Violences à l’École, premières annonces à l’Éducation nationale

Publié le vendredi 2 novembre 2018 par Catherine Nave-Bekhti

Après une communication tonitruante insistant sur la sanction et la répression, le plan interministériel contre les violences à l’École semblait parti pour attendre. Cependant, le ministre de l’Éducation nationale a fait des annonces le 31 octobre 2018 après une réunion des recteurs et rectrices.

Depuis l’agression inacceptable dont a été victime une collègue d’un lycée de Créteil, et les témoignages de collègues rassemblés sous le hastag #PasDeVague, le gouvernement a semblé vouloir jouer uniquement sur le registre sécuritaire et répressif. Depuis les derniers jours d’octobre 2018, les propositions de mesures se font plus raisonnables. Jean-Michel Blanquer a présenté aux recteurs et rectrices puis à la presse les mesures relevant de l’Éducation nationale.

Les mesures annoncées par le ministre

Appelant à ne pas minimiser et à ne pas exagérer les violences à l’école, le ministre structure ses annonces en trois parties :

  • celles qui concernent la classe,
  • celles qui concernent l’établissement,
  • celles qui concernent les relations entre l’établissement et son environnement qu’il appelle « les abords de l’établissement ».

Il insiste sur le fait que nombre de ces mesures ne sont en fait pas des nouveautés, mais affirme sa volonté de voir systématiser certaines pratiques et procédures.

Dans la classe

  • assurer une réponse systématique à chaque signalement fait, faciliter les signalements en instaurant un registre papier ou numérique ; les personnels de direction devront apporter une réponse rapidement à chaque incident signalé et présenter un bilan annuel des incidents et sanctions devant le conseil d’administration ;
  • systématiser l’activation de la protection fonctionnelle, de l’accompagnement juridique et professionnel des personnels ainsi que l’accompagnement physique du professeur au commissariat en cas de dépôt de plainte ;
  • mobiliser les cellules de ressources humaines de proximité pour cet accompagnement ;
  • mener une enquête de victimation auprès des professeurs dès cette année ;
  • réformer la formation initiale et continue des professeurs et des personnels d’encadrement pour y faire plus de place à l’exercice de l’autorité.

Dans l’établissement

  • simplifier les conseil de discipline : réduire le nombre de membres à 6 et raccourcir le délai de convocation ;
  • utiliser des sanctions éducatives et proportionnées, développer les mesures de responsabilisation et de réparation, y compris par des liens avec le monde associatif ;
  • instaurer une période probatoire après toute période d’exclusion : un mois, pendant lequel l’élève de retour après une mesure d’exclusion aura un entretien quotidien avec le CPE ou le chef d’établissement pour faire un point sur sa scolarité et son comportement ;
  • affecter un personnel de direction adjoint supplémentaire plus particulièrement en charge de la sécurité pour certains établissements ;
  • rendre possible des permanences assurées par un·e policier·e ou gendarme dans l’établissement, pour une durée limitée, à la demande du chef d’établissement ;
  • concentrer des moyens sur les établissements qui subissent l’installation de phénomènes dangereux (le ministre cite aussi bien la violence et les incivilités qu’un trafic de stupéfiant aux abords de l’établissement) ;
  • prendre en compte les enjeux de la sécurité et du climat scolaire dans le cadre de l’évaluation des établissements.

L’établissement et ses partenaires, des mesures à développer dans le cadre interministériel

  • sécuriser les abords des établissements ;
  • responsabiliser les parents et soutenir la parentalité ;
  • recourir aux centres éducatifs fermés (ce qui relève d’une décision de justice) ou à un autre type d’établissement (sans rééditer les erreurs des établissements de réinsertion scolaire, et donc sur un modèle à inventer) pour les élèves posant le plus de difficulté, le ministre insistant sur le petit nombre d’élèves concernés.

Réaffirmation de la dimension éducative

Lors de la présentation de ces mesures, le 31 octobre 2018, le ministre a répété à de nombreuses reprises que toute sanction devait avoir du sens et une dimension éducative. Enfin, il a affirmé ne pas vouloir favoriser le recours aux exclusions : « il ne faut ni mettre sous le tapis, ni mettre dans la pièce d’à côté en se délestant sur les CPE ou sur d’autres établissements ».

Ce qu’en pense le Sgen-CFDT

Cette conférence de presse confirme un changement de ton bienvenu après quelques jours de ce qui a ressemblé à une surenchère sécuritaire.

Ce qui correspond à des propositions que nous faisions

Le Sgen-CFDT a fait connaître aux conseiller·es du ministre son analyse et ses propositions.

Le ministre a enfin dit plus clairement qu’il s’agissait d’abord de mieux mettre en œuvre des dispositifs existants. Ce retour à la raison est une première étape pour structurer une politique de fond et sortir de la communication politique.

En ce qui concerne les signalements par un registre, le Sgen-CFDT avait rappelé qu’existe dans tout établissement un registre santé et sécurité ainsi qu’un registre spécial de signalement de danger grave et imminent, dans lesquels les personnels pouvaient déjà signaler les incidents de type incivilité, violence verbale ou physique. L’intérêt pour les personnels, c’est que ce registre obligatoire doit être consulté régulièrement par les personnels de direction qui doivent apporter des réponses et solutions aux problèmes soulevés. La proposition d’y adjoindre la présentation d’un bilan annuel en conseil d’administration peut être un levier pour que l’ensemble de la communauté éducative prenne la mesure des problèmes rencontrés et construise collectivement les solutions les plus appropriées. Cela fera aussi obligation aux autorités académiques de prendre la mesure de la réalité vécue dans les établissements.

L’insistance du ministre sur la dimension éducative des sanctions et l’attention à la poursuite de la scolarité des élèves est importante pour que l’École ne soit pas dépossédée de sa mission première, même lorsqu’il est nécessaire de sanctionner des élèves.

Enfin, le ministre a indiqué l’accompagnement qu’il souhaite pour les personnels de son ministère lorsqu’ils sont victimes de violences verbales ou physiques. Il était temps que l’État employeur s’exprime plus clairement sur le soutien qu’il entend apporter à ses agents.

Ce qui manque

Cependant, pour le Sgen-CFDT, il manque des éléments qui nous semblent incontournables :

  • réaliser les créations de postes et recrutements permettant d’avoir des équipes pluriprofessionnelles complètes dans les établissements avec turn-over le plus faible possible : les suppressions de postes d’enseignant·es, la non création de postes de CPE, d’assistant·es de service social, d’infirmier·es, de médecins scolaires montrent que le gouvernement n’est pas prêt à investir dans cette direction, nous continuerons de le dénoncer ;
  • structurer une politique de la ville et des politiques jeunesse ambitieuses : pas un mot sur ces axes, et un gouvernement qui envisage toujours des dépenses élevées pour un service national universel, plutôt que de financer davantage la lutte contre la pauvreté ou la mise en œuvre d’un plan banlieue ;
  • développer la mixité sociale et scolaire dans les établissements : le ministre semble peu préoccupé par ce sujet depuis son arrivée au gouvernement.

Ce qui inquiète

Le ministre se place encore beaucoup dans le cadre d’un discours sur le retour à l’autorité. Il semble ainsi renvoyer à un âge d’or et à un modèle d’autorité qui ne sont jamais définis précisément, mais qui s’approchent d’une nostalgie pour une école marquée par la séparation stricte d’ordres d’enseignement très inégaux. Le discours semble de ce fait en partie contradictoire. Dans ce cadre, l’évocation des lignes à infliger aux élèves comme sanction possible en réponse à la question d’une journaliste dénote. Outre le fait qu’il est étonnant qu’un ministre cite une pratique en exemple alors qu’elle n’est plus autorisée réglementairement depuis la fin du XIXème, ce n’est pas le modèle de sanction à dimension éducative qu’il a voulu mettre en avant dans sa présentation.

Imaginer en un mois et demi un nouveau type d’établissement pour prendre en charge les élèves posant le plus de problème ou poly-exclus, cela semble court. Il y a un risque d’élaborer de nouveau un dispositif coûteux dont on fera ensuite le constat qu’il ne répond pas au défi soulevé. Or la mission confiée à Béatrice Gille sur ce sujet doit rendre ses conclusions avant le 15 décembre 2018.

Tout le discours du ministre porte sur les professeur·es comme si les autres personnels des établissements n’étaient pas concerné·es par les violences verbales et physiques. Les mesures concernent quasi exclusivement les établissements du second degré, les violences dans les écoles du premier degré semblent un angle mort, sauf pour la question de la prévention.

Le ministre fait des annonces importantes par exemple sur l’évolution des conseils de discipline, sans dialogue social ni avec les organisations représentatives des personnels, ni avec les représentant·es des parents d’élèves et des élèves.

Le gouvernement fait des annonces sur l’accompagnement des personnels sans s’en donner les moyens : faut-il le rappeler, en deux ans ce gouvernement supprime 600 postes administratifs, essentiellement dans les services déconcentrés… Or ce sont ces personnels qui doivent participer aux services ressources humaines de proximité, ce sont encore eux qui traitent les dossiers de protection fonctionnelle, les dossiers des élèves exclus d’un établissement pour leur trouver un nouvel établissement, qui exploitent et analysent les documents des conseils d’administration. Une fois de plus, il n’est pas certain que le ministère ait les moyens de sa politique, au détriment des personnels et des élèves.

 

Tout savoir

Ce que le Sgen-CFDT peut vous apporter...

Découvrez l'ensemble des services du Sgen-CFDT sur la toile !

Aix-Marseille - Sgen-CFDT Provence-Alpes

SGEN-CFDT - 18, rue Sainte - 13001 MARSEILLE
Tel: 04.91.55.53.52
e-mail : provencealpes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Amiens - Sgen-CFDT Picardie

SGEN-CFDT - 52 rue Daire 80000 AMIENS
Tel : 03 22 92 84 40
E-mail : amiens@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Besançon - Sgen-CFDT Franche Comté

SGEN-CFDT - 4 bis rue L. de Vinci - 25000 BESANCON
Tel : 03.81.25.30.10
Fax : 03.81.25.30.01
E-mail : besancon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Bordeaux - Sgen-CFDT Aquitaine

Sgen-CFDT - 8, rue Théodore Gardère - 33080 BORDEAUX Cedex
Tel : 05.57.81.11.40
E-mail : bordeaux@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Caen - Sgen-CFDT Basse Normandie

SGEN-CFDT - 2, rue du Général Decaen - 14000 CAEN
Tel :02.31.82.60.61
E-mail : bassenormandie@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Clermont-Ferrand - Sgen-CFDT Auvergne

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - Place de la Liberté - 63000 CLERMONT FERRAND
Tel : 04.73.31.90.87
E-mail : clermont-ferrand@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Corse - Sgen-CFDT Corsica

Sgen-CFDT - Corsica - Maison des syndicats - Rue du Castagno - 20200 BASTIA
Tel : 04.95.31.17.02
E-mail : corsica@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Créteil - Sgen-CFDT de l'Académie de Créteil

Sgen-CFDT - 11-13, rue des Archives - 94010 CRÉTEIL Cedex
Tel : 01.43.99.58.39
E-mail : creteil@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Dijon - Sgen-CFDT Bourgogne

Sgen-CFDT - 6 bis rue Pierre Curie - 21000 DIJON
Tel : 03.80.30.23.54
E-mail : bourgogne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Grenoble - Sgen-CFDT de l'Académie de Grenoble

Sgen-CFDT - Bourse du travail, 32 avenue de l'Europe -38030 GRENOBLE Cedex 02
Téléphone : 04 76 40 31 16
grenoble@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sup-Recherche Grenoble

Sgen CFDT,
Bâtiment A de Physique, BP 53, 38041 Grenoble Cedex 9.
Téléphone : 04 76 51 47 22 (téléphone et répondeur)
sgencfdt@grenoble.cnrs.fr
Accéder au site internet

Guadeloupe - Sgen-CFDT Guadeloupe

Sgen-CFDT - 104 immeuble Les Chicanes - 97139 GRAND CAMP ABYMES
Mél : guadeloupe@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Guyane - Sgen-CFDT Guyane

Sgen-CDTG-CFDT - 99-100 Cité Césaire - BP 383 - 97328 CAYENNE Cedex
Tel : 05.94.31.02.32
Mél : guyane@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lille - Sgen-CFDT Nord Pas-de-Calais

Sgen-CFDT - 145, rue des Stations - 59800 LILLE
Tel : 03 20 57 81 81
Mél : lille@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Limoges - Sgen-CFDT Limousin

Sgen-CFDT - 32, rue Adolphe Mandonnaud - BP 63823 - 87038 LIMOGES Cedex 1
Tel : 05.55.32.91.04
E-mail : limoges@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lyon - Sgen-CFDT de l'Académie de Lyon

Sgen-CFDT - 214, avenue Félix Faure - 69441 LYON Cedex 03
Tel : 04.78.54.17.66
E-mail : lyon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Martinique - Sgen-CFDT Martinique

SGEN CFDT - Maison des syndicats, boulevard du Général de Gaulle - 97200 FORT DE FRANCE
Tel : 00(596)395909
Mél : martinique@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Mayotte - Sgen-CFDT Mayotte - CISMA

SGEN-CISMA - 32 rue Marindrini, BP 1038 - 97600 MAMOUDZOU (Mayotte)
tél. : 0269 61 12 38
Mél : mayotte@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Montpellier - Sgen-CFDT Languedoc-Roussillon

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats, 474 allée Henry II de Montmorency - 34000 MONTPELLIER
Tel : 04 67 65 60 64
E-mail : montpellier@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nancy-Metz - Sgen-CFDT Lorraine

Sgen-CFDT - 15 Bd Charles V - 54000 NANCY
Tel : 03.83.39.45.15
E-mail : lorraine@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nantes - Sgen-CFDT Pays de Loire

Sgen-CFDT - 9 Place de la Gare de l'État - Case poste n° 9 - 44276 NANTES Cedex 2
Tel : 02.51.83.29.30
E-mail : nantes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nice - Sgen-CFDT de l'Académie de Nice

Sgen-CFDT - 12, boulevard du général Louis Delfino - 06300 NICE
Tel : 04.93.26.35.48
E-mail : nice@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nouvelle-Calédonie - SOE Nouvelle Calédonie

SOENC Enseignement - BP 2534 - 98846 NOUMÉA Cedex
mél soenc@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Orléans-Tours - Sgen-CFDT Orléans-Tours

Sgen-CFDT - 10 rue Théophile Naudy - 45000 ORLEANS
Tel : 02.38.22.38.59 et 06.83.81.78.34
E-mail : orleans-tours@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Paris - Sgen-CFDT Paris

Sgen-CFDT - 7/9, rue Euryale Dehaynin - 75019 PARIS
Tel : 01.42.03.88.86
Mail : paris@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Poitiers - Sgen-CFDT Poitou-Charentes

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - 21bis-23, rue Arsène Orillard - 86035 POITIERS Cedex
Tel : 05.49.88.15.82
E-mail : poitou-charentes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Polynésie - Confédération TMAC-SGEN – A TI’A I MUA

TMAC-SGEN – A TI’A I MUA - Immeuble Galliéni, rue Clapier - BP 4523 - 98713 PAPEETE, TAHITI (Polynésie Française)
tél. 00 689 40 54 40 10
mél syndicat_tmac@yahoo.fr
Accéder au site internet

Reims - Sgen-CFDT Champagne-Ardenne

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats 15 Bd de la Paix BP 1368 - 51063 REIMS Cedex
Tel : 09 63 65 46 32
Fax : 03.26.77.69.99
E-mail : reims@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rennes - Sgen-CFDT Bretagne - Breizh

Sgen-CFDT - 10 bd du Portugal - CS 10811 35208 RENNES CEDEX 2
Tel : 02.99.86.34.63
E-mail : bretagne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

La Réunion - Sgen-CFDT Réunion

Sgen-CFDT - 58, rue Fénelon - 97400 SAINT DENIS
Tel : 02.62.90.27.72
Fax : 02.62.21.03.22
E-mail : reunion@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rouen - Sgen-CFDT Haute-Normandie

Sgen-CFDT - 25 Place Gilles Martinet - 76300 Sotteville-les-Rouen
Tel : 02.32.08.33.40
E-mail : rouen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Strasbourg - Sgen-CFDT Alsace

(Académie de Strasbourg)
à Strasbourg,
Sgen-CFDT - 305 avenue de Colmar BP 935 - 67029 STRASBOURG Cedex 1
Tel : 03 88 79 87 77 ou 03 88 79 87 61
E-mail : 67@sgen.cfdt.fr
à Mulhouse,
Sgen-CFDT - 1 Rue de Provence 68090 MULHOUSE CEDEX
Tél : 03 89 31 86 66
E-mail : 68@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Toulouse - Sgen-CFDT Midi-Pyrénées

Sgen-CFDT - 3 chemin du pigeonnier de la Cépière - Bât C 31100 TOULOUSE
Tel : 05.61.43.71.56
E-mail : toulouse@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Versailles - Sgen-CFDT de l'Académie de Versailles

Sgen-CFDT - 23 Place de l'Iris, 92 400 COURBEVOIE [MÉTRO ESPLANADE DE LA DÉFENSE]
tel : 01 40 90 43 31
mél : versailles@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT de l'Étranger

Pour les personnels travaillant à l'étranger :
AEFE, Instituts Culturels
47-49, avenue Simon Bolivar - 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01.56.41.51.20
Fax : 01.56.41.51.11
E-mail : etranger@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT Recherche - EPST

Campus de Villejuif - Bat. 1
7 rue Guy Moquet BP 8 94801 VILLEJUIF Cedex
Tel : 01.49.58.36.38 ou 01.49.58.36.66
E-mail : sgencfdt@vjf.cnrs.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT des Administrations Centrales MEN et MESR

Pièce 162 110 rue de Grenelle 75007 Paris
Tel : 01 55 55 13 85
E-mail : sgen-cfdt@education.gouv.fr
Accéder au site internet

Syndicat National des Médecins de Santé Publique de l'Éducation Nationale

SNAMSPEN/Sgen-CFDT 47/49 avenue Simon Bolivar 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01 56 41 51 00
E-mail : snamspen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Syndicat des Travailleurs de la Recherche Extra-Métropolitaine

Créé par des agents de l'IRD pour tout le personnel de l'IRD.
STREM-Sgen-Cfdt, IRD – Permanence STREM
911, avenue Agropolis BP 64501 34394 Montpellier
Tél : 33 (0)4 67 41 51 15
E-maill : strem-sgen-cfdt@ird.fr
Accéder au site internet

Site de l'Irea-Sgen-CFDT, Institut de recherches, d'études et d'animation

47-49, av. Simon Bolivar,
6ème étage
75950 Paris cedex 19.
Tél/fax. : 01 42 49 84 63
https://twitter.com/IreaSgenCfdt
Accéder au site internet

Espace militant

Le blog militant pour retrouver tous les outils indispensables à l'action syndicale au SGEN-CFDT.
Accéder au site internet

Sgen+

Le service d'information et de suivi de carrière du Sgen-CFDT
Accéder au site internet

Ressources professionnelles

Des outils clés en main pour les pratiques professionnelles de notre champ de syndicalisation
Accéder au site internet

Site de la CFDT

Le site de la CFDT : l'actualité syndicale et sociale.
Accéder au site internet

Site du Sgen-CFDT

Le site de la fédération Sgen-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Site de la CFDT Fonctions Publiques

Le site de la CFDT Fonctions Publiques : pour tous les agents des trois Fonctions Publiques (État, territoriale et hospitalière).
Accéder au site internet

Site de la Fédération Formation et Enseignement Privés CFDT

Le site CFDT des personnels de la formation et de l'enseignement privé
Accéder au site internet

Site de Fédération générale de l'agroalimentaire CFDT

Le site de FGA-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Le sgen-cfdt et vous

Nous contacter
Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter.
Nous écrire

 

Adhérer au SGEN-CFDT
L'adhésion, la seule ressource du syndicat !
En savoir plus
le SGEN-CFDT près de chez vous
Suivre le SGEN-CFDT sur les réseaux sociaux