostilité de la communauté à ce projet nuisible »

LA CROIX

Heures supplémentaires, les enseignants n’ont pas le choix

« Les femmes, qui travaillent souvent à temps partiel, n’en font pas, ce qui creuse le différentiel de rémunération avec les hommes », observe aussi Catherine Nave-Bekhti, secrétaire générale du Sgen-CFDT. Selon cette syndicaliste, cette mesure risque par ailleurs de dégrader les conditions d’exercice du métier, avec une intensification du rythme de travail : « Chaque heure de cours supplémentaire implique au minimum une heure de préparation en plus », insiste-t-elle, tout en faisant remarquer que ces heures, défiscalisées et sans cotisations sociales, ne viennent pas financer les services publics ni la solidarité.

Le Sgen-CFDT, comme les autres syndicats, plaide pour une revalorisation du salaire horaire. Chaque heure supplémentaire rapporte aux enseignants, sur un an, suivant le statut et suivant le nombre d’heures effectuées, entre 1 000 et 2 100 €.

Tout savoir

Ce que le Sgen-CFDT peut vous apporter...

Découvrez l'ensemble des services du Sgen-CFDT sur la toile !

Aix-Marseille - Sgen-CFDT Provence-Alpes

SGEN-CFDT - 18, rue Sainte - 13001 MARSEILLE
Tel: 04.91.55.53.52
e-mail : provencealpes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Amiens - Sgen-CFDT Picardie

SGEN-CFDT - 52 rue Daire 80000 AMIENS
Tel : 03 22 92 84 40
E-mail : amiens@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Besançon - Sgen-CFDT Franche Comté

SGEN-CFDT - 4 bis rue L. de Vinci - 25000 BESANCON
Tel : 03.81.25.30.10
Fax : 03.81.25.30.01
E-mail : besancon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Bordeaux - Sgen-CFDT Aquitaine

Sgen-CFDT - 8, rue Théodore Gardère - 33080 BORDEAUX Cedex
Tel : 05.57.81.11.40
E-mail : bordeaux@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Caen - Sgen-CFDT Basse Normandie

SGEN-CFDT - 2, rue du Général Decaen - 14000 CAEN
Tel :02.31.82.60.61
E-mail : bassenormandie@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Clermont-Ferrand - Sgen-CFDT Auvergne

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - Place de la Liberté - 63000 CLERMONT FERRAND
Tel : 04.73.31.90.87
E-mail : clermont-ferrand@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Corse - Sgen-CFDT Corsica

Sgen-CFDT - Corsica - Maison des syndicats - Rue du Castagno - 20200 BASTIA
Tel : 04.95.31.17.02
E-mail : corsica@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Créteil - Sgen-CFDT de l'Académie de Créteil

Sgen-CFDT - 11-13, rue des Archives - 94010 CRÉTEIL Cedex
Tel : 01.43.99.58.39
E-mail : creteil@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Dijon - Sgen-CFDT Bourgogne

Sgen-CFDT - 6 bis rue Pierre Curie - 21000 DIJON
Tel : 03.80.30.23.54
E-mail : bourgogne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Grenoble - Sgen-CFDT de l'Académie de Grenoble

Sgen-CFDT - Bourse du travail, 32 avenue de l'Europe -38030 GRENOBLE Cedex 02
Téléphone : 04 76 40 31 16
grenoble@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sup-Recherche Grenoble

Sgen CFDT,
Bâtiment A de Physique, BP 53, 38041 Grenoble Cedex 9.
Téléphone : 04 76 51 47 22 (téléphone et répondeur)
sgencfdt@grenoble.cnrs.fr
Accéder au site internet

Guadeloupe - Sgen-CFDT Guadeloupe

Sgen-CFDT - 104 immeuble Les Chicanes - 97139 GRAND CAMP ABYMES
Mél : guadeloupe@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Guyane - Sgen-CFDT Guyane

Sgen-CDTG-CFDT - 99-100 Cité Césaire - BP 383 - 97328 CAYENNE Cedex
Tel : 05.94.31.02.32
Mél : guyane@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lille - Sgen-CFDT Nord Pas-de-Calais

Sgen-CFDT - 145, rue des Stations - 59800 LILLE
Tel : 03 20 57 81 81
Mél : lille@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Limoges - Sgen-CFDT Limousin

Sgen-CFDT - 32, rue Adolphe Mandonnaud - BP 63823 - 87038 LIMOGES Cedex 1
Tel : 05.55.32.91.04
E-mail : limoges@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lyon - Sgen-CFDT de l'Académie de Lyon

Sgen-CFDT - 214, avenue Félix Faure - 69441 LYON Cedex 03
Tel : 04.78.54.17.66
E-mail : lyon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Martinique - Sgen-CFDT Martinique

SGEN CFDT - Maison des syndicats, boulevard du Général de Gaulle - 97200 FORT DE FRANCE
Tel : 00(596)395909
Mél : martinique@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Mayotte - Sgen-CFDT Mayotte - CISMA

SGEN-CISMA - 32 rue Marindrini, BP 1038 - 97600 MAMOUDZOU (Mayotte)
tél. : 0269 61 12 38
Mél : mayotte@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Montpellier - Sgen-CFDT Languedoc-Roussillon

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats, 474 allée Henry II de Montmorency - 34000 MONTPELLIER
Tel : 04 67 65 60 64
E-mail : montpellier@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nancy-Metz - Sgen-CFDT Lorraine

Sgen-CFDT - 15 Bd Charles V - 54000 NANCY
Tel : 03.83.39.45.15
E-mail : lorraine@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nantes - Sgen-CFDT Pays de Loire

Sgen-CFDT - 9 Place de la Gare de l'État - Case poste n° 9 - 44276 NANTES Cedex 2
Tel : 02.51.83.29.30
E-mail : nantes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nice - Sgen-CFDT de l'Académie de Nice

Sgen-CFDT - 12, boulevard du général Louis Delfino - 06300 NICE
Tel : 04.93.26.35.48
E-mail : nice@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nouvelle-Calédonie - SOE Nouvelle Calédonie

SOENC Enseignement - BP 2534 - 98846 NOUMÉA Cedex
mél soenc@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Orléans-Tours - Sgen-CFDT Orléans-Tours

Sgen-CFDT - 10 rue Théophile Naudy - 45000 ORLEANS
Tel : 02.38.22.38.59 et 06.83.81.78.34
E-mail : orleans-tours@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Paris - Sgen-CFDT Paris

Sgen-CFDT - 7/9, rue Euryale Dehaynin - 75019 PARIS
Tel : 01.42.03.88.86
Mail : paris@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Poitiers - Sgen-CFDT Poitou-Charentes

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - 21bis-23, rue Arsène Orillard - 86035 POITIERS Cedex
Tel : 05.49.88.15.82
E-mail : poitou-charentes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Polynésie - Confédération TMAC-SGEN – A TI’A I MUA

TMAC-SGEN – A TI’A I MUA - Immeuble Galliéni, rue Clapier - BP 4523 - 98713 PAPEETE, TAHITI (Polynésie Française)
tél. 00 689 40 54 40 10
mél syndicat_tmac@yahoo.fr
Accéder au site internet

Reims - Sgen-CFDT Champagne-Ardenne

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats 15 Bd de la Paix BP 1368 - 51063 REIMS Cedex
Tel : 09 63 65 46 32
Fax : 03.26.77.69.99
E-mail : reims@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rennes - Sgen-CFDT Bretagne - Breizh

Sgen-CFDT - 10 bd du Portugal - CS 10811 35208 RENNES CEDEX 2
Tel : 02.99.86.34.63
E-mail : bretagne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

La Réunion - Sgen-CFDT Réunion

Sgen-CFDT - 58, rue Fénelon - 97400 SAINT DENIS
Tel : 02.62.90.27.72
Fax : 02.62.21.03.22
E-mail : reunion@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rouen - Sgen-CFDT Haute-Normandie

Sgen-CFDT - 25 Place Gilles Martinet - 76300 Sotteville-les-Rouen
Tel : 02.32.08.33.40
E-mail : rouen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Strasbourg - Sgen-CFDT Alsace

(Académie de Strasbourg)
à Strasbourg,
Sgen-CFDT - 305 avenue de Colmar BP 935 - 67029 STRASBOURG Cedex 1
Tel : 03 88 79 87 77 ou 03 88 79 87 61
E-mail : 67@sgen.cfdt.fr
à Mulhouse,
Sgen-CFDT - 1 Rue de Provence 68090 MULHOUSE CEDEX
Tél : 03 89 31 86 66
E-mail : 68@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Toulouse - Sgen-CFDT Midi-Pyrénées

Sgen-CFDT - 3 chemin du pigeonnier de la Cépière - Bât C 31100 TOULOUSE
Tel : 05.61.43.71.56
E-mail : toulouse@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Versailles - Sgen-CFDT de l'Académie de Versailles

Sgen-CFDT - 23 Place de l'Iris, 92 400 COURBEVOIE [MÉTRO ESPLANADE DE LA DÉFENSE]
tel : 01 40 90 43 31
mél : versailles@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT de l'Étranger

Pour les personnels travaillant à l'étranger :
AEFE, Instituts Culturels
47-49, avenue Simon Bolivar - 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01.56.41.51.20
Fax : 01.56.41.51.11
E-mail : etranger@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT Recherche - EPST

Campus de Villejuif - Bat. 1
7 rue Guy Moquet BP 8 94801 VILLEJUIF Cedex
Tel : 01.49.58.36.38 ou 01.49.58.36.66
E-mail : sgencfdt@vjf.cnrs.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT des Administrations Centrales MEN et MESR

Pièce 162 110 rue de Grenelle 75007 Paris
Tel : 01 55 55 13 85
E-mail : sgen-cfdt@education.gouv.fr
Accéder au site internet

Syndicat National des Médecins de Santé Publique de l'Éducation Nationale

SNAMSPEN/Sgen-CFDT 47/49 avenue Simon Bolivar 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01 56 41 51 00
E-mail : snamspen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Syndicat des Travailleurs de la Recherche Extra-Métropolitaine

Créé par des agents de l'IRD pour tout le personnel de l'IRD.
STREM-Sgen-Cfdt, IRD – Permanence STREM
911, avenue Agropolis BP 64501 34394 Montpellier
Tél : 33 (0)4 67 41 51 15
E-maill : strem-sgen-cfdt@ird.fr
Accéder au site internet

Site de l'Irea-Sgen-CFDT, Institut de recherches, d'études et d'animation

47-49, av. Simon Bolivar,
6ème étage
75950 Paris cedex 19.
Tél/fax. : 01 42 49 84 63
https://twitter.com/IreaSgenCfdt
Accéder au site internet

Espace militant

Le blog militant pour retrouver tous les outils indispensables à l'action syndicale au SGEN-CFDT.
Accéder au site internet

Sgen+

Le service d'information et de suivi de carrière du Sgen-CFDT
Accéder au site internet

Ressources professionnelles

Des outils clés en main pour les pratiques professionnelles de notre champ de syndicalisation
Accéder au site internet

Site de la CFDT

Le site de la CFDT : l'actualité syndicale et sociale.
Accéder au site internet

Site du Sgen-CFDT

Le site de la fédération Sgen-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Site de la CFDT Fonctions Publiques

Le site de la CFDT Fonctions Publiques : pour tous les agents des trois Fonctions Publiques (État, territoriale et hospitalière).
Accéder au site internet

Site de la Fédération Formation et Enseignement Privés CFDT

Le site CFDT des personnels de la formation et de l'enseignement privé
Accéder au site internet

Site de Fédération générale de l'agroalimentaire CFDT

Le site de FGA-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Le sgen-cfdt et vous

Nous contacter
Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter.
Nous écrire

 

Adhérer au SGEN-CFDT
L'adhésion, la seule ressource du syndicat !
En savoir plus