ESR et confinement : Pierre-Antoine Dessaux témoigne

Pour Pierre-Antoine Dessaux, maître de conférences en histoire, le confinement est l'occasion, notamment, de tester la capacité de l'université à enseigner à distance. Une rencontre avec le réel qui permet de poser des limites et d'avancer des préconisations.

ESRESR série. Enseignement supérieur et Recherche : qu’en est-il de cette retraite très particulière que constitue la période actuelle de confinement pour des enseignant·e·s et chercheur·e·s ? Pour celles et ceux habitué·e·s à s’isoler volontairement pour écrire, mener leurs travaux… ? Pour celles et ceux dont les recherches et la production scientifique s’appuient sur un travail collectif ?

ESR#3. Un grand merci à Philippe Antoine pour cet entretien – réalisé début avril 2020 – qui poursuit la série ESR… (Lire aussi : Sylvie Muller, agente au Crous Aix-Marseille-Avignon ; Anne, bibliothécaire assistante spécialisée ; Ferroudja Allouache, maîtresse de conférences à Paris VIII ; Fatima Zénati, assistante ingénieure à Paris VIII)


Pierre-Antoine Dessaux est maître de conférences en histoire à l’université de Tours, et responsable du parcours de master Cultures et patrimoine de l’alimentation.

Comment travaillez-vous actuellement dans l’ESR ?

Les journées de travail sont plus denses dans la mesure où les temps intermédiaires de l’activité hebdomadaire (trajets, échanges avec les collègues) ont disparu ou sont limités.

Le confinement conduit à réorganiser la recherche, comme la préparation des cours, en fonction des moyens de travail disponibles à domicile.

La charge de travail relative aux cours est nettement alourdie par les procédures engendrées pour maintenir un contact pédagogique avec les étudiants. Ma journée démarre, comme à l’accoutumée, autour de 8 h 30. En revanche, du fait de la densité du travail, en soirée elle n’est plus consacrée à la recherche, habituellement nécessaire en période de cours.
Le confinement conduit à réorganiser la recherche, comme la préparation des cours, en fonction des moyens de travail disponibles à domicile.

Qu’en est-il, dans l’ESR, du travail en équipe, de la survie des collectifs et de l’entraide ?

Le travail en équipe est maintenu là où il était pratiqué.
Pour ce qui est du collectif lié à la formation que je pilote, je cherche à maintenir le lien avec les collègues, mais force est de constater qu’une partie a complètement disparu des radars, même auprès des étudiants.

Qu’est-ce qui vous a paru difficile en ce moment dans l’ESR ?

Concernant mes enseignements, j’utilise depuis longtemps l’espace numérique de travail (ENT). Mes tâches consistent actuellement à donner des polycopiés, ou au moins des notes compréhensibles aux étudiants, en plus des PowerPoint (format PPT) et des documents que j’ai l’habitude de faire circuler. Cela prend un temps de préparation considérable.

J’essaie, en outre, de conserver une relation directe dans le cadre des travaux dirigés (TD) au moyen de la plateforme recommandée par l’université. J’organise donc des sessions de travail de deux à trois heures avec les étudiants qui peuvent se connecter.

La partie humaine de l’interaction pédagogique est largement perdue.

C’est cet outil et la relation qu’il instaure qui sont le plus gênants. Il ne permet pas d’interagir de façon franche, d’observer les réactions des étudiants et de s’y adapter. La partie humaine de l’interaction pédagogique est largement perdue. Je pense que ce n’est pas beaucoup plus simple de leur côté, même s’ils semblent apprécier cet effort pour maintenir le contact.

Qu’est-ce qui est important dans ce contexte ?

Le maintien de la relation avec les étudiants me paraît fondamentale, au besoin en réduisant le temps d’interaction prévu par l’emploi du temps pour privilégier des moments d’échange de la meilleure qualité possible.
Je maintiens, par ailleurs, mon programme de travail en matière de recherche afin de garder une maîtrise sur le temps passé à la résolution des problèmes liés au confinement et des questions administratives dont l’urgence n’est jamais que très relative.

Qu’est-ce qui vous a surpris ?

Je suis surpris par la pauvreté des outils d’enseignement à distance, et surtout de leurs supports en terme de flux, de l’absence de toute prise en considération des besoins de connexion qui sont liés à l’activité de recherche et d’enseignement, en particulier pour ce qui concerne les étudiants. Je m’étonne aussi que nous soyons dépendants de Microsoft pour disposer d’une plateforme de réunion et de télé-enseignement.

Je suis surpris par la pauvreté des outils d’enseignement à distance, et surtout de leurs supports en terme de flux, de l’absence de toute prise en considération des besoins de connexion qui sont liés à l’activité de recherche et d’enseignement…

Qu’avez-vous appris ?

On nous rebat les oreilles sur des investissements dans le domaine. Nous voyons que la faisabilité de ces pratiques a été mal évaluée et que nos système sont totalement sous-dimensionnés pour un usage massif. Nous pouvons bricoler, mais pas fournir une « continuité pédagogique » complète. Dans l’ESR, à part pour quelques enseignements normalisés, nous sommes loin de ce que le secondaire est capable de faire d’après ce que j’en vois.

Nous pouvons bricoler, mais pas fournir une « continuité pédagogique » complète.

Quelles modifications à long terme envisagez-vous pour l’ESR ?

l’expérience pourrait nous amener à réfléchir à une meilleure intégration des outils numériques dans nos enseignements

Cette expérience devrait nous conduire à réfléchir plus sérieusement aux modalités de l’enseignement distanciel à l’université (lequel est loin d’être possible dans tous les domaines), mais aussi à la continuité numérique de l’université : équipement informatique des enseignants-chercheurs (EC) comme des étudiants, modalités de connexion (fournisseur d’accès ESR ou contrat en masse pour la communauté universitaire ?), développement d’outils open source, sécurité des réseaux.

En contrepoint, nous devrions revenir sur la nécessité des interactions directes, ainsi que sur la viabilité des effectifs officiels pour les enseignements : si un TD peut être très efficace pour 10 à 15 étudiants et peut même fonctionner en distanciel, à 48 c’est totalement ridicule dans l’un comme l’autre cas.

En contrepoint, nous devrions revenir sur la nécessité des interactions directes…

Je pense que l’expérience pourrait nous amener à réfléchir à une meilleure intégration des outils numériques dans nos enseignements (la partie magistrale d’un amphi doit-elle nécessairement avoir lieu en présentiel ? Ne pourrait-on s’en tenir à des sessions d’échange avec les étudiants à partir de supports avec, pour contrepartie, moins de temps de présence physique pour les cours et une meilleure qualité des échanges ?) et à mesurer les limites des outils dont nous disposons malgré les efforts notables de nos équipes informatiques.
Enfin en tant qu’EC, et donc cadre A de la fonction publique, je ne trouverais pas ridicule d’être mobilisable pour d’autres missions qui pourraient être prioritaires.

Quel pourrait être le rôle du syndicat dans la période ?

Une priorité est sans doute de garder le contact avec les collègues qui pourraient être en difficulté. Et dialoguer avec les syndicats étudiants pour faire remonter leurs points de vue.

Son rôle serait également de rappeler aux instances que les solutions sont multiples et variées mais que, pour l’essentiel, beaucoup de bonne volonté est engagée par les collègues, et qu’à défaut de solution collective, chacun apporte sa pierre. De nous faire confiance et nous laisser trouver, avec de l’aide si besoin, les solutions pour boucler l’année universitaire avec souplesse et sans contrôles et directives inutiles. Il sera toujours temps, une fois la crise passée, de faire le bilan de ce qui aura pu être fait. Cela implique en particulier d’être attentif au maintien d’une pause estivale suffisante, pour l’ensemble de la communauté universitaire… car l’année est rude.

nous faire confiance et nous laisser trouver, avec de l’aide si besoin, les solutions pour boucler l’année universitaire avec souplesse et sans contrôles et directives inutiles.

Crédits illustrations

visuel ESR série : lumière(s) © ElisaRiva / Pixabay
autres réalisations graphiques © Pixabay

Tout savoir

Ce que le Sgen-CFDT peut vous apporter...

Découvrez l'ensemble des services du Sgen-CFDT sur la toile !

Aix-Marseille - Sgen-CFDT Provence-Alpes

SGEN-CFDT - 18, rue Sainte - 13001 MARSEILLE
Tel: 04.91.55.53.52
e-mail : provencealpes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Amiens - Sgen-CFDT Picardie

SGEN-CFDT - 52 rue Daire 80000 AMIENS
Tel : 03 22 92 84 40
E-mail : amiens@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Besançon - Sgen-CFDT Franche Comté

SGEN-CFDT - 4 bis rue L. de Vinci - 25000 BESANCON
Tel : 03.81.25.30.10
Fax : 03.81.25.30.01
E-mail : besancon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Bordeaux - Sgen-CFDT Aquitaine

Sgen-CFDT - 8, rue Théodore Gardère - 33080 BORDEAUX Cedex
Tel : 05.57.81.11.40
E-mail : bordeaux@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Caen - Sgen-CFDT Basse Normandie

SGEN-CFDT - 2, rue du Général Decaen - 14000 CAEN
Tel :02.31.82.60.61
E-mail : bassenormandie@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Clermont-Ferrand - Sgen-CFDT Auvergne

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - Place de la Liberté - 63000 CLERMONT FERRAND
Tel : 04.73.31.90.87
E-mail : clermont-ferrand@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Corse - Sgen-CFDT Corsica

Sgen-CFDT - Corsica - Maison des syndicats - Rue du Castagno - 20200 BASTIA
Tel : 06 15 13 68 87 pour le 2A / 06 78 97 29 05 pour le 2B
E-mail : corsica@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Créteil - Sgen-CFDT de l'Académie de Créteil

Sgen-CFDT - 11-13, rue des Archives - 94010 CRÉTEIL Cedex
Tel : 01.43.99.58.39
E-mail : creteil@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Dijon - Sgen-CFDT Bourgogne

Sgen-CFDT - 6 bis rue Pierre Curie - 21000 DIJON
Tel : 03.80.30.23.54
E-mail : bourgogne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Grenoble - Sgen-CFDT de l'Académie de Grenoble

Sgen-CFDT - Bourse du travail, 32 avenue de l'Europe -38030 GRENOBLE Cedex 02
Téléphone : 04 76 40 31 16
grenoble@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sup-Recherche Grenoble

Sgen CFDT,
Bâtiment A de Physique, BP 53, 38041 Grenoble Cedex 9.
Téléphone : 04 76 51 47 22 (téléphone et répondeur)
sgencfdt@grenoble.cnrs.fr
Accéder au site internet

Guadeloupe - Sgen-CFDT Guadeloupe

Sgen-CFDT - 104 immeuble Les Chicanes - 97139 GRAND CAMP ABYMES
Mél : guadeloupe@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Guyane - Sgen-CFDT Guyane

Sgen-CDTG-CFDT - 99-100 Cité Césaire - BP 383 - 97328 CAYENNE Cedex
Tel : 05.94.31.02.32
Mél : guyane@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lille - Sgen-CFDT Nord Pas-de-Calais

Sgen-CFDT - 145, rue des Stations - 59800 LILLE
Tel : 03 20 57 81 81
Mél : lille@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Limoges - Sgen-CFDT Limousin

Sgen-CFDT - 32, rue Adolphe Mandonnaud - BP 63823 - 87038 LIMOGES Cedex 1
Tel : 05.55.32.91.04
E-mail : limoges@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Lyon - Sgen-CFDT de l'Académie de Lyon

Sgen-CFDT - 214, avenue Félix Faure - 69441 LYON Cedex 03
Tel : 04.78.54.17.66
E-mail : lyon@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Martinique - Sgen-CFDT Martinique

SGEN CFDT - Maison des syndicats, boulevard du Général de Gaulle - 97200 FORT DE FRANCE
Tel : 00(596)395909
Mél : martinique@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Mayotte - Sgen-CFDT Mayotte - CISMA

SGEN-CISMA - 32 rue Marindrini, BP 1038 - 97600 MAMOUDZOU (Mayotte)
tél. : 0269 61 12 38
Mél : mayotte@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Montpellier - Sgen-CFDT Languedoc-Roussillon

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats, 474 allée Henry II de Montmorency - 34000 MONTPELLIER
Tel : 04 67 65 60 64
E-mail : montpellier@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nancy-Metz - Sgen-CFDT Lorraine

Sgen-CFDT - 6, Rue Mon Désert - 54000 NANCY
Tel : 03.83.39.45.15
E-mail : lorraine@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nantes - Sgen-CFDT Pays de Loire

Sgen-CFDT - 9 Place de la Gare de l'État - Case poste n° 9 - 44276 NANTES Cedex 2
Tel : 02.51.83.29.30
E-mail : nantes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nice - Sgen-CFDT de l'Académie de Nice

Sgen-CFDT - 12, boulevard du général Louis Delfino - 06300 NICE
Tel : 04.93.26.35.48
E-mail : nice@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Nouvelle-Calédonie - SOE Nouvelle Calédonie

SOENC Enseignement - BP 2534 - 98846 NOUMÉA Cedex
mél soenc@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Orléans-Tours - Sgen-CFDT Orléans-Tours

Sgen-CFDT - 10 rue Théophile Naudy - 45000 ORLEANS
Tel : 02.38.22.38.59 et 06.83.81.78.34
E-mail : orleans-tours@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Paris - Sgen-CFDT Paris

Sgen-CFDT - 7/9, rue Euryale Dehaynin - 75019 PARIS
Tel : 01.42.03.88.86
Mail : paris@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Poitiers - Sgen-CFDT Poitou-Charentes

Sgen-CFDT - Maison du Peuple - 21bis-23, rue Arsène Orillard - 86035 POITIERS Cedex
Tel : 05.49.88.15.82
E-mail : poitou-charentes@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Polynésie - Confédération TMAC-SGEN – A TI’A I MUA

TMAC-SGEN – A TI’A I MUA - Immeuble Galliéni, rue Clapier - BP 4523 - 98713 PAPEETE, TAHITI (Polynésie Française)
tél. 00 689 40 54 40 10
mél syndicat_tmac@yahoo.fr
Accéder au site internet

Reims - Sgen-CFDT Champagne-Ardenne

Sgen-CFDT - Maison des Syndicats 15 Bd de la Paix BP 1368 - 51063 REIMS Cedex
Tel : 09 63 65 46 32
Fax : 03.26.77.69.99
E-mail : reims@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rennes - Sgen-CFDT Bretagne - Breizh

Sgen-CFDT - 10 bd du Portugal - CS 10811 35208 RENNES CEDEX 2
Tel : 02.99.86.34.63
E-mail : bretagne@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

La Réunion - Sgen-CFDT Réunion

Sgen-CFDT - 58, rue Fénelon - 97400 SAINT DENIS
Tel : 02.62.90.27.72
Fax : 02.62.21.03.22
E-mail : reunion@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Rouen - Sgen-CFDT Haute-Normandie

Sgen-CFDT - 25 Place Gilles Martinet - 76300 Sotteville-les-Rouen
Tel : 02.32.08.33.40
E-mail : rouen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Strasbourg - Sgen-CFDT Alsace

(Académie de Strasbourg)
à Strasbourg,
Sgen-CFDT - 305 avenue de Colmar BP 935 - 67029 STRASBOURG Cedex 1
Tel : 03 88 79 87 77 ou 03 88 79 87 61
E-mail : 67@sgen.cfdt.fr
à Mulhouse,
Sgen-CFDT - 1 Rue de Provence 68090 MULHOUSE CEDEX
Tél : 03 89 31 86 66
E-mail : 68@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Toulouse - Sgen-CFDT Midi-Pyrénées

Sgen-CFDT - 3 chemin du pigeonnier de la Cépière - Bât C 31100 TOULOUSE
Tel : 05.61.43.71.56
E-mail : toulouse@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Versailles - Sgen-CFDT de l'Académie de Versailles

Sgen-CFDT - 23 Place de l'Iris, 92 400 COURBEVOIE [MÉTRO ESPLANADE DE LA DÉFENSE]
tel : 01 40 90 43 31
mél : versailles@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT de l'Étranger

Pour les personnels travaillant à l'étranger :
AEFE, Instituts Culturels
47-49, avenue Simon Bolivar - 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01.56.41.51.20
Fax : 01.56.41.51.11
E-mail : etranger@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT Recherche - EPST

Campus de Villejuif - Bat. 1
7 rue Guy Moquet BP 8 94801 VILLEJUIF Cedex
Tel : 01.49.58.36.38 ou 01.49.58.36.66
E-mail : sgencfdt@vjf.cnrs.fr
Accéder au site internet

Sgen-CFDT des Administrations Centrales MEN et MESR

Pièce 162 110 rue de Grenelle 75007 Paris
Tel : 01 55 55 13 85
E-mail : sgen-cfdt@education.gouv.fr
Accéder au site internet

Syndicat National des Médecins de Santé Publique de l'Éducation Nationale

SNAMSPEN/Sgen-CFDT 47/49 avenue Simon Bolivar 75950 PARIS Cedex 19
Tel : 01 56 41 51 00
E-mail : snamspen@sgen.cfdt.fr
Accéder au site internet

Syndicat des Travailleurs de la Recherche Extra-Métropolitaine

Créé par des agents de l'IRD pour tout le personnel de l'IRD.
STREM-Sgen-Cfdt, IRD – Permanence STREM
911, avenue Agropolis BP 64501 34394 Montpellier
Tél : 33 (0)4 67 41 51 15
E-maill : strem-sgen-cfdt@ird.fr
Accéder au site internet

Site de l'Irea-Sgen-CFDT, Institut de recherches, d'études et d'animation

47-49, av. Simon Bolivar,
6ème étage
75950 Paris cedex 19.
Tél/fax. : 01 42 49 84 63
https://twitter.com/IreaSgenCfdt
Accéder au site internet

Espace militant

Le blog militant pour retrouver tous les outils indispensables à l'action syndicale au SGEN-CFDT.
Accéder au site internet

Sgen+

Le service d'information et de suivi de carrière du Sgen-CFDT
Accéder au site internet

Ressources professionnelles

Des outils clés en main pour les pratiques professionnelles de notre champ de syndicalisation
Accéder au site internet

Site de la CFDT

Le site de la CFDT : l'actualité syndicale et sociale.
Accéder au site internet

Site du Sgen-CFDT

Le site de la fédération Sgen-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Site de la CFDT Fonctions Publiques

Le site de la CFDT Fonctions Publiques : pour tous les agents des trois Fonctions Publiques (État, territoriale et hospitalière).
Accéder au site internet

Site de la Fédération Formation et Enseignement Privés CFDT

Le site CFDT des personnels de la formation et de l'enseignement privé
Accéder au site internet

Site de Fédération générale de l'agroalimentaire CFDT

Le site de FGA-CFDT : les informations nationales.
Accéder au site internet

Le sgen-cfdt et vous

Nous contacter
Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter.
Nous écrire

 

Adhérer au SGEN-CFDT
L'adhésion, la seule ressource du syndicat !
En savoir plus